Oscars 2017 : Jimmy Kimmel vanne Isabelle Huppert, Meryl Streep et Matt Damon dans son monologue

Partager l'article
Vous lisez:
Oscars 2017 : Jimmy Kimmel vanne Isabelle Huppert, Meryl Streep et Matt Damon dans son monologue
Le monologue d'ouverture des Oscars 2017 de Jimmy Kimmel © Youtube
L'animateur américain était très en forme cette nuit pour l'ouverture des Oscars.

Grosse pression cette nuit pour Jimmy Kimmel. La chaîne américaine ABC avait en effet fait appel à son animateur star pour animer la 89e cérémonie des Oscars, en direct du Dolby Theatre de Los Angeles. Si la soirée a été marquée par un couac mémorable lors de la remise du trophée du meilleur film, et par les six victoires de "Moonlight", elle a commencé par un monologue dans lequel l'animateur de late show a évidemment parlé politique. Mais pas trop.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon poste"
TV
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon...

Jimmy Kimmel remercie Donald Trump

Rappelant au public que le pays était divisé, il a expliqué qu'il n'était pas en mesure de le réunifier mais qu'il faudrait peut-être que les gens se parlent davantage pour améliorer les choses. Et il a donné l'exemple en reprenant une blague qui dure depuis plusieurs années : sa fausse embrouille avec Matt Damon. A plusieurs reprises ces dernières années, l'animateur et le comédien, amis à la ville, ont mis en scène une fausse inimitié qui a refait surface cette nuit.

Pour donner l'exemple, Jimmy Kimmel a ainsi félicité Matt Damon, producteur de "Manchester by the Sea", pour avoir laissé le premier rôle à Casey Affleck. "Au lieu de ça, il a préféré faire un film chinois avec une queue de cheval, 'La Grande muraille', et ce film a perdu 80 millions de dollars", a-t-il taclé. "Bien joué, ducon !", a-t-il ajouté. Sur le même modèle, Jimmy Kimmel a donc souhaité dire merci au nouveau président américain ! "Je voudrais remercier le président Trump... Vous vous rappelez l'an dernier quand les Oscars semblaient racistes ?", s'est-il amusé, rebondissant sur le fait que, cette année, au cinéma, "des noirs ont sauvé la NASA et des blancs ont sauvé le jazz. C'est ça le progrès !"

Une vanne pour Isabelle Huppert

De nombreux acteurs ont été vannés au fil du monologue, y compris Isabelle Huppert. "Des amis et des confrères sont venus nous rendre visite des quatre coins du monde. La grande actrice française Isabelle Huppert est avec nous ce soir. Isabelle, comme vous le savez, est nommée pour sa prestation dans le film 'Elle'. Au nom de nous tous, j'aimerais dire... Nous n'avons pas vu 'Elle', mais nous avons absolument adoré le film ! Vous étiez formidable dans ce film et je suis ravi que la Sécurité nationale vous ait laissée entrer dans le pays", a-t-il lancé.

"Nous sommes très accueillants avec les acteurs étrangers, on ne discrimine pas en fonction de l'origine. On discrimine en fonction du poids et de l'âge ! (...) Andrew Garfield a perdu 40 kilos pour son rôle dans 'Silence', c'était une transformation incroyable, qui n'avait pas été tentée depuis... toutes les femmes dans tous les rôles jamais joués", a poursuivi Jimmy Kimmel, avant de se tourner vers une actrice en particulier.

Une standing ovation pour Meryl Streep

"Nous sommes ici ce soir pour honorer de grands acteurs, mais aussi pour honorer des acteurs qui semblent grands, mais qui ne sont en réalité pas si géniaux que ça. Parmi eux, une actrice en particulier a tenu la distance, grâce à des rôles peu inspirés et des performances surestimées", s'est-il amusé. Citant plusieurs de ses rôles, il a déclaré que "Meryl Streep a fait le strict nécessaire dans plus de 50 films au cours de sa carrière peu brillante" avant de l'inviter à se lever et de demander le public de lui offrir une standing ovation "pas du tout méritée". puremedias.com vous propose de découvrir le monologue de Jimmy Kimmel.

Jimmy Kimmel
Jimmy Kimmel
Bouleversé, Jimmy Kimmel se lance dans un discours anti-armes à feu
Jimmy Kimmel présentera à nouveau les Oscars en 2018
Bourde aux Oscars 2017 : Jimmy Kimmel révèle ce qui s'est passé
Voir toute l'actualité sur Jimmy Kimmel
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Matthieu Teulé

Tres tres bon, comme d'hab' :)



armand kaptue

Mieux bien mieux que les césars



Dante

Bien pourri comme d'hab



grosmatou

1 Jimmy Kimmel = 1000 Jerome Commandeur

L'ovation à Meryl Streep est terriblement bien amenée, puis faite.



Aurelien Python

J'ai adoré les vannes sur Matt Damon, son film "We bought a zoo" et d'autres allusions de Kimmel.



littleboots

Je dois être stupide mais je comprends pas la blague sur Moonlight ou Elle, ils passent pour des beaufs en disant qu'ils ont pas vu les films. C'est bien de le confirmer mais c'est pas drôle juste pathétique, Elle étant clairement le meilleur film des Oscar.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Un jour, un générique" : "Ushuaïa Nature"
TV
"Un jour, un générique" : "Ushuaïa Nature"
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
TV
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
"Lucky Man" : France 2 lance une nouvelle série britannique ce soir
Programme TV
"Lucky Man" : France 2 lance une nouvelle série britannique ce soir
BritBox, la plateforme anti-Netflix de la BBC et ITV, sera lancée au quatrième trimestre 2019
SVOD
BritBox, la plateforme anti-Netflix de la BBC et ITV, sera lancée au quatrième...
La Arte franco-algérienne voulue par Emmanuel Macron attendue pour 2020
TV
La Arte franco-algérienne voulue par Emmanuel Macron attendue pour 2020
Netflix acquiert les droits de l'Eurovision pour les Etats-Unis
SVOD
Netflix acquiert les droits de l'Eurovision pour les Etats-Unis
Vidéos Puremedias