Matthieu Pigasse s'apprête à entrer au capital du journal Libération

Partager l'article
Vous lisez:
Matthieu Pigasse s'apprête à entrer au capital du journal Libération
Matthieu Pigasse.
Matthieu Pigasse. © Abaca
Après avoir racheté "Les Inrocks" en 2009 et "Le Monde" en 2010, Matthieu Pigasse s'apprête selon nos informations à prendre une participation dans le quotidien Libération.

Info puremedias.com Le banquier Matthieu Pigasse continue ses emplettes sur le marché des médias français. Après avoir racheté l'hebdomadaire Les Inrockuptibles en 2009, Le Monde en 2010 (avec Pierre Bergé et Xavier Niel) et lancé l'Huffington Post en 2012, il s'apprêterait selon nos informations à prendre une participation dans le quotidien Libération.

À lire aussi
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le traitement des Gilets jaunes
TV
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le...
"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna s'en prend aux auto-promos de C8 et menace de quitter le plateau
TV
"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna s'en prend aux auto-promos de C8 et...
Tweet de Charline Vanhoenacker sur Emmanuel Macron : Cyril Hanouna conseille à l'humoriste de "fermer sa gueule"
TV
Tweet de Charline Vanhoenacker sur Emmanuel Macron : Cyril Hanouna conseille à...

Actuellement détenu par Édouard de Rothschild, actionnaire de référence à hauteur de 38,87%, Libération a réalisé de bonnes ventes ces derniers mois grâce à la campagne présidentielle et un engagement pro-Hollande affiché et assumé. "Mais la situation financière n'est pas aussi bonne qu'on pourrait le croire, Libé a besoin d'argent frais", nous explique un observateur du secteur.

Matthieu Pigasse, surnommé "le banquier de gauche" devrait donc subvenir aux besoins du titre. Simple entrée au capital ou prise de contrôle, la réponse devrait être tranchée dans les prochains jours. Les salariés de Libération, qui détiennent une part du capital à travers la SCPL (Société civile des personnels de Libération), devraient comme à chaque changement capitalistique avoir leur mot à dire sur l'arrivée d'un nouvel actionnaire.

La presse quotidienne, aujourd'hui en grandes difficultés en France, a besoin de se réformer pour ne pas disparaître. Avec Xavier Niel, Matthieu Pigasse est un acteur incontournable de cette mutation. Il a en plus l'oreille de l'Elysée : David Kessler, ex-patron des Inrocks et très proche du banquier d'affaires a été récemment nommé conseiller médias et culture auprès du nouveau président de la République, François Hollande.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Koh-Lanta" : Victor s'effondre en larmes lors du conseil après les critiques de ses co-équipiers
TV
"Koh-Lanta" : Victor s'effondre en larmes lors du conseil après les critiques de...
Européennes : BFMTV et LCI auront chacune leur débat
Politique
Européennes : BFMTV et LCI auront chacune leur débat
"Love, Death & Robots" : Netflix dément organiser les épisodes selon l'orientation sexuelle de ses abonnés
SVOD
"Love, Death & Robots" : Netflix dément organiser les épisodes selon l'orientation...
"Télématin" : France 2 dévoile plusieurs spots pour promouvoir "la première matinale de France"
TV
"Télématin" : France 2 dévoile plusieurs spots pour promouvoir "la première...
Audiences : "Balance ton post" remonte sur C8 malgré un appel au boycott
Audiences
Audiences : "Balance ton post" remonte sur C8 malgré un appel au boycott
Audiences access 20h : "Quotidien" en hausse, "TPMP" recule, "Un si grand soleil" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" en hausse, "TPMP" recule, "Un si grand soleil"...
Vidéos Puremedias