Morgan Serrano (NRJ) : "A terme, Nostalgie pourrait être devant NRJ"

Partager l'article
Vous lisez:
Morgan Serrano (NRJ) : "A terme, Nostalgie pourrait être devant NRJ"
Morgan Serrano en interview sur puremedias.com
Morgan Serrano en interview sur puremedias.com © NRJ
Le directeur délégué des médias musicaux du groupe NRJ a répondu aux questions de puremedias.com en cette rentrée.

Rentrée mouvementée pour NRJ. Après avoir signé sa plus faible saison depuis six ans, la radio a décidé de refaire appel à Cauet, un an après son départ pour Virgin Radio, afin de lui confier une nouvelle case : le 17h-20h. Afin d'évoquer les nouveaux challenges de NRJ mais également de Chérie, Nostalgie et Rire et Chansons, autres stations du groupe, puremedias.com s'est entretenu avec Morgan Serrano, directeur délégué des médias musicaux du groupe NRJ.

À lire aussi
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : La station NRJ entame une nouvelle saison marquée par un retour, celui de Cauet, désormais de 17h à 20h. Pourquoi ce retour ?
Morgan Serrano : Pourquoi ce retour... Pourquoi l'avions-nous arrêté et pourquoi nous le faisons revenir, en fait. C'est ça le truc. (Rires)

Pourquoi l'avoir arrêté et pourquoi l'avoir fait revenir alors ?
Nous avions fait sept saisons le soir. Cauet en avait un peu marre de faire le soir et nous pensions aussi que nous devions passer à autre chose. Ensuite, sur la saison qui vient de se passer, nous avons pris la décision stratégique, pour la première fois dans l'histoire de NRJ, d'installer un drive sur le moyen-long terme. Nous nous sommes alors posé la question de savoir qui était dans la capacité de tenir une telle émission, pour laquelle il faut de l'expérience, être populaire, être rassembleur, être un très bon animateur. Et les très bons animateurs qui peuvent tenir cette tranche tout en étant moderne et jeune, il n'y en a pas des millions. Dans notre short-list, il y avait Cauet. Nous lui en avons parlé, en se réexpliquant pourquoi nous avions arrêté.

Ce que nous pensons, et c'est imparable, c'est que Cauet est l'un des meilleurs animateurs de France lorsqu'il se remet en question et lorsqu'il est sur de nouvelles choses. Cela a toujours été le cas et l'a été lorsqu'il est arrivé en soirée sur NRJ, où il a été exceptionnel alors qu'il ne l'avait jamais fait. Là, faire un drive sur NRJ est un gros pari, que personne n'a jamais fait sur NRJ. Cela le force à se remettre en question et à aller chercher encore plus loin dans l'efficacité et la qualité. Cela le branchait et avec Cauet dans cet état d'esprit, nous étions forcément partants et avons donc décidé de recommencer.

Cauet et NRJ étaient pourtant en procès depuis son départ de la station...
Ce sont des histoires avec le CSA, où tout le monde s'attaque. Personnellement, je ne m'en occupe pas et cela ne rentre pas en ligne de compte dans la création de programmes.

Ils ont dit
"Nous ne nous interdisons pas de multiplier les tranches de talk"
Morgan Serrano

Le drive est un créneau important aux Etats-Unis mais plutôt délaissé en France, où seuls RTL2 et Virgin Radio la saison dernière, avec Cauet, se sont lancés. Pourquoi avoir décidé de vous y mettre sur NRJ ?
Nous aimons essayer de nouvelles choses sur NRJ. Nous nous disions que la musique aujourd'hui devenait de plus en plus facile d'accès avec le digital, les plate-formes de streaming et autres. Nous nous sommes dit qu'il fallait proposer quelque chose de plus face à ces nouveaux concurrents. Et ce quelque chose de plus que nous savons faire, c'est le contenu, le divertissement, que nous faisons depuis des années avec la matinale et les soirées. Donc nous nous sommes dit que c'était peut-être le moment de prendre un virage sur ce drive.

Ces tranches de talk sont amenées à se multiplier sur les musicales, selon vous ?
Pourquoi pas ? Nous ne nous interdisons pas ça. J'ai toujours rêvé d'une radio 100% talk. Peut-être y arriverons-nous un jour, ou peut-être une autre radio. Mais je pense que nous manquons en France aujourd'hui d'un média qui soit talk sans être adulte ou senior. Pourquoi pas se diriger vers cela, même si je pense qu'aujourd'hui NRJ est le premier média prescripteur sur la musique. Quand les gens veulent aller se faire des playlists sur Spotify et autres, bien souvent ce sont des hits qui ont démarré sur NRJ. Aujourd'hui, ce ne serait donc pas judicieux de faire du 100% talk, sachant que nous sommes un média de référence sur la musique. Mais à l'avenir, nous ne nous interdisons rien. Il faut savoir évoluer, s'ouvrir à de nombreuses choses et essayer. La mort serait de ne rien essayer. Si cela ne marche pas, cela ne marche pas mais nous serons tous contents d'avoir essayé.

Ils ont dit
"Nous essayons d'être assez équilibrés sur la playlist mais nous dépendons de la production musicale"
Morgan Serrano

Justement, côté musique, la tendance est aux sonorités urbaines. NRJ s'est immiscée dans cette tendance avant de revenir à des sons plus grands publics. L'urbain est trop segmentant pour la première radio musicale de France ?
Nous n'avons jamais voulu trop aller sur l'urbain. Ce que nous essayons toujours de faire, c'est d'être assez équilibrés dans la playlist avec un peu de dance, un peu de pop et un peu d'urbain. Et nous avons des quotas à remplir. Enfin, nous sommes aussi dépendants de la production. Mais il est vrai que nous avons eu 2-3 mois en début d'année où nous n'avions pas beaucoup d'autres bonnes productions françaises que de l'urbain, ce qui fait que nous avons pu sonner plus urbain. Mais cela n'était pas une volonté stratégique. Dès que nous avons pu rééquilibrer, nous l'avons fait.

L'idéal reste quand même un duo entre Maître Gims et Vianney, non ?
Quand ce titre-là est arrivé, je me suis dit que c'était pile ce qu'il fallait, oui ! (Rires)

Côté audiences, NRJ a signé sa plus faible saison depuis six ans, au moment où Skyrock enregistrait elle sa meilleure saison depuis 2014-2015. C'est un concurrent important pour vous ?
Très honnêtement et sans arrogance, aujourd'hui, NRJ n'a pas de concurrent qui fait véritablement peur. Il y a quelques années, Skyrock ou Fun Radio étaient proches des 8 points d'audience, ce qui n'est plus le cas. Globalement, il est vrai que les radios musicales ont pu souffrir pour diverses raisons - peut-être une production musicale moins excitante, peut-être la concurrence du digital - mais pour nous, la concurrence ne vient pas de ces stations-là. Quelles nouveautés avez-vous entendu sur Skyrock ? A la limite, ils pourraient être portés par la production hip-hop mais pour l'instant nous n'en voyons pas les résultats.

Ils ont dit
"Nous n'avons pas d'objectif d'audience le soir"
Morgan Serrano

Au moment où les audiences des soirées ont tendance à baisser, Difool a tout de même récupéré le leadership face à NRJ, même si lui aussi perd du terrain.
C'est difficile, oui. Aujourd'hui, les jeunes ont plein de choses à faire le soir ! (Rires) Si Difool baisse lui aussi, ce n'est pas parce qu'il est moins bon qu'avant, il reste l'un des meilleurs animateurs pour moi et une référence. Les modes de consommation ont changé. Nous devons donc faire avec...

Tout en gardant une libre-antenne le soir, comme actuellement avec Aymeric Bonnery ?
Nous conservons une radio libre oui mais nous voulons donner une alternative à toutes ces nouvelles activités des jeunes. Le tout avec un concurrent féroce qui reste Difool.

Vous avez toute satisfaction d'Aymeric ?
Bien sûr. Cette tranche est aussi faite pour essayer de développer de nouveaux animateurs. Si nous ne testons personne, nous nous retrouverons dans dix ans avec les mêmes personnes. C'était déjà notre volonté avec Guillaume Pley, ça l'est aussi avec Aymeric Bonnery tout comme avec DominGo le dimanche soir. C'est essentiel de développer de nouveaux talents. Et honnêtement, nous n'avons pas d'objectif d'audience le soir... même si plus ils font d'audience, mieux ce sera !

Vous parliez de DominGo. Les Youtubeurs, nouvelles stars des jeunes, sont-ils amenés à devenir les nouvelles stars de la radio ?
Je ne dirais pas cela ainsi. Moi, je cherche des personnalités intéressants. Qu'ils soient sur Youtube ou en bas de chez eux, je m'en fiche. Par goût personnel, je regarde beaucoup de stream donc les streamers et Youtubeurs, je les connais presque tous. DominGo est une personne que je suis depuis plusieurs années, d'abord parce qu'il était bon dans certains jeux et parce que je trouvais qu'il avait le contact et la communication faciles. Et c'est ainsi que j'ai eu envie de le mettre à la radio. Ce n'était pas en me disant "je veux mettre un Youtubeur", sinon nous aurions pu en mettre depuis longtemps. Par ailleurs, outre avoir un nouvel animateur, nous souhaitions avoir quelqu'un qui sache parler de Twitch, des streams, de Youtube, d'e-sport, quand nous avons une grosse partie de notre auditoire qui s'intéresse à cela. Moi-même, étant passionné de cela, je trouvais cela dommage que sur ma propre radio nous n'en parlions pas ! (Rires)

Ils ont dit
"L'objectif pour Nostalgie est de devenir la première radio musicale de France dans dix ans"
Morgan Serrano

Sur Chérie, la matinale a profondément changé avec le départ de Stéphanie Loire, remplacée par Christophe Nicolas.
Nous n'avions pas de résultats d'audience satisfaisants. Nous avons essayé mais nous n'avons pas rencontré notre public. Quand quelque chose ne fonctionne pas, il faut être humble et passer à autre chose. Si Stéphanie a plein de qualités, je pense - et visiblement les auditeurs aussi - que ce n'était pas un format adapté. Mais Stéphanie a beaucoup de talent. Quant à Christophe, c'est un animateur expérimenté, qui connaît bien le groupe et qui avait envie de faire une matinale. Il a adhéré à la stratégie que nous lui avons proposé. Mais cela faisait un moment que j'avais envie de travailler avec lui, sans savoir sur quelle radio nous le ferions, car je trouvais cela dommage que le groupe l'ait perdu il y a quelques années.

Nostalgie se porte elle très bien. Et vous n'avez donc rien changé.
Non, nous avons fait pas mal de modifications sur les dernières années et tout cela porte maintenant ses fruits, donc on ne bouge plus, on récolte ! (Rires) Nous avons repositionné l'offre musicale, changé un peu le marketing à l'antenne, essayé de moderniser cette radio qui le méritait. C'est un format génial qui n'avait pas les audiences qu'il méritait auparavant...

L'objectif pour Nostalgie, c'est de passer devant Europe 1 à terme ?
L'objectif est de devenir la première radio musicale de France dans dix ans.

Devant NRJ ?
Devant NRJ. Je pense que Nostalgie à terme pourrait être devant NRJ. NRJ à 12 et Nostalgie à 14, ce serait pas mal, non ? (Rires) Les radios adultes ont beaucoup d'avenir à mon sens, et Nostalgie a beaucoup d'avenir, vraiment.

Ils ont dit
"Honnêtement, ce n'est jamais plaisant de voir une radio qui souffre autant qu'Europe 1..."
Morgan Serrano

Europe 1 a de nouveau chamboulé toute sa grille pour tenter de reconquérir son public. La mauvaise santé d'une station généraliste, c'est une bonne nouvelle pour vous ?
Franchement, ce n'est jamais une très bonne nouvelle une radio qui ne se porte pas très bien et cherche. Moi, je préfère quand toutes les radios vont bien et que le média se porte bien. Honnêtement, ce n'est jamais plaisant de voir une radio qui souffre autant qu'Europe 1... Maintenant, je leur souhaite de réussir. S'ils ont fait ces changements-là, c'est qu'ils savent où ils vont, qu'ils ont fait les études pour et qu'ils ont leur stratégie. Nous allons faire comme eux : regarder si cela prend ou pas. Après, nous n'avons pas beaucoup d'auditeurs en commun avec Europe 1...

Pas beaucoup d'auditeurs, certes, mais un animateur puisque leur nouveau matinalier, Nikos Aliagas, a présenté le 6-9 sur votre antenne de 2009 à 2011.
On l'a formé et maintenant il se met au service d'Europe 1 ! (Rires) Cela me fait plaisir pour Nikos car il aimait la radio lorsqu'il était sur NRJ. Je sais que cela lui tenait à coeur de le faire. Et je suis content qu'il ait une émission aussi importante sur Europe 1. J'espère sincèrement que cela marchera pour lui.

La rentrée radio a été marquée par le changement complet de formule de l'émission de Laurence Boccolini sur Europe 1 au bout de cinq jours seulement. Sur NRJ, la grille est fixée jusqu'en juin ?
Nous n'avons rien bougé depuis deux semaines, déjà ! (Rires) Plus sérieusement, nous ne bougerons pas. Je pense que pour juger une émission, cela ne peut pas se faire au bout de deux mois, sauf catastrophe industrielle. La radio est un média d'habitude donc je ne changerai rien avant mars-avril, où nous commencerons à faire le bilan.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mel's

Les gens ont beau dire ce qu'ils veulent, NRJ est toujours leader musicale en attendant !

Julien CROUZET

Serrano le mystère ...
Le mec n'a QUE des échecs à son actif, il n'a visiblement aucune compétence dans ce qu'il fait, il est responsable de rien, quand il est en guerre contre animateur, il revient aussi sec parce qu'il ne sait pas en ramener d'autres, il a raté sa carrière de DJ, échec en télé.
Et il est toujours là ?



Warco

J'aime NRJ pour ça qui ose des choses parfois risquées alors qu'ils sont numéro 1 (ou 2) après RTL ! Bravo et vive la radio !



guilem2

Tout le monde fait de la langue de bois, c'est normal, mais lui c'est un champion du foutage de gueule. Le coup de NRJ qui inspire les playlists sur Internet c'est à se pisser dessus aussi.



DansTonTube

https://uploads.disquscdn.c...



anti-rtl

Cauet et NRJ étaient pourtant en procès depuis son départ de la station...
Ce sont des histoires avec le CSA, où tout le monde s'attaque. Personnellement, je ne m'en occupe pas et cela ne rentre pas en ligne de compte dans la création de programmes.

Magnifique esquive de la question. Il y a plus fort que Serrano sur ce domaine. :D



Sandra Lejeune

Il n'aurait pas plus de possibilité s'il fesait le 20-23... Seul Mikl a la possibilité de se lacher c'est pour cela qu'il refuse de revenir plus tot.



Sandra Lejeune

Serrano tente de se protèger en disant ça mais personne ne le croiera. La vérité c'est que Serrano ne peut pas blairer Cauet, qu'il a tout fait pour le couler, il a réussit à l'évincer un peu par chance, il a prit une tole magnifique derrière et son grand patron l'a obligé à retourner le chercher.... Serrano fait bien plus de mal à NRJ que de bien. Il serait qu'il s'en aille pour y mettre une vraie personne compétente.



PSCL

NRJ une radio 100% Talk? Nostalgie première radio musicale de France ? Je pense qu’il est vraiment temps que ce monsieur quitte NRJ , avec des idées comme cela, le groupe va droit dans le mur.

Allez Jean-Paul, revends ton bébé, tu veux tellement le couver que tu a pris la pire nounou de l’histoire de la radio.

Puis quand je lis les propos élogieux de Morgan sur Nikos et Cauet, 2 personnes qu’il a viré lui-même, on se dit que sa parole a une valeur proche du 0 absolu.



FREESBEE65

nrj et d'autres, ou 40mn de pub et 4 chansons par heure, dont 3, la fameuse playlist qui passe toute les heures et meme certaines 2 fois par heure. Et apres , cela s'etonne que les radios ne sont plus ecoutés. Alors que comme pour la tele, certains pays ont compris et ont changé drastiquement leur fusil d'epaule, en france on continue a la mode americaine, tout pour segmenter au lieu de regrouper. Et a l'arrivee tu as ce que tu merites.



Simon Colten-Bergstein

Cauet est trop tôt dans la soiree. Avec cet horraire et le CSA, Cauet n'a plus aucune liberté dans le ton et dans les vannes.

Par contre, contrairement à la majorité des gens sur ce site, j'aimais bien Guillaume Pley.

Et justement, il parle de l'époque, il y a 10 ans ou Nikos était sur NRJ. Je me souviens qu'il était épaulé par Mustapha El Atrassi, ce mec pourrait un faire un excellent présentateur de libre antenne sur NRJ !



Morvan Prudon

Réussir a mettre serrano et compétence dans la même phrase bien jouer.



tout_le_toutim

Non. Je peux tolérer beaucoup de chose, mais là vous me décevez.



Karima Atlaoui

Il a la haine c'est tout. Mais c'est déjà beaucoup et pour moi ça veut dire beaucoup.



Karima Atlaoui

Et son tacle envers Skyrock est vraiment ridicule.



Jon75

Moins de jeunes qui écoutent la radio sauf en voiture.



Jon75

Véritable vitrine sur Youtube & Twitter pour Planète Rap, NRJ est-elle en déclin comme Europe 1 ?



DansTonTube

Probablement la tranche horaire durant laquelle les gens sont dans leur voiture pour rentrer du boulot.

Sinon, pour la "production française" il faut traduire "production française diffusable sur NRJ". Les critères d'élection de cette radio sont, il faut le dire, assez étroits.



guilem2

Merci pour l'interview, c'est intéressant ce genre de l'article, je vais continuer à la lire, mais je voulais juste dire que je viens de lire la première réponse et j'ai explosé de rire tellement c'est typiquement le genre de pirouettes médiocres auxquelles je m'attendais de la part de Morgan Serrano.



wilko

Moi je vais sur Deezer parce qu'il n'a rien à la radio, je ne vais pas sur Deezer pour écouté les même chansons qu'à la radio, qui sont toujours des trucs insipides, surtout sur NRJ.



walter

Je ne suis pas trop radios musicales et encore moins "Nostalgie" qui devrait pourtant être ma préférée. Pour moi, la nostalgie, c'est entendre des tas et des tas de chansons des années 60/70/80... qui ont eu un petit écho, un joli succès ou qui ont carrément été de vrais tubes mais qu'on ne diffuse plus quasiment depuis l'année de leur création. Alors qu'avec Nostalgie, c'est sans arrêt les mêmes incontournables des mêmes artistes depuis au moins 20 ans, ce qui fait que le gars qui écoute Nostalgie depuis longtemps, ben en fait, il est surtout nostalgique du temps où il écoutait déjà sur Nostalgie "J'ai oublié de vivre", "Magnolias for ever" ou "Quand la musique est bonne" en 99, 2004, 2008, 2012 ou 2016.
Pour moi la vraie nostalgie, ce serait plutôt par exemple la chaîne Melody qui diffuse tous les genres de variétés populaires et des artistes et des chansons qui vont des années 50 aux années 2000, qu'elles soient des standards ou aient sombré dans l'oubli.



Sir Tainly

Je viens de découvrir un terme, le "drive". Kézako ?
Et que cet ignare arrête de parler de la "production française", on a l'impression que NRJ ne reçoit aucun disque digne de ce nom; ou alors qu'ils font des choix... discutables. Mais oui, c'est pas comme si la scène française était d'une richesse hallucinante depuis quelques années... Demandez à Norbert, il confirmera !



DansTonTube

Prendrait-il les lecteurs de Ozap pour des jambons ?



SauceDZ

"Quelles nouveautés avez-vous entendu sur Skyrock ?"

Rappelons à Morgan, au pif légendaire puisqu'il a viré Cauet avant que Jean-Paul Baudecroux le rappelle en urgence, que 75% des morceaux qui fonctionnent en France sont des morceaux de rap ou de rnb et que Skyrock est quasiment toujours le premier diffuseur (logique...) grâce à Planète Rap dans lesquels ces artistes font leur promo. Rendons à Cesar...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Titans" : Le tournage interrompu après le décès d'un technicien lors d'une cascade
Séries
"Titans" : Le tournage interrompu après le décès d'un technicien lors d'une...
Droits de Roland-Garros : Après son appel d'offres, la Fédération estime les propositions insuffisantes
Sport
Droits de Roland-Garros : Après son appel d'offres, la Fédération estime les...
"Clem" : Une saison 10 pour la série familiale de TF1
Séries
"Clem" : Une saison 10 pour la série familiale de TF1
Sénégal/Algérie : TMC diffusera la finale de la Coupe d'Afrique des nations ce soir
Sport
Sénégal/Algérie : TMC diffusera la finale de la Coupe d'Afrique des nations ce...
"Un jour, un générique" : "Y'a que la vérité qui compte"
TV
"Un jour, un générique" : "Y'a que la vérité qui compte"
"Mieux vaut tard que jamais" : Castaldi, Laffont, Lavil et Drevet partent en road trip pour France 3 dès ce soir
Programme TV
"Mieux vaut tard que jamais" : Castaldi, Laffont, Lavil et Drevet partent en road...
Vidéos Puremedias