Mort de Steve : Un préfet va porter plainte contre Claude Sérillon après un tweet jugé diffamatoire

Partager l'article
Vous lisez:
Mort de Steve : Un préfet va porter plainte contre Claude Sérillon après un tweet jugé diffamatoire
Claude Sérillon
Claude Sérillon © Abaca
Le journaliste a vivement critiqué le préfet de Loire-Atlantique.

Un tweet qui ne restera pas sans suites. Le week-end dernier, le journaliste Claude Sérillon a posté un message pour résumer le fond de sa pensée concernant la mort de Steve Maia Caniço, cet animateur périscolaire de 24 ans, tombé dans la Loire à Nantes le soir de la Fête de la musique et dont le corps n'a été repêché que le 29 juillet dernier. Dans cette affaire sensible, la police est pointée du doigt en raison de son intervention pour évacuer les derniers fêtards qui a eu pour conséquence de faire tomber une dizaine de personnes à l'eau.

À lire aussi
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

"Un Préfet de la République a décidé que la vie d'un homme pouvait être effacée"

Plusieurs enquêtes sont en cours pour tenter de déterminer si c'est bien cette intervention qui a entraîné la chute fatale du jeune homme mais certains, à l'image donc de Claude Sérillon, sont déjà parvenus à leur propre conclusion. L'ex-conseiller en communication de François Hollande et ex-présentateur du "20 Heures" a ainsi mis en accusation le préfet de Loire-Atlantique, Claude d'Harcourt, à travers un tweet posté le 4 août dernier, qui contenait le message suivant : "Une nuit à Nantes, parce que la musique était trop forte, un Préfet de la République a décidé que la vie d'un homme pouvait être effacée".

La Préfecture a réagi ce mercredi seulement par le biais de son compte Twitter officiel, en annonçant sa volonté de porter plainte contre le journaliste. "Le tweet de Claude Sérillon est diffamatoire. Préfet 44 déposera plainte", a-t-on pu lire sur le réseau social. Claude Sérillon, lui, n'a pas réagi à cette menace : le tweet incriminé est même toujours visible à l'heure actuelle.

Claude Sérillon
Claude Sérillon
Claude Sérillon quitte officiellement l'Elysée
Présidence de la République : Claude Sérillon et David Kessler quittent l'Elysée
Aquilino Morelle, nouveau big boss de la com' de François Hollande, Claude Sérillon en charge du web
Voir toute l'actualité sur Claude Sérillon
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Sardine

C'est ce que toit le monde se complaît à faire. C'est devenu la norme. La post vérité a valeur de vérité. La profusion de l'information n'a pas étouffé la désinformation, bien au contraire.



Charles Dudule

Pauvre Steve qui est mort alors qu'il voulait juste passer un bon moment, bien sûr malgré tous les efforts on ne saura jamais ce qui s'est passé "en vrai", au mieux un accident pour un jeune homme surement un drogué (comme tous les hipsters) qui ne sait pas nager qui plus est....Et pendant ce temps là on parle du tee shirt de Jennifer...



Spontex

J'adore regarder sa vidéo de fou rire avec Michel Boujenah au Telethon.



Steph3333

Le Préfet ne s'est pas levé le matin avec pour objectif de tuer quelqu'un.
Je pensais Sérillon plus mesuré.



Stéphane Jardin

On devrait se pencher sur les conditions dans lesquelles sont écrits certains tweets .. A quelle heure ? Dans quel état était l'auteur ? Pour Sérillon et ce tweet, on peut vraiment se poser la question .



Vanessa Ritchi

Je n 'en peux plus de cette histoire sur médiatisée à outrance depuis des semaines !Ca intéresse qui ce que tweet Sérillon ?



José

Je suis d'accord avec vous sur le caractère diffamatoire de ce tweet.
En revanche, ce n'est pas une question d'affect ou de rationalité pour ce qui concerne ce drame, c'est surtout une question de vérité. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le rapport préliminaire rendu par l'IGPN est contestable et est même contesté en interne... Espérons que l'enquête judiciaire permettra de faire éclater la vérité (quelle qu'elle soit).



La Sardine

C'est assez imbécile de la part de Claude Sérillon que j'ai connu beaucoup plus mesuré. Ce n'est pas de son niveau que d'arranger les faits comme on voudraient qu'ils soient. Après ce n'est qu'un tweet parmi tant d'autres tout aussi imbéciles.



EiffelNord

Un préfet ?

C'est LE préfet liée à "l'affaire".



The Eye

Effectivement, c'est de la diffamation. La plainte est donc justifiée.
L'affect est en train de prendre le dessus sur la rationalité dans ce pays. Et ça n'augure rien de très bon pour le futur.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Internet
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
Internet
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et Roschdy Zem ce soir
Programme TV
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et...
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
TV
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
TV
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français ce week-end
Internet
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français...
Vidéos Puremedias