Nagui (P2) : "Evidemment que France 2 peut me dire non"

Partager l'article
Vous lisez:
Nagui (P2) : "Evidemment que France 2 peut me dire non"
Nagui invité spécial de puremedias.com
Nagui invité spécial de puremedias.com © Christophe LARTIGE - FTV
L'animateur est l'invité exceptionnel de puremedias.com tout au long de la journée.

A l'occasion de la diffusion d'un "Taratata" spécial en prime time demain soir sur France 2, Nagui a accepté d'être l'invité spécial de puremedias.com tout au long de cette journée. Après avoir évoqué cette spéciale ainsi que la version mensuelle du magazine, place au jeu d'access à succès "N'oubliez pas les paroles" mais également à "Tout le monde joue". L'animateur en profite pour répondre aux rumeurs sur un éventuel jeu estival ou retour d'"Intervilles".

À lire aussi
César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" favoris devant "En liberté !" et "Les frères Sisters"
Cinéma
César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" favoris devant "En liberté !"...
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier faible sur C8
Audiences
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier...
"Touche pas à mon poste" : Victime d'homophobie, Matthieu Delormeau, en larmes, révèle vivre "avec une arme"
TV
"Touche pas à mon poste" : Victime d'homophobie, Matthieu Delormeau, en larmes,...

P1 l "Il n'y a aucun 'Taratata' où nous faisons le moindre centime d'euro de marge"

Propos recueillis par Kevin Boucher et Benjamin Meffre.

puremedias.com : En access prime time, "N'oubliez pas les paroles" est un vrai succès, du lundi au samedi. Seriez-vous prêts à être aussi dans cette case le dimanche, comme l'été ?
Nagui : Pas de langue de bois, ce ne sera certainement pas à moi de décider. Pour l'anecdote, au départ, "N'oubliez pas les paroles" n'était diffusé que le samedi, avec "Tout le monde veut prendre sa place" du lundi au vendredi. Puis on m'a proposé "N'oubliez pas les paroles" en quotidienne et j'ai dit non à Patrice Duhamel (directeur général de France Télévisions sous la présidence Patrick de Carolis, ndlr), de peur de saouler les gens. Mais Patrice Duhamel me dit "Non, tu n'as pas le choix. Mais c'est juste le temps d'aller jusqu'en juin", après l'arrêt de "Service Maximum" de Julien Courbet. Ce que j'avais proposé alors, c'était d'être à l'antenne et de préparer des pilotes avec Julien Courbet, afin de pouvoir, si un pilote était validé, arrêter "N'oubliez pas les paroles" en quotidienne et basculer sur ce jeu. Nous avons donc fait 2-3 pilotes, dont un qui s'appelait "En toutes lettres"... qui a été mis à l'antenne à 18h ! Je suis allé me plaindre mais Patrice Duhamel m'a expliqué que les audiences sur cibles étaient devenues dingues, et que donc nous n'avions plus le choix. Donc là vous me parlez du dimanche mais c'est impossible de dire non à une chaîne qui te dit d'être le samedi, le dimanche, le 27 décembre à 18h50, 19h20, 21h et 23h. Ces quatre dernières émissions ont toutes les quatre été leaders. Donc même si nous ne voulions pas, nous sommes obligés. Cependant, quand on nous demande de faire quatre "N'oubliez pas les paroles" de suite, nous avons réussi à faire deux numéros traditionnels, puis une spéciale enfants et un best-of. D'ailleurs, les enfants vont revenir dans l'émission. C'était complètement dingue.

Ils ont dit
"Le challenge de 'N'oubliez pas les paroles' a été de garder ce même renouvellement que l'on a eu depuis le début"
Nagui

En access, vous estimez que la fin des jeux sur TF1 vous a fait du bien ?
Je ne m'en rends pas compte... Cela nous a fait du bien dans le sens où nous avons été souvent leader, ce qui n'était pas le cas quand il y avait un jeu. En même temps, cela peut donner de mauvaises idées à d'autres en disant qu'on peut faire un access sans avoir un jeu.

Justement, il y a de moins en moins de jeux à la télévision. Comment l'expliquez-vous ?
Déjà, il n'y a pas énormément de formats totalement dingues sur la planète télé actuellement. C'est un peu le parent pauvre. Ou alors on ressort d'anciennes recettes comme "Qui veut gagner des millions ?" mais il faut un produit d'appel comme l'arrivée de Camille Combal. Mais les jeux, c'est une histoire que l'on raconte avec un milieu, un début et une fin, une construction. Mais si au milieu de l'histoire que l'on raconte, on ne se renouvelle pas assez, comme dans un soap, on perd des points. Ce qui a été le challenge de "N'oubliez pas les paroles", c'est de garder ce même renouvellement que l'on a eu depuis le début en augmentant les musiciens, changeant leurs vêtements, changeant la lumière, passant de l'anxiogène à la déconne, de se marrer avec les musiciens et créer des personnages - même si Fabien est vraiment comme ça et Magali vraiment barrée... Ils en deviennent des éléments clés de l'émission et c'est ce qu'il faut entretenir.

Magali Ripoll a d'ailleurs pris votre place en fin d'année dernière le temps d'une émission. C'était un test ?
Pas du tout. C'était un "T'es pas cap ?". Nous en tournons 12 à 14 par jour donc il y a un moment où je peux péter un câble... et ça a été le cas. Donc elle me fait une vanne "Patron, vous êtes vieux, quand est-ce que vous prenez votre retraite ?". Et là, je finis l'émission en disant que Magali anime la prochaine et que je prends sa place au clavier. Au début, c'était 5 minutes puis elle se débrouillait tellement bien que je l'ai laissée. Et j'étais assis, ce qui me changeait. D'ailleurs, dans l'émission lorsque Fabien demande si elle allait être payée plus en tant qu'animatrice, j'ai répondu que non et qu'eux allait être payés moins parce que je me suis aperçus qu'ils ne faisaient rien pendant l'émission (Rires). Mais je ne l'ai pas produite, c'était juste un pari. Elle l'a fait avec son naturel, son improvisation et sa folie. En revanche, cela nous donne envie de la produire. Elle chante extrêmement bien donc le premier à truc à lui faire faire, c'est de chanter. Plusieurs fois dans l'émission, je pensais lui parler dans l'oreillette en lui demandant de chanter... mais je parlais à un technicien en réalité. (Rires) Mais pour répondre à votre question, ce n'était pas un test, juste un pari qui n'a, par ailleurs, eu absolument aucun impact sur l'audience. Quelle leçon d'humilité !

Ils ont dit
"Faire 30% des recettes publicitaires de France 2 ne donne pas de poids"
Nagui

Vous cartonnez midi et soir. France 2 peut-elle encore vous dire non ?
France 2 me dit non... encore mercredi au déjeuner ! (Rires) Evidemment que France 2 peut dire non. Déjà, il faudrait être extrêmement prétentieux pour partir du principe que toutes les idées que je propose sont bonnes. Et c'est bien d'avoir un regard extérieur par rapport à ce qu'ils ont besoin pour leur grille. Et à l'inverse, il y a des moments où je leur dis non, quand ils me disent avoir besoin de telle ou telle émission et que je ne sais pas faire.

"Le Figaro" affirmait en 2015 que "N'oubliez pas les paroles" représentait 30% du chiffre d'affaires publicitaire de France 2. Cela vous donne un poids, non ?
Non, cela ne donne pas de poids parce que les recettes vont à la régie et remontent au ministère de tutelle, pas aux programmes. Ce ne sont pas les mêmes personnes. Donc en effet, à la régie, ils me regardent avec des yeux d'amour mais, aux programmes, ils se demandent toujours ce que je vais leur proposer ! Dans le privé, cela serait différent. Vous faites 30% des recettes, on vous déroule le tapis rouge.

Dans le privé justement, Nicolas de Tavernost vous avait proposé de rejoindre M6 en 2015, ce que vous avez refusé. Vous ne regrettez pas votre décision ?
Il m'avait tendu la main, oui. Je ne regrette pas parce qu'à l'époque, je n'étais pas heureux sur le service public. On m'avait supprimé "Taratata", on avait mis "N'oubliez pas les paroles" à 17h30 et menacé l'émission d'arrêt, mes rapports avec la direction de l'époque étaient au-delà de compliqués et tendus, et je ne sais pas travailler dans l'adversité et la haine. Et quand on vous dit qu'il y a une nouvelle présidente qui arrive, vous ne savez même pas ce qu'elle veut, ce qu'elle est, quel est son programme, si elle vous apprécie ou non, c'est chaud ! Les concurrents le savent, évidemment, donc ils en profitent. Mais lorsque Delphine Ernotte m'a dit qu'elle n'avait pas encore le pouvoir de signer en mai 2015 mais qu'elle pouvait me regarder dans le blanc des yeux et me dire ce qu'elle voulait, j'ai eu quelques nuits pour réfléchir et je me suis dit que si la parole donnée était plus forte que le contrat, le lien humain allait être indéfectible.

C'est comme ça que ça s'est passé ?
Tout à fait. Il y a eu un "OK", une poignée de main, une parole de Corse - puisqu'elle est Corse. Et quand elle est arrivée fin août avec le pouvoir de signature, elle m'a dit "Il faut qu'on se voit très vite pour signer le contrat". Et là, je lui ai répondu : "Pourquoi signer un contrat ? Tout roule, non ?" (Sourire). Mais c'est elle qui a insisté pour le "Taratata" au Zénith pour le retour, ce que je trouvais présomptueux - j'avais proposé de faire plutôt cette fête en juin après une salve de mensuelles. Mais l'émission a cartonné.

Ils ont dit
"'Tout le monde joue' reviendra en avril"
Nagui

Autre émission : "Tout le monde joue". Après plusieurs échecs, le dernier numéro consacré à la médecine a été un joli succès. D'autres numéros sont-ils prévus ?
Oui... mais pas sur le football (numéro qui avait signé une mauvaise audience, ndlr) ! (Rires) Ca a été une espèce de seau d'eau froide... On s'est dit que tout le monde aimait le football, qu'Anne-Laure Bonnet connaît tout le monde... Sur le papier, tu es super confiant et tu te prends un 900.000 téléspectateurs. Tu as tellement mal à la tête ! Tu te demandes si tu n'as pas regardé la mauvaise audience, l'audience sur cible... (Rires) La vraie leçon est là : il ne faut pas trahir le titre et le concept de "Tout le monde joue". C'est-à-dire qu'il faut parler à tout le monde et le football reste segmentant mais surtout apprendre des choses. Si c'était le samedi soir, on pourrait privilégier le divertissement mais le mardi, il faut qu'il y ait du fond et de la forme. Nous avons peut-être manqué de fond avec le football. Donc d'autres vont arriver, avec un prochain en avril.

Quid des primes de "N'oubliez pas les paroles" ?
Il y en a encore 1 ou 2 d'ici la fin juin, en plus du "Tout le monde joue" et d'un autre prime en gestation, avec plusieurs idées possibles. On sait d'office qu'on sera en face de "The Voice" donc j'écarte forcément "N'oubliez pas les paroles".

Allez-vous récupérer des cases avec le départ de Patrick Sébastien ?
Non. Mon contrat est fixé jusqu'en 2020.

Ces dernières semaines a couru la rumeur d'un jeu estival. Les retours d'"Intervilles" et "Jeux sans frontières" ont été annoncés, vous les avez démentis.
Je n'ai pas démenti. Puisque sur Twitter, certains jouent avec les mots, la personne avait annoncé que j'allais animer "Intervilles" tel jour à telle heure, j'ai répondu "Pas au courant" parce que rien n'est acté. Ce qui est sûr, c'est que les formats "Intervilles" et "Jeux sans frontières" sont à Banijay. Et ce qui est évident, c'est que ces deux formats sont forts. On ne sait pas s'il y a une appétence quelconque et si ça peut fonctionner mais, à côté de cela, on se rend compte quand même qu'avec les "Ninja Warrior", "Big Bounce" et autres "Fort Boyard", la notion de jeu divertissant de prime time a une raison d'exister. En plus, c'est un vrai format. Mais vu les économies demandées à France Télévisions, cela me surprendrait qu'ils investissent dans de nouveaux programmes d'été.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Next Boy

je n'aime pas son côté " ya que moi qui sait ce qu'est la bonne musique" et le fait qu'il utilise ses jeux pour dénigrer des artistes qu'il n'aime pas
sa sortie sur richard berry et jeanne mas était juste pitoyable



Simsoland2

merci pour cette derniere question sur intervilles , jespere que soit internvilles ou soit jeux sans frontières se feront car ya vraiment rien l'été et ça ceux sont de bons jeux variés, cest pas comme ninja warrior ou big bounce ou cest le meme truc pendant 2h, idem pour les jeux chiants de questions, là au moins on rigole, cest du live et ya pleins de jeux différents



nolas

Parce que c'était une événementielle anniversaire.
La dernière version hebdomadaire (Sur France 3 je pense avec entre autres Monfort?) n'a pas été des plus étincelant, du en partie au principe que c'était cette fois tourné au même endroit et juste des équipes différentes. Ca reste difficile à prononcer si en 2019 ce serait un succès ou pas



Regina Phalange

Coucou Nagui !



Regina Phalange

Sans oublier l'accident industriel Sophia Aram.



FPth

Tout relatif tout de même... Quand il a quelqu'un ou quelque chose dans le nez pour des raisons qui nous échappent... il est comme tout le monde ;)



ben-jamin2

Beaucoup d'humilité en effet. Un grand professionnel de la télé et un excellent animateur.



Fleshlight

Merci Puremédias pour cette interview avec un grand de l'histoire de la télé. N'oubliez pas les paroles du lundi au samedi à 18h50 sur France 2.



imperialpop_

Une humilité mouais. Quand il hésite pas à taper sur demain nous appartient le midi sans son jeu......



lolo64

La dernière émissions d'interville en 2013 a été un succès. 20.4% de part d'audience pour 3.8 millions de téléspectateurs



LeMoi

Mais ça peut mieux marcher que Big Bounce et Ninja Warrior car on fait participer des petites villes et villages, ça a été un côté pittoresque qui attirait du monde s l'époque... de la à dire que ça marcherait aussi bien aujourd'hui...



philalex

Je vois mal France télévision se lancer dans des jeux comme Intervilles ça coûte une blinde.



Ching chong pouf

Je pense que les 2 n'ont pas du tout le même caractère et surtout la même façon de travailler.



SauceDZ

Comme Dechavanne.



SauceDZ

5 ans déjà !



Spontex

"On m'avait supprimé "Taratata", on avait mis "N'oubliez pas les paroles" à 17h30 et menacé l'émission d'arrêt. "
➡ Je m'en souviens de cette époque. Heureusement pour lui que Ruquier s'est totalement scratché à 19h avec son émission bidon.



Emrata.

Il a une humilité que j'apprécie (sûrement en grande partie due à sa traversée du désert au début des années 2000, il sait que rien n'est acquis).



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Les Tuche" : Olivier Baroux prépare bien un quatrième volet
Cinéma
"Les Tuche" : Olivier Baroux prépare bien un quatrième volet
"Le plus beau pays du monde" : France 2 lance sa nouvelle case de docs animaliers ce soir
TV
"Le plus beau pays du monde" : France 2 lance sa nouvelle case de docs animaliers...
César 2019 : Kad Merad ouvre spectaculairement la cérémonie en Freddie Mercury
Cinéma
César 2019 : Kad Merad ouvre spectaculairement la cérémonie en Freddie Mercury
Palmarès César 2019 : "Jusqu'à la garde" et Jacques Audiard triomphent, "Le Grand Bain" grand perdant
Cinéma
Palmarès César 2019 : "Jusqu'à la garde" et Jacques Audiard triomphent, "Le Grand...
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de TF1 creuse l'écart, "Scènes de ménages" domine les fictions d'après-20 Heures
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de TF1 creuse l'écart, "Scènes de ménages"...
Audiences access 19h : "DNA" large leader, "C à vous" très puissant, "Les Anges" faible
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" large leader, "C à vous" très puissant, "Les Anges"...
Vidéos Puremedias