Martin Bouygues : "Tout n'est pas à vendre, une entreprise n'est pas une marchandise comme une autre"

Partager l'article
Vous lisez:
Martin Bouygues : "Tout n'est pas à vendre, une entreprise n'est pas une marchandise comme une autre"
Martin Bouygues, au micro de RTL. © Dailymotion
Ce matin, Martin Bouygues, le président du groupe Bouygues, était l'invité de RTL.

Non, c'est non. Hier, le conseil d'administration de Bouygues a rejeté l'offre faite par Patrick Drahi de racheter Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros. Invité ce matin au micro de RTL, Martin Bouygues a justifié son choix. "Tout n'est pas à vendre. Une entreprise n'est pas une marchandise comme une autre, a-t-il expliqué. Tout n'est pas une histoire d'argent". Un véritable camouflet pour Patrick Drahi qui, avec son groupe Altice, pensait avoir fait une offre qui ne se refuse pas. Car 10 milliards d'euros, c'est 25% de plus que la valorisation actuelle de l'opérateur.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Selon Martin Bouygues, ce rapprochement, faisant passer le nombre d'opérateurs de 4 à 3 sur le sol français, se serait heurté à de nombreuses contraintes et exigences de l'Autorité de la concurrence. Le patron de l'opérateur assure par ailleurs avoir confiance en l'avenir, grâce à ses nouvelles offres ADSL à bas coût. "Dans le fixe, notre offre déstabilise nos concurrents. Je comprends que ça les énerve et qu'ils cherchent à nous faire disparaître", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, alors qu'Emmanuel Macron s'est montré publiquement hostile à ce rapprochement entre SFR/Numericable et Bouygues Telecom, Martin Bouygues a assuré qu'il n'avait subi aucune pression politique. "Ils m'ont laissé assumer le choix que je devais faire", a-t-il assuré, rappelant que le conseil d'administration du groupe a refusé "à l'unanimité" l'offre de Patrick Drahi. puremedias.com vous propose d'écouter l'intégralité de cette interview.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
tuttifiesta

Certes oui il y a un merdier -pardon .. - qq part !
Mais ça se saura , n'ayez crainte ....
Et gardez votre humour genre " pince sans rire " ! !
Lol *



pupuce

Yes,
je sais pas, mais... quelque chose me dit que refuser
10 milliards, au lieu des 5 du début....
Y aurai pas comme un schmilbilck..
Non ..... surement..... j'ai un foutu mauvais esprit.



pupuce

Seulement "failli "???
ouf, je respire.



tuttifiesta

Gardez le sourire Norbert !
C le côté terre à terre de 'Pupuce' !
Business ...business ....c sûr ...



lahautsurlamontagne

Certainement pas.
La somme proposée par Drahi est déjà très largement supérieure à la valeur réelle de Bouygues Télécom.



norbertgabriel

Vous voulez me casser le moral ou quoi ? Pour une fois que j'ai failli penser du bien de Bouygues, ah que c'est trop cruel... D'ailleurs, Don't be cruel... Ouap dou ouap ..



pupuce

Faut pas !
ce ne sont que : buseness, arrangements et compromis



pupuce

Combien d'arrangements entre petits amis
EM a-t-il promis à MB pour refuser cette offre ?



Arnaud

Pas évident, l'offre est déjà passée de 5 à 10 milliards, il avait toutes les raisons d'accepter.



parisien

il attend une meilleure somme bien sûr.



lahautsurlamontagne

Bouygues raisonne en industriel et Drahi en financier.
Ceci explique cela.
Il est vrai que les grands capitaines d'industrie se font rares depuis quelques temps dans notre pays.



Pika

Qu'il arrête sa démagogie… il attend surtout une offre plus importante.

Lire le Canard de cette semaine qui raconte que Bouygues veut se débarrasser de sa filiale mobile non rentable.

Vous verrez que dès que quelqu'un proposera un prix plus important, comme par magie Bouygues Tel sera intéressé.



norbertgabriel

Pour le coup, il me surprend agréablement Martin Bouygues...



Arnaud

Spéciale dédicace aux analystes et journalistes diverses et variés qui affirmaient que Bouygues Télécom ne pouvait refuser l'offre de SFR....



valentony

Merci pour nos bourses.



comments powered by Disqus
l'info en continu
Municipales 2020 à Paris : BFMTV et BFM Paris diffuseront le débat d'entre-deux-tours
TV
Municipales 2020 à Paris : BFMTV et BFM Paris diffuseront le débat...
Municipales 2020 à Paris : LCI diffusera le débat des 7 principaux candidats le 4 mars
TV
Municipales 2020 à Paris : LCI diffusera le débat des 7 principaux candidats le 4...
"Plus belle la vie" : Pourquoi France 3 ne fêtera pas le 4.000e épisode ce soir
Séries
"Plus belle la vie" : Pourquoi France 3 ne fêtera pas le 4.000e épisode ce soir
Piotr Pavlenski menotté en Une de "Paris Match" : "C'est interdit par la loi", proteste Eric Dupond-Moretti
Presse
Piotr Pavlenski menotté en Une de "Paris Match" : "C'est interdit par la loi",...
"Plan C" de Camille Combal de retour à 23h30 sur TF1
Programme TV
"Plan C" de Camille Combal de retour à 23h30 sur TF1
"Koh-Lanta : L'île des héros" : TF1 lance la saison 21 de son jeu d'aventure ce soir
Programme TV
"Koh-Lanta : L'île des héros" : TF1 lance la saison 21 de son jeu d'aventure ce...
Vidéos Puremedias