Nicolas Demorand démissionne de "Libération"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Demorand démissionne de "Libération"
Nicolas Demorand quitte Libération.
Nicolas Demorand quitte Libération. © Abaca
Dans une interview au "Monde", Nicolas Demorand annonce qu'il a "décidé de démissionner" de sa fonction de directeur du quotidien "Libération".

Les relations tumultueuses entre Nicolas Demorand et le journal "Libération" se terminent. Dans une interview au journal Le Monde, que vient de publier le quotidien du soir sur son site internet, le président du conseil de surveillance du quotidien annonce qu'il "a décidé de démissionner de (sa) fonction de directeur et de quitter Libération".

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...

Depuis quelques jours, le quotidien est en crise ouverte avec une grève votée la semaine dernière pour exiger une nouvelle fois son départ. "Ma décision est d'abord dictée par la situation de ces derniers jours. Libération vit désormais une crise ouverte, je cristallise une partie des débats et j'estime qu'il est de ma responsabilité de patron de redonner des marges de manoeuvre et de négociation aux différentes parties. J'espère que mon départ permettra aux uns et aux autres de retrouver la voie du dialogue", estime ce matin l'ancien présentateur de la matinale de France Inter.

Ventes en chute libre

Les tensions entre la direction et les salariés se cristallisent autour de l'avenir éditorial du journal. Chroniquement déficitaire, Libé a perdu entre 1 à 1,5 million en 2013 alors que ses ventes ont baissé de 15% l'année dernière. Plombé par une dette de 6 millions d'euros, le journal cherche de nouveaux investisseurs. La rédaction s'est vivement opposée ce week-end à un projet de la direction de transformer le journal en "réseau social". "Nous sommes un journal", ont ré-affirmé les journalistes à la Une de l'édition de ce week-end.

Nicolas Demorand confie ne pas avoir remis les pieds dans les locaux de son journal depuis vendredi. Il indique avoir passé le plus clair de son temps à chercher des capitaux pour une "PME fragile, dans un secteur en crise". "J'ai découvert en arrivant que mon boulot serait de chercher de l'argent tous les jours. Donc ça a été l'essentiel de mon activité et c'est très chronophage", explique-t-il avant de tacler sa rédaction.

"Libération est encore une entreprise dominée par le papier, print-first. Depuis trois ans, mon projet a été de faire prendre à l'entreprise le virage numérique et de transformer en profondeur notre manière de travailler. (...) Les actionnaires ont validé cette stratégie. (...) Depuis, on est dans une situation de blocage. (...) Sur Internet, la rédaction papier ne produit en moyenne que 0,1 article par semaine et par journaliste pour le site".

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
France Inter : Nicolas Demorand s'emporte contre une auditrice accusée de faire la propagande du Parti animaliste
Nicolas Demorand ému aux larmes par une auditrice de France Inter
Nicolas Demorand (France Inter) : "Être leader le matin, c'est important pour Radio France"
France Inter : Nicolas Demorand dénonce "l'humiliation" des aspirants journalistes de Radio France
Voir toute l'actualité sur Nicolas Demorand
Autour de Nicolas Demorand
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
lefront

Ce n'est pas une catastrophe pour moi bien au contraire !
J'aime pas l'arrogance de Demorand,il mes antipathique.
le grand journal été gentil avec laporte,Demorand et pas avec Me Jacques Verdier l'avocat de Dieudonné !



karpis

L'arrogance et l'égocentrisme journalistique narcissique personnifiés, sans le talent, malheureusement pour lui.

Un bon coup de cirage au Grand Journal (ou les chroniqueurs ont été d'une ... gentillesse étonnante - Apathie en particulier - Ca sentait le copinage - Normal, Demorand fait partie de l'Ecurie Canal +) et c'est reparti.

Le triste état du journalisme aujourd'hui, avec des "vedettes" baudruches, creuses et prétentieuses. Il reste Arte. Heureusement.



arthur alexandre

libération a perdu énormément de lecteurs aussi du à sa transformation"idéologique", journal "gaucho", idéologue ,très peu objectif, torchon antisarkoziste plus que primaire à l'époque.. dans l'ensemble un très mauvais quotidien...qui a oubliè qu'on a changé d'époque.....



norbertgabriel

parmi les problèmes, bien avant Demorand, il y avait aussi quelques soucis avec les "culturels" qui étaient des terroristes de la culture, indignes d'un quotidien national, avec des "envoyés spéciaux" parfois escrocs de l'info, en "critiquant" des spectacles pas vus. C'est depuis que j'ai décroché de Libé en tant qu'acheteur, lecteur régulier mais plus acheteur.



romainl

Pour ce qui concerne le journal "Libération" à proprement dit, leur mort est inéluctable et Nicolas Demorand n'y est pour pas grand chose...
Il s'agit là d'un phénomène connu dans la presse écrite et qui a un précédent.
Libération, journal d'opinion de gauche, paye là sa proximité avec le pouvoir actuel... C’était déjà le cas pour "Le Matin de Paris" en 1987 !
Le plus regrettable dans cette affaire, c'est la disparition d'un titre de presse. Que l'on soit d'accord ou pas avec la ligne éditoriale d'un journal, celui-ci contribue à la liberté de toute les expressions...
La perte d'un espace de liberté est toujours préjudiciable à la démocratie.



bigtv

Voila , ca c'est fait , next ................ maintenant on va aussi se rendre compte si vraiment il était le probleme a lui tout seul ....ou pas ..



renegade

Salut l'Artiste...

Non, j'déconne !

:D



La télé intelligemment

Des indispensables, il y en a plein les cimetières.



caline27

ce qui me sidère c'est l’acharnement sur une personne ,je ne peux juger sur la personne je ne la connais pas .
Mais c'est quand même violent !



steph3333

Je ne suis pas sûr que cette personne soit le seul problème de Libé !!!

Comme tous les journaux ayant fait de l'anti sarkozisme primaire, ils sont en difficulté. Peut être ont ils creusé eux-mêmes leur tombe en n'ayant pas donné de l'actualité objective pendant des années mais en se posant comme des bobos gochos moralisateurs ?

Aujourd'hui, leurs amis sont au pouvoir et le résultat est catastrophique. Qui peut encore les soutenir à l'heure actuelle en achetant leur journal ?

C'est une analyse très personnelle , bien sûr. Je pense à Marianne qui se retrouve exactement dans la même situation.



charlie57

Personne n'est indispensable !



bernard59

Bravo pour la photo....
Il sort de prison ou il y entre ?



jerem1

" urgent " ?



belle-and-sebastian

Un journal que plus personne ne lit
et qui fait juste le buzz avec ses couvertures
MDR



baudouin-de-pompignan2

"Je cristallise une partie des débats..."
Il était temps qu'il s'en rende compte le bonhomme!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
Radio
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
Programme TV
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
TV
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
"Le Cercle Séries" : Un nouveau magazine dédié aux séries dès ce soir sur Canal+
TV
"Le Cercle Séries" : Un nouveau magazine dédié aux séries dès ce soir sur Canal+
"20h30, le dimanche" : Qui a appelé Olivier de Kersauson au téléphone en direct sur France 2 ?
TV
"20h30, le dimanche" : Qui a appelé Olivier de Kersauson au téléphone en direct...
Box-office US : "Le Mans 66" démarre fort et détrône "Midway", grosse déception pour "Charlie's Angels"
Cinéma
Box-office US : "Le Mans 66" démarre fort et détrône "Midway", grosse déception...
Vidéos Puremedias