Mediawan s'offre l'un des plus gros producteurs italiens

Partager l'article
Vous lisez:
Mediawan s'offre l'un des plus gros producteurs italiens
Gros succès de la télévision italienne, "Commissaire Montalbano" tombe dans l'escarcelle de Mediawan
Gros succès de la télévision italienne, "Commissaire Montalbano" tombe dans l'escarcelle de Mediawan © PALOMAR
Leader français de la fiction télévisée de prime-time, Mediawan vise désormais une expansion à l'international.

Mediawan vise désormais l'international. Lancé en 2016, le fonds d'investissement dans les médias créé par Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton ("C à vous", France 5) est devenu le plus gros fournisseur de fictions télévisées de prime-time en France. Il faut dire qu'entre-temps, Mediawan a multiplié les emplettes dans le secteur en s'offrant notamment le groupe AB, les sociétés de production Makever, Mon Voisin Productions ("Dix pour cent") et la branche télé d'EuropaCorp, depuis renommée Storia Television. Doté d'une capacité d'investissement de plusieurs centaines de millions d'euros, on prête à Mediawan des ambitions concernant Lagardère Studios, le pôle production du groupe Lagardère, actuellement à vendre.

À lire aussi
"On va s'en occuper" : Le Gilet jaune Eric Drouet menace Pascal Praud
TV
"On va s'en occuper" : Le Gilet jaune Eric Drouet menace Pascal Praud
Audiences : "Capitaine Marleau" écrasant leader au plus haut, catastrophe pour le doc de Delahousse sur France 2
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" écrasant leader au plus haut, catastrophe pour le...
Cyril Hanouna accusé d'avoir fait déprogrammer un article du "Parisien"
Presse
Cyril Hanouna accusé d'avoir fait déprogrammer un article du "Parisien"

Mais les ambitions de Mediawan ne s'arrêtent pas à nos frontières. Dans un communiqué, le groupe Mediawan a annoncé hier avoir acquis une participation majoritaire de 72% au capital de Palomar, présenté comme le "premier producteur de séries, films et documentaires" en Italie. Les 28% restants demeureront détenus par Carlo Degli Esposti, fondateur et dirigeant de Palomar. Fondé en 1986, Palomar produit notamment la version italienne des "Bracelets rouges", "Maltese" ou encore "Commissaire Montalbano", l'un des plus gros succès d'audience de la télévision italienne, distribué dans plus de soixante pays et diffusé en France sur France 3. Palomar est également l'un des co-producteurs de la série internationale "Le Nom de la Rose", qui sera diffusée cette année sur OCS.

L'Espagne et l'Allemagne dans le viseur

Mediawan annonce que plusieurs projets de coopération sont déjà en cours, dont une version italienne de "Dix pour cent" et la co-production de "That Dirty Black Bag", une série-western destinée à une diffusion internationale. "Notre stratégie est simple. Nous intégrons des sociétés de production qui détiennent des propriétés intellectuelles fortes comme 'Montalbano', 'Le Petit Prince' et nous en assurons ensuite la distribution internationale auprès des chaînes ou des plateformes numériques" explique Pierre-Antoine Capton dans les colonnes du "Figaro". Le producteur français assure par ailleurs que l'acquisition de Palomar "marque le début de l'internationalisation" de Mediawan. "Après l'Italie, nous allons rapidement nous déployer en Espagne et en Allemagne, un pays qui est devenu incontournable dans les coproductions internationales", annonce-t-il, visant un volume de production à terme de 1 milliard d'euros.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
guilem2

Disons que je cite un exemple concret. Point d’exclamation.



Ysabel

et bien si vous ne voyez pas pourquoi, tout va bien la qualité de la boite italienne ne baissera pas !



La Sardine

ABsolument ! Les chaînes TV ont un avenir très incertain alors que les contenus sont de plus en plus recherchés.



guilem2

Plus que les chaines, c'est le catalogue d'Ab qui est intéressant parce qu'il constitue un catalogue fourni. Leur idée parait clairement de se positionner comme fournisseurs de contenus. Quand tu pars de 0, sans catalogue, il faut bien en constituer un. Et celui d'AB était disponible à la vente. Par contre, en effet, je comprends mal le rachat des chaines AB, mais c'était peut-être dans le deal. Cela dit, ça permet de déjà rentabiliser le catalogue en lui trouvant des débouchés naturels.



guilem2

Au contraire, je trouve que ça commence enfin à avoir une logique. Ils veulent fournir des contenus en Europe. C'est donc naturel de se positionner sur la fiction. Sur le flux ils ont aussi la possibilité de vendre des formats. Dans la mesure où ils ne se positionnent pas vraiment comme diffuseurs, c'est la seule logique possible. Pour être plus ambitieux il leur faudrait Canal Plus.



guilem2

Les boites européennes passées sous le giron de Vivendi n'ont rien perdu de leurs qualités, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement ici.



guilem2

Ils ont en tout cas une stratégie cohérente, en se positionnant sur les contenus à un niveau européen. Nous n'avons quasiment pas de groupe audiovisuel capable de rayonner en Europe. C'est le rôle naturel de Canal Plus mais l'entreprise a été énormément abimée.

Je ne suis pas fan des gens de Mediawan, mais ils ont un savoir faire et une compétence assez évidente, je trouve. En mettant la main sur Lagardère Studios ils deviendraient vraiment incontournables.



La Sardine

AB groupe est rebaptisé MediaWan mais à part ça les chaines continuent de vivre même si un reformatage est annoncé dans la forme et le groupe continue à produire pour la télévision... Pas tres spectaculaire pour autant. Les synergies ont du mal à se faire vu de loin.



Woofy

AB Groupe est devenu Mediawan Thematics



Walladoox

Qu'ont ils fait de AB Group ?



Ysabel

Voila qui est très inquiétant, la boite italienne proposant de bonnes séries, alors que la boite francaise..... pourvu que la médiocrité francaise ne dévalue pas le talent italien..... quand je li qu'ils veulent déjà faire adapter la daube dix pour cent par les italiens... j'ai peur ! enfin, les séries américaines ont encore un boulevard devant elles....



La Sardine

Bon alors jusqu'ici, on achète, on achète et puis... Et puis pas grand chose. Mediwan s'est décliné en 4 pôles mais on voit mal encore comment tous les éléments achetés un à un vont faire mieux qu'individuellement.

On nous a pourtant dit : vous allez voir ce que vous allez voir. Pour le moment on ne voit que le carnet de chèques ouvert...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Nailed It!" : Netflix prépare une adaptation française de son concours de pâtisserie
SVOD
"Nailed It!" : Netflix prépare une adaptation française de son concours de...
Festival de Cannes 2019 : Dolan, Malick, Almodovar, les frères Dardenne et Ken Loach en compétition
Cinéma
Festival de Cannes 2019 : Dolan, Malick, Almodovar, les frères Dardenne et Ken...
"Game of Thrones" : Le premier épisode de la saison 8 déjà piraté 55 millions de fois
Séries
"Game of Thrones" : Le premier épisode de la saison 8 déjà piraté 55 millions de...
Laurence Bloch (France Inter) : "Il y aura bientôt plus de voix féminines à l'antenne"
Interview
Laurence Bloch (France Inter) : "Il y aura bientôt plus de voix féminines à...
Audiences radio, le match des soirées : Fabienne Sintès leader en hausse du 18/20, Caroline Dublanche booste RTL
Audiences
Audiences radio, le match des soirées : Fabienne Sintès leader en hausse du 18/20,...
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous l'avons toujours fait"
Interview
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous...
Vidéos Puremedias