Premières séances : "Les trois frères" s'inclinent face à "Mr Peabody" et "La Belle et la Bête"

Partager l'article
Vous lisez:
Premières séances : "Les trois frères" s'inclinent face à "Mr Peabody" et "La Belle et la Bête"
"Les trois frères" démarre derrière "Mr Peabody et Sherman" et "La Belle et la Bête"
"Les trois frères" démarre derrière "Mr Peabody et Sherman" et "La Belle et la Bête" © Pan-Européenne
Ce mercredi, "Mr Peabody et Sherman" s'est imposé en tête des premières séances parisiennes, devançant "La Belle et la Bête" et "Les trois frères, le retour".

Surprise en tête des premières séances parisiennes cet après-midi ! Alors que les deux plus grosses sorties de la semaine sont indéniablement "Les trois frères, le retour" et la nouvelle version de "La Belle et la Bête" signée Christophe Gans, c'est le film d'animation "Mr Peabody & Sherman : Les voyages dans le temps" qui s'est emparé de la pole position. Destiné à un public familial, et donc aux enfants accompagnés, le film a réuni 1.918 spectateurs dans les 18 salles de la capitale qui le proposaient. Il devance ainsi "La Belle et la Bête", porté par Vincent Cassel et Léa Seydoux. Projeté dans 22 salles, le film n'est pas très loin derrière avec 1.803 billets vendus, pour une moyenne honorable de 82 spectateurs par salle.

À lire aussi
Jean-Paul Rouve incarnera Gabriel Matzneff au cinéma
Cinéma
Jean-Paul Rouve incarnera Gabriel Matzneff au cinéma
"Scream" : Découvrez la frissonnante bande-annonce
Cinéma
"Scream" : Découvrez la frissonnante bande-annonce
Box-office : "Mourir peut attendre" moins fort que "Spectre", "Dune" 2e, "Bac Nord" double "Fast & Furious 9"
Cinéma
Box-office : "Mourir peut attendre" moins fort que "Spectre", "Dune" 2e, "Bac...
Box-office US : James Bond s'impose en tête devant "Venom 2", "Shang-Chi" fait de la résistance
Cinéma
Box-office US : James Bond s'impose en tête devant "Venom 2", "Shang-Chi" fait de...

C'est donc en troisième position que se hisse "Les trois frères, le retour". Le film, qui marque la première collaboration à trois des Inconnus sur grand écran depuis "Les rois mages" il y a plus de douze ans, était proposé dans une combinaison de 24 salles et a attiré 1.506 spectateurs, pas effrayés par les critiques désastreuses. Il s'agit du plus mauvais démarrage de Bernard Campan, Pascal Légitimus et Didier Bourdon à trois, mais de peu : en 2001, "Les rois mages" avait séduit 2.150 personnes lors des premières séances parisiennes, tandis que 1.734 billets avaient été vendus au lancement des "Trois frères" en 1995.

"Les trois frères, le retour" a failli se faire chiper la troisième place par "Ida", co-production dano-polonaise qui a réuni 1.502 spectateurs dans 21 salles. Derrière ce quatuor de tête, le nouveau film de Catherine Breillat, "Abus de faiblesse", fait pale figure. Le film, dans lequel Isabelle Huppert donne la réplique au rappeur Kool Shen, n'était projeté que dans huit salles et a séduit 328 spectateurs, soit 41 par salle.

l'info en continu
Football : Les commentaires des stations locales de France Bleu disponibles sur le site de "L'Equipe"
Internet
Football : Les commentaires des stations locales de France Bleu disponibles sur le...
Michel Cymès réclame le retour de son émission "Ça ne sortira pas d'ici" sur France 2
TV
Michel Cymès réclame le retour de son émission "Ça ne sortira pas d'ici" sur...
Audiences : Record historique pour Pascal Praud et Jean-Marc Morandini sur CNews
Audiences
Audiences : Record historique pour Pascal Praud et Jean-Marc Morandini sur CNews
Tirage au sort et poules : "The Voice All-stars" inaugure des règle inédites pour sa demi-finale samedi
TV
Tirage au sort et poules : "The Voice All-stars" inaugure des règle inédites pour...
"Le meilleur pâtissier" : Une candidate jette son gâteau à la poubelle, Cyril Lignac et Mercotte consternés
TV
"Le meilleur pâtissier" : Une candidate jette son gâteau à la poubelle, Cyril...
Elisabeth Badinter : "'Le Monde' a de toute évidence adopté l'idéologie 'woke' et intersectionnelle"
Presse
Elisabeth Badinter : "'Le Monde' a de toute évidence adopté l'idéologie 'woke' et...