Matinales radios : Le nombre d'invités politiques en nette hausse sur dix ans

Partager l'article
Vous lisez:
Matinales radios : Le nombre d'invités politiques en nette hausse sur dix ans
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Manuel Valls est l'homme politique le plus invité des matinales
Manuel Valls est l'homme politique le plus invité des matinales © Abaca
En plus de cette tendance, l'étude de l'INA souligne que près de 80% des invités sont des hommes.

Les invités des matinales radio passés au crible. L'INA (Institut national de l'audiovisuel) vient de publier une étude portant sur la période septembre 2007/août 2017 - en semaine et le week-end - pour cinq stations : France Inter, Europe 1, RTL, RMC et France Culture. Il en ressort principalement que ces rendez-vous très suivis sollicitent de plus en plus des hommes et des femmes politiques. La part des invités politiques est ainsi passée de 23,5% lors de la saison 2007/2008 à 32,1% en 2016/2017. Selon cette étude, c'est la radio RMC qui en reçoit le plus : les politiques représentent 46,4% des invités de ses matinales.

À lire aussi
Sur France Inter, Hugo Clément démonte une chronique de Guillaume Roquette réalisée sur... France Inter
Radio
Sur France Inter, Hugo Clément démonte une chronique de Guillaume Roquette...
"Cette semaine, le noir qui donne son avis, c'était moi" : Waly Dia sur son clash avec Marion Maréchal sur France 2
Radio
"Cette semaine, le noir qui donne son avis, c'était moi" : Waly Dia sur son clash...
France Bleu : Les futurs chantiers de Céline Pigalle pour relancer la station
Radio
France Bleu : Les futurs chantiers de Céline Pigalle pour relancer la station
"Ça tape sur le caisson d'être entouré de cons" : Daniel Morin ironise sur l'affaire Denis Brogniart
Radio
"Ça tape sur le caisson d'être entouré de cons" : Daniel Morin ironise sur...

Les matinales du week-end sont l'exception qui confirme la règle avec une part plus importante d'invités issus du monde des arts et de la culture : "en moyenne 21,0 % des invités des matinales du week-end, contre presque moitié moins en semaine, à 11,1 %", souligne l'étude de l'INA.

France Culture tire son épingle du jeu

Plus problématique, toutes stations confondues, les hommes représentent près de 80% des invités politiques. France Culture est plus vertueuse que ses concurrentes en termes de parité. La présence des femmes est passée en dix ans de 12,9% à 30,3%, contre 19,8 % en moyenne pour les autres radios en 2016-2017. C'est également sur la station publique qu'on entend le moins d'invités politiques (12,3% du total) ; "la chaîne laissant la parole en priorité à des chercheurs en sciences humaines et sociales, en particulier des économistes", note l'étude de l'INA.

Côté invités, en dix ans, l'ex-député et Premier ministre Manuel Valls a été le plus sollicité par les matinales radio avec 196 invitations, suivi par Jean-François Copé (185 invitations), François Bayrou (177), Laurent Fabius (166) et Benoît Hamon (166). Première femme, l'ex-ministre Nathalie Kosciusko-Morizet pointe à la 6e place, avec 153 sollicitations. Marine Le Pen n'arrive qu'à la 9e place (147 invitations) et devance Ségolène Royal (133).

Et quand ce ne sont pas des politiques qui sont invités au micro de France Inter, Europe 1, RTL et consorts, la catégorie qui se distingue le plus est celle des représentants syndicaux avec Jean-Claude Mailly, ancien patron de FO (97 invitations), François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT (82) et Laurence Parisot, ancienne présidente du Medef (78 interviews).

Emmanuel Macron boudé par les matinales

Plus intéressante, la saison 2016-2017, qui précédait le scrutin présidentiel, permet de relativiser l'importance des matinales dans le choix des électeurs. Dans le top 20 des personnalités politiques les plus invitées au cours de la période, Benoît Hamon figure en effet sur la première marche du podium avec 33 invitations. Le candidat investi par le Parti socialiste n'avait réuni que 6,35% des voix lors du premier tour de la présidentielle de 2017. Le reste du top 5 est occupé par l'ex-frontiste Florian Philippot (32 invitations), le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan (24), la représentante du Front national Marine Le Pen (22) et François Bayrou pour le Modem (21). Le futur président de la République, Emmanuel Macron, occupe seulement la 10e place du classement, avec 19 sollicitations.

l'info en continu
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et Igor Tudor en conférence de presse
TV
"C'est une invention à 100%" : Enorme incompréhension entre Bertrand Latour et...
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
TV
Vers un retour de "Guess My Age" en France ?
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la CNIL pour son palmarès des hôpitaux
Presse
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la...
Audiences Netflix : Passée inaperçue sur France 2, cette série française cartonne sur la plateforme de streaming
Audiences
Audiences Netflix : Passée inaperçue sur France 2, cette série française cartonne...
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs semaines"
TV
Michel Drucker hospitalisé : L'animateur va s'absenter des antennes "plusieurs...
Sur France Inter, Hugo Clément démonte une chronique de Guillaume Roquette réalisée sur... France Inter
Radio
Sur France Inter, Hugo Clément démonte une chronique de Guillaume Roquette...