Michel Sardou : "Les artistes ont une mentalité de fonctionnaires"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Sardou : "Les artistes ont une mentalité de fonctionnaires"
Michel Sardou, en concert.
Michel Sardou, en concert. © Abaca
Interrogé dans "Le Point", Michel Sardou ne mâche pas ses mots.

Michel Sardou a décidé de l'ouvrir. C'est dans Le Point, cette semaine, sur cinq pages. Le chanteur, de retour au théâtre dans quelques jours, tire à vue. Tout y passe. L'une de ses premières cibles, les artistes, intellectuels, politiques, bien moins engagés selon lui qu'à son époque.

À lire aussi
"TPMP" : Géraldine Maillet regrette le silence de l'équipe autour de l'éviction de Sébastien Thoen
TV
"TPMP" : Géraldine Maillet regrette le silence de l'équipe autour de l'éviction de...
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie Lacarrau et de Julian Bugier ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Quel bilan pour la première semaine de Marie-Sophie...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...

"Aujourd'hui, c'est un ruisseau d'eau tiède. Bienvenue chez les Bisounours ! Le langage de l'époque est très édulcoré, on tourne autour du pot", fustige-t-il. Le chanteur estime que la liberté d'expression a disparu, "il faut faire attention à ce que l'on dit ", il s'estime en "liberté surveillée". Si certains s'engagent encore, Michel Sardou ne les entend pas.

"C'est à vous faire regretter l'époque de Georges Marchais"

"Même les artistes ont une mentalité de fonctionnaires ! Ils ne se lancent plus sans l'assurance que l'Etat va les aider", lâche-t-il. Les chansons n'ont selon lui plus aucune aspérité aujourd'hui. "Je me demande où l'auteur veut en venir. Souvent, nulle part. Ca ne raconte rien, poursuit-il. Alors que la chanson française c'est le mot. Le mot juste. Désormais, on produit du son". Vlan. Pour Sardou, "il n'y a que les rappeurs qui ont des couilles". Il n'en cite pas car "il ne connaît pas les noms", et reconnaît qu'il en écoute peu, "car ça (lui) casse les oreilles".

Même les politiques ne trouvent plus grâce à ses yeux. Finie, l'idylle avec Nicolas Sarkozy. "Ca manque de tripes, c'est à vous faire regretter l'époque de Georges Marchais, il avait du chien le bougre". Il n'en reste qu'un qui "dit ce qu'il pense" : Jean-Luc Mélenchon, même si ses idées ne sont pas son "genre de beauté".

Sur le même thème
l'info en continu
Le feuilleton "OPJ Pacifique Sud" bientôt en prime sur France 3
Séries
Le feuilleton "OPJ Pacifique Sud" bientôt en prime sur France 3
Audiences samedi : Nagui en forme, Laurent Delahousse réduit l'écart, Alex Goude au plus bas
TV
Audiences samedi : Nagui en forme, Laurent Delahousse réduit l'écart, Alex Goude...
Audiences : "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, bon retour pour "La lettre"
TV
Audiences : "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Affaire du siècle" : François de Rugy dénonce des "associations purement médiatiques"
Politique
"Affaire du siècle" : François de Rugy dénonce des "associations purement...
Michel Cymès dézingue "les tarés" qui l'accusent d'avoir fait un faux vaccin à la télévision
TV
Michel Cymès dézingue "les tarés" qui l'accusent d'avoir fait un faux vaccin à la...
Audiences Youtube : Squeezie leader avec André The Giant, succès pour la chanson de Julien Doré et McFly et Carlito
Audiences
Audiences Youtube : Squeezie leader avec André The Giant, succès pour la chanson...
Vidéos Puremedias