Netflix : Des résultats au second trimestre boostés par le confinement

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix : Des résultats au second trimestre boostés par le confinement
Reed Hastings patron de Netflix
Reed Hastings patron de Netflix © Abaca
Le géant américain a presque gagné autant d'abonnés cette année que pendant toute l'année 2019.

Un nouveau trimestre prolifique pour Netflix. Après la publication de résultats exceptionnels au premier trimestre 2020, la firme californienne a réitéré son exploit entre les mois d'avril et juin, comme elle s'en est félicité dans sa traditionnelle lettre aux actionnaires. Ainsi, la plateforme de SVOD a gagné 10,1 million d'abonnés supplémentaires au cours du second trimestre alors que dans ses prévisions, elle tablait sur 7,5 millions de recrutements. Netflix a donc continué à bénéficier à plein des effets du confinement à travers le monde et se rapproche peu à peu de la barre symbolique des 200 millions d'abonnés en comptant actuellement 192,95 millions d'utilisateurs à travers le monde.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Déjà 26 millions d'utilisateurs en plus cette année

Au cours du premier semestre 2020, le service peut même se targuer d'avoir attiré presque autant de clients en plus que pour toute l'année 2019 avec déjà 26 millions d'utilisateurs en plus cette année contre 28 millions sur les 12 mois de l'année dernière. Le chiffre d'affaires de la firme s'élève à 6,15 milliards de dollars (+25% sur un an), là où les analystes avaient anticipé un CA de 6,08 milliards. Ses profits trimestriels s'élèvent à 720 millions de dollars, contre 271 millions en 2019 sur la même période. Mais le bénéfice par action est, lui, plus faible qu'attendu, à 1,59 dollar alors que les analystes anticipaient 1,81 dollar, orientant le cours de bourse à la baisse.

Lors du second trimestre, la plateforme a de nouveau bénéficié d'un puissant catalogue avec les performances remarquées de deux longs-métrages : "Spenser Confidential" en mars avec Mark Wahlberg (89 millions de visionnages au cours des quatre premières semaines d'exploitation) et "Tyler Rake" ("Extraction" en VO) qui est devenu le film le plus vu de l'histoire de Netflix avec 99 millions de visionnages en avril.

Le mois de juillet sera marqué par la mise en ligne de pas moins de 59 nouveaux contenus qu'il s'agisse de nouvelles saisons de séries télé, de films ou de documentaires. Mais la crise sanitaire actuelle incite le géant de Los Gatos à la prudence pour le troisième trimestre, avec un gain espéré de 2,5 millions d'abonnés (contre 6,8 millions au troisième trimestre 2019).

Si les tournages ont repris en Europe et en Asie, ils sont encore au ralenti, ce qui pose la question de l'offre disponible à terme sur Netflix qui, plus encore que ses autres concurrents, mise sur les contenus originaux. Là-dessus, la firme s'est voulue rassurante en expliquant à ses actionnaires miser sur une année 2020 quasi normale en termes de sorties.

"Je suis encore en place pour une décennie"

Pour 2021 en revanche, le second semestre devrait être plus fourni que le premier, compte tenu des tournages repoussés. "La pandémie et les pauses de production ont un impact similaire sur nos concurrents et nos fournisseurs", se rassure la plateforme, qui a profité de la publication de ses résultats pour officialiser la promotion de Ted Sarandos. Celui qui est actuellement responsable des contenus a été propulsé co-PDG aux côtés de Reed Hastings. Mais le patron de Netflix a d'ores et déjà prévenu : "Je suis encore en place pour une décennie".

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Quelle audience pour Atalanta/PSG sur RMC Sport ?
Audiences
Audiences : Quelle audience pour Atalanta/PSG sur RMC Sport ?
Ligue des champions : Éric Di Meco ne commenterait pas une finale avec le PSG
Sport
Ligue des champions : Éric Di Meco ne commenterait pas une finale avec le PSG
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Programme TV
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Business
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Presse
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Vidéos Puremedias