Plainte contre Europe 1 : Frédéric Schlesinger assure qu'on "invite qui on veut" sur la station

Partager l'article
Vous lisez:
Plainte contre Europe 1 : Frédéric Schlesinger assure qu'on "invite qui on veut" sur la station
Europe 1
Europe 1 © DR
Le patron de la station de la rue François Ier s'est exprimé suite à la plainte déposée par Jean Messiha pour "discrimination politique".

Europe 1 prend acte. Hier, à la conférence de presse de rentrée des stations du groupe Lagardère, Frédéric Schlesinger, vice-président d'Europe 1, s'est publiquement exprimé suite à la plainte déposée par Jean Messiha contre la station de la rue François Ier pour "discrimination politique". Prudent, le nouveau patron de la station a d'abord pris le soin de rappeler qu'il ne pouvait pas s'exprimer sur le fond de l'affaire dès lors "qu'une plainte a été déposée".

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

"Je vais simplement donner mon sentiment. Ce ne sera pas très difficile de nous défendre. Et, jusqu'à preuve du contraire, sur Europe 1, on invite qui on veut" a-t-il déclaré devant l'assemblée de journalistes présents, estimant par ailleurs que la plainte de Jean Messiha avait "fort peu de chances d'aboutir". Le nouveau patron de la station a par ailleurs rappelé que "Robert Ménard puis Jean-Marie Le Pen ont été reçus par Christophe Hondelatte dans les jours qui ont suivi ces faits".

"Les leçons de pluralisme, on n'a pas à en recevoir tant que cela"

"Les leçons de pluralisme, on n'a donc pas à en recevoir tant que cela" a-t-il enfin déclaré alors même que Jean Messiha et ses partisans accuse la station de "censure". Pour rappel, le haut fonctionnaire du Front National avait été annoncé fin août, par Christophe Hondelatte, dans la liste des éditorialistes de son émission. Face au tollé provoqué en interne par cette annonce, Frédéric Schlesinger avait évoqué une "erreur de communication" de l'animateur et décidé que Jean Messiha ne serait pas à l'antenne d'Europe 1.

Frédéric Schlesinger
Frédéric Schlesinger
Frédéric Schlesinger (Europe 1) : "Nous n'attendons toujours rien de bon des audiences du mois de janvier"
Frédéric Schlesinger (Europe 1) : "On ne peut pas juger quarante jours d'antenne"
Frédéric Schlesinger : "France Inter devrait être à de hauts niveaux pendant la présidentielle"
Voir toute l'actualité sur Frédéric Schlesinger
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire devant les prud'hommes
Sport
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire...
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
Programme TV
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Cinéma
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La gaule d'Antoine" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La...
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA", "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA",...
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour "Cuisine impossible" sur TF1
Audiences
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour...
Vidéos Puremedias