#JeSuisProf

Mazarine Pingeot tacle violemment Eric Zemmour : "Je me suis tapé vos 400 pages avec la nausée au ventre !"

Partager l'article
Vous lisez:
Mazarine Pingeot tacle violemment Eric Zemmour : "Je me suis tapé vos 400 pages avec la nausée au ventre !"
Eric Zemmour et Mazarine Pingeot s'écharpent © Dailymotion
Mazarine Pingeot et Eric Zemmour ont eu un très vif échange lors de l'enregistrement des "Grandes questions", l'émission de Franz-Olivier Giesbert sur France 5 qui sera diffusée ce soir.

Un jour, une polémique. En pleine promotion de son dernier livre, Le Suicide français, Eric Zemmour a de nouveau croisé le fer sur un plateau de télévision. Le polémiste était cette fois l'invité de l'émission de Franz-Olivier Giesbert, "Les grandes questions", qui sera diffusée ce soir sur France 5. A cette occasion, Eric Zemmour a ainsi eu une vive passe d'armes avec Mazarine Pingeot.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"L'apologie du viol"

La romancière l'a notamment interpellé sur sa conception de la virilité "qui consiste à prendre les femmes sans les comprendre plutôt qu'à les comprendre sans les prendre". Mazarine Pingeot a ainsi accusé Eric Zemmour de faire "l'apologie du viol". Visiblement atterré, Eric Zemmour a alors expliqué que sa contradictrice lui faisait penser aux "Femmes savantes" de Molière, avant de se corriger en évoquant "Les Précieuses ridicules", une autre pièce de l'auteur français. "Oui, car une femme ne doit pas travailler, ne doit pas penser, ne doit pas avorter non plus" a réagi immédiatement Mazarine Pingeot, précisant retranscrire ainsi la pensée d'Eric Zemmour. "Ce n'est pas du tout ce que j'écris dans mon livre. Vous ne savez pas lire" lui a répondu le polémiste de "Ça se dispute".

"Excusez-moi, je me suis tapé vos 400 pages avec la nausée au ventre ! J'ai dû le lire ligne par ligne parce qu'en plus, c'est assez indigeste et mal écrit" a ensuite taclé la fille de François Mitterrand. "Vous avez raison, il vaut mieux écrire vos petits romans ridicules et illisibles. Vous voyez, moi, les gens me lisent, contrairement à vous. C'est dommage ! Ça fait mal, je comprends" a à son tour attaqué Eric Zemmour. "Ce n'est pas difficile d'aller vers la saleté et la laideur" a riposté Mazarine Pingeot.

"La surenchère dans la haine"

Cette dernière a ensuite invoqué les passages "tous les jours" à la télévision d'Eric Zemmour pour expliquer le succès du Suicide français. "Votre légitimité, vous la devez aux plateaux de télé. Vous êtes un polémiste. Un polémiste n'a aucune légitimité" a-t-elle lancé. "D'abord, la polémique n'est pas illégitime" a rétorqué Eric Zemmour. "Deuxièmement, je ne vends pas, contrairement à ce que vous prétendez, parce que je suis sur tous les plateaux télé. D'ailleurs je ne suis pas sur tous les plateaux télé". "Non, c'est parce que vous faites de la surenchère dans la haine" l'a interrompu Mazarine Pingeot.

"Je ne fais aucune surenchère. J'écris ce que je pense et ça vous embête". "Ce n'est pas une pensée !" a réagi sa contradictrice. "Ça s'appelle la rationalisation de la haine. Vous savez ce que c'est ? C'est un procédé psychanalytique qui consiste à essayer de mettre une forme rationnelle sur un affect. Et je pense que vous êtes travaillé par des affects dont le ressentiment, qui est votre moteur principal. Et vous êtes extraordinairement doué pour mettre une enveloppe rationnelle, mais je n'appelle pas ça de la pensée" a conclu Mazarine Pingeot. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des caricatures de Mahomet
Presse
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des...
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Programme TV
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête d'une émission
TV
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête...
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
TV
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès contre le psychanalyste Pascal Neveu
Justice
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès...
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la police le 8 novembre sur M6
Programme TV
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la...
Vidéos Puremedias