#JeSuisProf

Mort de Quentin Elias : Un ex-Alliage raconte "l'enfer" vécu pendant la gloire

Partager l'article
Vous lisez:
Mort de Quentin Elias : Un ex-Alliage raconte "l'enfer" vécu pendant la gloire
Steven Gunnell, ex-membre d'Alliage, réagit à la disparition de Quentin Elias
Dans une vidéo hommage, Steven Gunnell, ex-membre d'Alliage, confie que Quentin Elias lui a fait vivre "un enfer" lors de la période de gloire du quatuor.

"C'est une petite vidéo pour rendre hommage" prévient d'emblée Steven Gunnell, ex-Alliage, en réaction à la mort de Quentin Elias, dans une vidéo publiée sur Vimeo. Préférant s'exprimer face à sa propre caméra plutôt que dans des interviews, l'ex-membre du quatuor fait d'étonnantes confidences sur la carrière d'Alliage. Emu suite à l'annonce du décès de son ancien camarade, avec qui il a connu le succès grâce à des titres comme "Baila" ou "Le temps qui court", Steven Gunnell évoque "l'enfer" que lui a fait vivre Quentin Elias.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Quentin m'a cassé les c******* pendant trois ans"

"Je l'ai rencontré pour la première fois en 1996, quand je suis monté à Paris pour devenir comédien et que, au cours d'une audition, j'ai été sélectionné pour faire partie de ce groupe que (Gérard) Louvin et Daniel Moyne à l'époque lançaient en production (...) C'était du coup une rencontre assez tendue, crispée, car il y avait une espèce de challenge au milieu de nous, à savoir qui allait rester, qui allait dégager, qui allait poursuivre l'aventure..." explique Steven au début de sa vidéo.

"Je vais être très simple, je vais être très court : Quentin m'a cassé les couilles et a été odieux avec moi pendant trois ans" lâche-t-il. "Ca a été l'horreur. Il m'a fait vivre vraiment l'enfer, au point d'en avoir l'amertume de faire partie d'un boys band" confie celui qui souhaitait percer dans le cinéma. "Il m'avait dans le collimateur. Il était très, très, très dur avec moi. J'en ai souvent chialé. On s'est souvent disputés. Personne ne le voyait. Sur scène, on était pro, on y allait mais dans les coulisses, c'était compliqué" affirme-t-il. Des tensions qui ont mené à la fin du groupe, lorsque Quentin a souhaité tenter une carrière solo.

"Je savais que j'allais avoir affaire à quelqu'un qui allait vraiment être pénible"

Malgré tout, Steven Gunnell assure avoir voulu continuer de croire en une possible amitié avec Quentin Elias. "J'ai vu ce que personne ne voulait plus voir chez lui : le bon fond de Quentin. J'ai vu, et c'est ce sur quoi je me suis accroché pour continuer de l'aimer et espérer qu'un jour on pourrait devenir potes. Je savais dès le début aussi que j'allais avoir affaire à quelqu'un qui allait vraiment être pénible mais qui allait paradoxalement être quelqu'un avec qui on allait prendre des barres de rire extraordinaires" déclare-t-il dans cette vidéo.

Mais s'il avait coupé contact avec Quentin et lui-même sombré dans la dépression durant une partie des années 2000, Steven Gunnell a réussi à s'en sortir et à pardonner Quentin grâce à la religion. L'ex-Alliage déclare avoir eu cette possibilité grâce à Dieu, en fin d'année dernière. "J'ai écrit une lettre à Quentin que j'ai envoyée via son site internet, persuadé qu'il n'allait pas me répondre. J'ai vomi toute ma colère, mon chagrin, ma déception et le reste en finalisant la lettre en lui disant que je l'aimais, que je lui demandais pardon et que je lui pardonnais le mal qu'il m'avait fait" affirme-t-il, avant de recevoir en réponse "la lettre la plus tendre, la plus belle qu'un ami peut offrir à un autre ami". Steven Gunnell préfère ainsi garder de bons souvenirs de son ancien camarade. "Je crois qu'il a enfin trouvé la gloire qu'il a cherchée toute sa vie mais qui n'est pas la gloire humaine. Une autre gloire, celle du bon dieu" confie-t-il, concluant sa vidéo en "embrassant" "Quentin, mon ami, mon frère de toujours."

Alliage
Alliage
Sur le même thème
l'info en continu
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des caricatures de Mahomet
Presse
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des...
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Programme TV
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête d'une émission
TV
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête...
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
TV
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès contre le psychanalyste Pascal Neveu
Justice
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès...
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la police le 8 novembre sur M6
Programme TV
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la...
Vidéos Puremedias