Maxime Saada : "Vincent Bolloré n'est pas le problème de Canal+ mais la solution"

Partager l'article
Vous lisez:
Maxime Saada : "Vincent Bolloré n'est pas le problème de Canal+ mais la solution"
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Canal+
Canal+ © DR
Le directeur général du groupe Canal+ est longuement interrogé par nos confrères de "L'Obs".

Maxime Saada monte au front pour défendre Canal+. Une semaine après le pic de tension généré par la crise autour de la distribution des chaînes du groupe TF1, le directeur général de la filiale de Vivendi accorde un long entretien à nos confrères de "L'Obs". L'occasion de faire un point d'étape sur les discussions en cours avec la Une et de réaffirmer que "Canal+ refuse de devoir payer pour des contenus gratuits" et qu'il n'est pas question non plus de payer des "sommes déraisonnables" pour les services tiers vendus par TF1.

À lire aussi
"Oh j'avais le vertige" : Anne-Elisabeth Lemoine finit debout sur la table de "C à vous" pour la dernière de l'émission à Cannes
TV
"Oh j'avais le vertige" : Anne-Elisabeth Lemoine finit debout sur la table de "C à...
"Artus a réussi quelque chose d'extrêmement audacieux" : Samuel Le Bihan encense le film "Un p'tit truc en plus"
TV
"Artus a réussi quelque chose d'extrêmement audacieux" : Samuel Le Bihan encense...
"Ici tout commence" : Après Aurélie Pons, un autre comédien emblématique va bientôt quitter la série
TV
"Ici tout commence" : Après Aurélie Pons, un autre comédien emblématique va...
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?

Vincent Bolloré à l'origine de l'hémorragie des abonnés ? "Complètement faux"

Alors que Gilles Pélisson, PDG du groupe TF1, affirmait sur franceinfo la semaine dernière que "le modèle économique de Canal+ est aux abois", Maxime Saada lui répond qu'il lui semble pourtant "plus résistant" que celui de TF1. Il rappelle ainsi que la Une évolue dans un marché gratuit "structurellement décroissant" tandis que le marché du payant, port d'attache de Canal+, est "en pleine croissance". Maxime Saada reconnaît toutefois que, malgré des signaux encourageants, le modèle de Canal+ reste "fragile" et que le groupe a encore besoin de "retrouver de l'agilité".

Alors que Canal+ a perdu un million d'abonnés depuis la reprise en main musclée du groupe par Vincent Bolloré en 2015, Maxime Saada estime qu'il est "complètement faux" de prétendre que le milliardaire breton est à l'origine de cette fuite. "Contrairement à ce que l'on peut parfois entendre, il n'est pas le problème de Canal+ mais la solution" lance-t-il, convenant toutefois que celle-ci est... "radicale". Selon lui, Vincent Bolloré n'a donc rien à voir dans la perte drastique d'abonnés, qu'il impute à des paramètres exogènes comme "l'essor de la TNT gratuite et surtout, l'arrivée de concurrents comme beIN Sports".

La vocation du clair en question

Maxime Saada concède par ailleurs qu'il n'a "jamais réussi" à prouver à Vincent Bolloré les bénéfices apportés par la présence des tranches en clair sur la chaîne cryptée. Il confirme ainsi que la vocation de Canal+ n'est plus de "générer des recettes publicitaires", tâche qui incombe désormais aux seules chaînes gratuites du groupe. "Si c'était le cas, nous aurions demandé à Cyril Hanouna de venir sur Canal" lâche le dirigeant qui explique que Canal+ n'est pas encore arrivé "au bout de (son) analyse" sur le clair, réduit à peau de chagrin.

"Des fenêtres existeront toujours l'année prochaine" assure toutefois Maxime Saada, estimant que le "Canal Football Club" et le "Canal Rugby Club" sont des moteurs d'abonnement. Le patron de Canal+ explique qu'il aimerait que "L'info du vrai" d'Yves Calvi le soit également, se réjouissant simplement pour l'heure que "les abonnés regardent (l'émission) et l'apprécient". Le dirigeant jure aussi être "très satisfait" de l'animateur, jugé "extrêmement fidélisant" et qui est assuré d'être présent sur Canal+ la saison prochaine.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré : "Je ne suis jamais intervenu dans les contenus du groupe Canal+"
Arrivée de Geoffroy Lejeune au "JDD" : La rédaction prolonge son mouvement de grève qui dépassera celui d'I-Télé en 2016
Vivendi, contraint de céder "Gala" pour racheter Lagardère, entre "en négociations exclusives" avec le groupe Figaro
Rachat de Lagardère par Vivendi : RSF demande à Bruxelles d'enquêter sur "une éventuelle prise de contrôle anticipée"
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
l'info en continu
"Oh j'avais le vertige" : Anne-Elisabeth Lemoine finit debout sur la table de "C à vous" pour la dernière de l'émission à Cannes
TV
"Oh j'avais le vertige" : Anne-Elisabeth Lemoine finit debout sur la table de "C à...
"Artus a réussi quelque chose d'extrêmement audacieux" : Samuel Le Bihan encense le film "Un p'tit truc en plus"
TV
"Artus a réussi quelque chose d'extrêmement audacieux" : Samuel Le Bihan encense...
"Ici tout commence" : Après Aurélie Pons, un autre comédien emblématique va bientôt quitter la série
TV
"Ici tout commence" : Après Aurélie Pons, un autre comédien emblématique va...
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous le costume de la Perruque ? Les premiers indices révélés
TV
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous...
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures et placé sous contrôle judiciaire
Radio
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures...