Nicolas Beytout va lancer un quotidien baptisé "Opinion"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Beytout va lancer un quotidien baptisé "Opinion"
Nicolas Beytout
Nicolas Beytout © Abaca
Nicolas Beytout, l'ancien patron des "Echos", s'apprête à lancer un quotidien papier et site internet payant baptisés "Opinion".

Nicolas Beytout va lancer mi-mai un nouveau quotidien ainsi qu'un site internet payant intitulés Opinion. Dans une interview au journal Le Monde, l'ancien directeur de la rédaction du Figaro et ancien PDG des Echos explique qu'Opinion sera "un média numérique, avec une extension papier quotidienne".

À lire aussi
"Ouest France" : Tentative d'intrusion de manifestants anti-pass vaccinal dans les locaux de Caen
Presse
"Ouest France" : Tentative d'intrusion de manifestants anti-pass vaccinal dans les...
Jean-Michel Blanquer à Ibiza : "On ne savait pas où il était", assure "Le Parisien"
Presse
Jean-Michel Blanquer à Ibiza : "On ne savait pas où il était", assure "Le...
"Les Échos" pour la première fois à l'équilibre depuis 2008
Presse
"Les Échos" pour la première fois à l'équilibre depuis 2008
Manifestation anti-passe : L'AFP va porter plainte après l'agression de ses journalistes
Presse
Manifestation anti-passe : L'AFP va porter plainte après l'agression de ses...

Le quotidien paraîtra du lundi au vendredi, coûtera plus d'un euro. Un coût élevé pour "8 à 12 pages par jour" mais c'est moins cher que la plupart des autres quotidiens présents en kiosque. Avec Opinion, Beytout souhaite "faire de l'information et de l'analyse, défendre et confronter des opinions, créer un produit qui a une ligne éditoriale précise". En embauchant 39 personnes dont 30 journalistes, il espère sortir des scoops, comme Mediapart, sans faire pour autant "la course à l'audience". "Ce sera un journal qui fait de l'information et de l'analyse, avec une ligne éditoriale forte, parce que ce qui est faible ou neutre a du mal à émerger de la masse des informations. La ligne éditoriale de mon journal sera libérale, probusiness et proeuropéenne", explique-t-il.

Un modéle économique qui va à l'encontre de la conjoncture actuelle (baisse des revenus publicitaires, hausse des coûts d'impression) qui pousse les éditeurs de presse à investir massivement le web et à arrêter le papier. "Premièrement, rien ne peut se faire sans internet, mais aucun site n'a atteint sa rentabilité et amorti ses investissements. Deuxièmement, le chiffre d'affaires généré par le papier reste considérable comparé à internet, mais la presse imprimée traîne avec elle des coûts importants (impression, distribution). Troisièmement, si internet permet d'avoir une audience forte, le papier reste l'instrument d'influence par excellence", analyse le nouveau patron de presse.

Nicolas Beytout
Nicolas Beytout
Nicolas Beytout : "'L'Opinion' va bien dans un univers difficile"
"L'Opinion" revendique une diffusion à 22.000 exemplaires
Nicolas Beytout : "Nous avons une production low cost mais une rédaction haut de gamme"
"L'Opinion", un nouveau quotidien en kiosques mercredi matin
Voir toute l'actualité sur Nicolas Beytout
l'info en continu
Mort de Gaspard Ulliel : Les chaînes bouleversent leur programmation
Programme TV
Mort de Gaspard Ulliel : Les chaînes bouleversent leur programmation
"L'amour (presque) parfait" : Maud Baecker et Tom Leeb dans la nouvelle série de France 2 ce soir
Programme TV
"L'amour (presque) parfait" : Maud Baecker et Tom Leeb dans la nouvelle série de...
Mort de Gaspard Ulliel : De nombreuses personnalités rendent hommage à l'acteur français
Cinéma
Mort de Gaspard Ulliel : De nombreuses personnalités rendent hommage à l'acteur...
Charly et Lulu célébreront la "Génération Hit Machine" le mardi 8 février sur W9
Programme TV
Charly et Lulu célébreront la "Génération Hit Machine" le mardi 8 février sur W9
Gaspard Ulliel est mort
Personnalités
Gaspard Ulliel est mort
"Qu'est-ce qu'elle a ma famille ?" : France 2 adapte le livre de Marc-Olivier Fogiel le mercredi 9 février
Programme TV
"Qu'est-ce qu'elle a ma famille ?" : France 2 adapte le livre de Marc-Olivier...