Michel Onfray : "J'ai pris la décision de fermer mon compte Twitter"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Onfray : "J'ai pris la décision de fermer mon compte Twitter"
Michel Onfray
Michel Onfray © Abaca
Suite aux récentes polémiques le concernant, le philosophe a décidé de se mettre en retrait des réseaux sociaux mais aussi des médias.

Michel Onfray va prendre du champ. Le philosophe également collaborateur au "Point" annonce aujourd'hui dans les colonnes de l'hebdomadaire qu'il ne publiera finalement pas son livre intitulé : "Penser l'islam". Pour expliquer cette décision, il met en avant "l'hystérie" que suscitent ses prises de position récentes comme celle publiée sur son compte Twitter le lendemain des attaques du 13 novembre dernier. "Droite et gauche, qui ont internationalement semé la guerre contre l'islam politique, récoltent nationalement la guerre de l'islam", avait-il écrit. Un message partagé 1.800 fois.



À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...


Ces propos ont valu au philosophe de vives critiques. Pour ne pas calmer les choses, des déclarations de Michel Onfray antérieures aux attentats ont été instrumentalisées dans une vidéo de propagande de Daesh rendue publique après les attentats. "La question des interprétations ce n'est pas mon problème. (...) On est toujours instrumentalisé par tout le monde", a commenté Michel Onfray sur cette affaire, ne cachant cependant pas sa "grosse lassitude" au Point.

"Je veux retourner dans mon bureau"

Michel Onfray a donc décidé de réduire sa présence médiatique, notamment sur les réseaux sociaux. "J'ai pris la décision de fermer mon compte Twitter. Je veux retourner dans mon bureau. Commenter les commentaires, ça ne m'intéresse pas", a expliqué l'homme aux 102.000 followers, trois ans après son inscription sur le réseau social. "J'en ai assez que mes tweets soient plus importants que mes livres", confie le philosophe dont le dernier ouvrage, "Penser l'islam" devrait toutefois paraître à l'étranger. A l'heure de l'écriture de ces lignes, le compte Twitter de Michel Onfray était toujours actif.

Michel Onfray
Michel Onfray
Michel Onfray répond aux critiques d'Emmanuel Macron sur les intellectuels
"L'Emission politique" : Michel Onfray se retire à quinze jours du retour de l'émission
Michel Onfray répond à Eric Zemmour après son départ de "Zemmour et Naulleau"
Michel Onfray : "Le destin de Cyril Hanouna sera celui de Denise Fabre ou Danièle Gilbert"
Voir toute l'actualité sur Michel Onfray
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million d'euros à C8
Justice
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million...
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la polémique
Cinéma
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la...
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
Programme TV
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le 3 décembre sur TF1
Programme TV
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le...
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était étudiante
TV
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était...
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
TV
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
Vidéos Puremedias