Martin Bouygues : "Tout n'est pas à vendre, une entreprise n'est pas une marchandise comme une autre"

Partager l'article
Vous lisez:
Martin Bouygues : "Tout n'est pas à vendre, une entreprise n'est pas une marchandise comme une autre"
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Martin Bouygues, au micro de RTL. © Dailymotion
Ce matin, Martin Bouygues, le président du groupe Bouygues, était l'invité de RTL.

Non, c'est non. Hier, le conseil d'administration de Bouygues a rejeté l'offre faite par Patrick Drahi de racheter Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros. Invité ce matin au micro de RTL, Martin Bouygues a justifié son choix. "Tout n'est pas à vendre. Une entreprise n'est pas une marchandise comme une autre, a-t-il expliqué. Tout n'est pas une histoire d'argent". Un véritable camouflet pour Patrick Drahi qui, avec son groupe Altice, pensait avoir fait une offre qui ne se refuse pas. Car 10 milliards d'euros, c'est 25% de plus que la valorisation actuelle de l'opérateur.

À lire aussi
Free dépose plainte contre Netflix
Téléphonie mobile
Free dépose plainte contre Netflix
Free déverrouille la 4G
Téléphonie mobile
Free déverrouille la 4G
SFR écope d'une amende de 40 millions d'euros
Téléphonie mobile
SFR écope d'une amende de 40 millions d'euros
Fusion de SFR et Virgin : Une amende de 80 millions d'euros infligée à Altice
Téléphonie mobile
Fusion de SFR et Virgin : Une amende de 80 millions d'euros infligée à Altice

Selon Martin Bouygues, ce rapprochement, faisant passer le nombre d'opérateurs de 4 à 3 sur le sol français, se serait heurté à de nombreuses contraintes et exigences de l'Autorité de la concurrence. Le patron de l'opérateur assure par ailleurs avoir confiance en l'avenir, grâce à ses nouvelles offres ADSL à bas coût. "Dans le fixe, notre offre déstabilise nos concurrents. Je comprends que ça les énerve et qu'ils cherchent à nous faire disparaître", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, alors qu'Emmanuel Macron s'est montré publiquement hostile à ce rapprochement entre SFR/Numericable et Bouygues Telecom, Martin Bouygues a assuré qu'il n'avait subi aucune pression politique. "Ils m'ont laissé assumer le choix que je devais faire", a-t-il assuré, rappelant que le conseil d'administration du groupe a refusé "à l'unanimité" l'offre de Patrick Drahi. puremedias.com vous propose d'écouter l'intégralité de cette interview.

l'info en continu
Après "Balthazar", Tomer Sisley débute le tournage d'une nouvelle fiction pour TF1
TV
Après "Balthazar", Tomer Sisley débute le tournage d'une nouvelle fiction pour TF1
Marc-Olivier Fogiel augmente de 60% en 2023 le budget de "Ligne rouge", l'émission d'enquêtes de BFMTV
TV
Marc-Olivier Fogiel augmente de 60% en 2023 le budget de "Ligne rouge", l'émission...
Audiences juin : TF1 limite la casse, M6 souffre, BFMTV en forme, record historique égalé pour L'équipe
Audiences
Audiences juin : TF1 limite la casse, M6 souffre, BFMTV en forme, record...
"Mariés au premier regard" : La version belge débarque ce soir sur M6
Programme TV
"Mariés au premier regard" : La version belge débarque ce soir sur M6
"J'en ai parlé avec Doudou" : La passation de pouvoir lunaire entre Olivia Grégoire et Olivier Véran
TV
"J'en ai parlé avec Doudou" : La passation de pouvoir lunaire entre Olivia...
Affaire Coquerel : Jean-Luc Mélenchon attaque les médias et annule une interview sur BFMTV
Politique
Affaire Coquerel : Jean-Luc Mélenchon attaque les médias et annule une interview...