Procès Le Pen : Une journaliste de l'AFP interpellée après une violente bousculade

Partager l'article
Vous lisez:
Procès Le Pen : Une journaliste de l'AFP interpellée après une violente bousculade
Bousculade entre journalistes à l'arrivée de Jean-Marie Le Pen au tribunal © Dailymotion
La jeune femme, couvrant le procès le Pen pour l'AFP, a mordu un policier lors d'une énorme bousculade.

Les bisbilles entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine passionnent les journalistes au point de frôler l'hystérie ! Hier, le tribunal de Nanterre étudiait le recours en justice du patriarche contre sa suspension du Front national par les instances dirigeantes du parti désormais dirigé par sa fille. Et l'arrivée au Palais de justice de l'ancien dirigeant et créateur du parti d'extrême droite a provoqué une énorme bousculade.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

La présence de nombreuses caméras, qui souhaitaient recueillir une déclaration de l'intéressé, a empêché Jean-Marie Le Pen d'entrer dans la salle d'audience. Il a dû se réfugier dans les toilettes et la meute de journalistes a alors attendu qu'il sorte. Le service d'ordre a tenté alors de repousser la presse, qui aurait dû être placée derrière des barrières de sécurité, mais celles-ci n'avaient pas été installées.

L'arrivée de la police, qui a vivement repoussé la presse, a créé un mouvement de foule. Une femme, journaliste à l'AFP, aurait alors mordu un policier. Elle a été interpellée immédiatement. Lors de sa garde à vue, cette JRI (journaliste reporter d'images) a indiqué s'être retrouvée "coincée entre un mur et un policier", a-t-elle raconté à l'AFP. Ne pouvant respirer, elle a expliqué avoir "mordu légèrement" au bras l'un des policiers. Relâchée en fin d'après-midi, elle sera jugée le 6 janvier 2016.

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen
Le CSA va exclure Jean-Marie Le Pen du temps de parole du Front national
Jean-Marie le Pen : "J'ai de l'estime pour Eric Zemmour"
Quand Alain Delon appelle Jean-Marie Le Pen pour le féliciter
Voir toute l'actualité sur Jean-Marie Le Pen
Autour de Jean-Marie Le Pen
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
norbertgabriel

Je suis bien d'accord,



pupuce

L'exception confirme la règle........ souvent.

Pour la Police comme pour le reste, on peut toujours trouver çà et là un contre exemple...Ce n'est pas pour cela qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain.



norbertgabriel

Une foldingue? Comme vous y allez.. Une journaliste qui a du mordant, c'est tout ...



norbertgabriel

C'est pas faux, la plupart du temps... mais parfois, il y quand même des faits qu'on peut discuter, le cas Malik Oussekine par exemple ...



agepmi

Il n'en reste plus beaucoup en 2015 de Pétainiste.



La Sardine

Sur France TV Info le sujet est traité très différemment. On fait la part belle à un hypothétique mauvais comportement des policiers.

Peut on faire confiance à un journaliste pour nous parler en toute objectivité d'un (bien petit) conflit entre eux et les forces de l'ordre ? La réponse est non. Et les exemples pleuvent. Lorsque l'actualité tourne autour des journalistes, il n'y a plus de journalisme.



pissefroid

c est une vrai rock star le borgne ! il me tarde qu il en dise plus sur son parti ramasse pétainistes ...



yalancitv

c pas pour défendre les ou la journaliste parce que rien a foutre mais lui a eté légèrement mordiller mais par contre eu on le droit de pousser les gens brutalement un peux plus si y a pas l autre flic cheveux grisonnant ils vont tabasser les journalistes.



pupuce

Ils font simplement leur boulot, et la plupart du temps (notamment là) avec en face d'entre eux des gens vociférants, hargneux, agressifs.
Et bien je dis qu'heureusement ils ont des gros bras....



Kaybent

Oui vous avez raison mais les policiers aussi ont très largement participé à ce jeu en montrant qu'ils avaient de "gros" muscles.



vincetv

Merci pour cet article qui victimise la journaliste et accuse la Police. Alors que les faits sont là. La journaliste est une sauvage. Je vais vomir je reviens.



antipseud0

Il est renvoyé devant un juge qui préside une juridiction de jugement. Tu avais parfaitement compris ce que je voulais exprimer. J'ai fait l'erreur d'employer le terme "juge d'instruction". Je reconnais que "Juge" était plus approprié.



trokos

Pas du tout, vous vous trompez complètement, c'est pourquoi vous ne voyez pas le paradoxe.
Le prévenu n'est pas renvoyé devant le juge d'instruction mais directement devant la juridiction de jugement.



Arnaud

Tout dépend de la musculature du policier;).



pupuce

Pas d'amalgame : ce n'est pas un mouvement de foule et elle sait très bien.
et mordre un flic ?? c'est une foldingue qui ira après pleurer sur les plateaux TV pour faire sa pub à elle.....



HAUBERT

Franchement, est-ce que le recours de Le Pen contre sa fille et le F.N. et le résultat qui s'en suivra constituent des informations et donc tout ce déballage?



bernard59

Et ça a quel goût un bras de policier ?



Arnaud

La pauvre, si elle était réellement coincée entre un mur et un policier, doit halluciner si elle lit les inepties de certains ici ou d'autres sur les réseaux sociaux.

A croire que ces personnes n'ont jamais été prises dans un mouvement de foule ou simplement n'ont jamais vu un mouvement de foule...C'est sûrement une bonne opportunité pour déverser son fiel sur les journalistes...



antipseud0

Une comparution immédiate, c'est être présenté au parquet et ensuite devant un juge d'instruction. Je ne vois ici aucun paradoxe.



trokos

Mais pourquoi dites-vous toujours que tout le monde échappe aux règles, sauf bien sûr vous ?
Surtout, revoyez votre argumentaire, parce que vous vouliez une comparution immédiate mais également la saisine d'un juge d'instruction et il y a ici comme un paradoxe.



Baudouin de Pompignan

Ce que l'on ne sait pas, c'est que cette journaliste en question est une fan absolue de Mike Tyson.

Ok, je -----------> discrètement



pupuce

Ces policiers, les mêmes qu'on embrassait devant les caméras le 11 janvier dernier,
aujourd'hui, une foldingue les mord....je dis bien une foldingue même si c'est une "journaliste" car cette "caste" qui se croit aujourd'hui dépositaire de l'absolu pouvoir, dépasse les bornes souvent, très souvent, trop souvent.



Kaybent

Excusez moi de l'expression mais "on dirait des mecs qui joue à qui à la plus grosse B***".
Entre les policiers qui montrent leurs muscles et les journalistes qui veulent abuser de leur pouvoir, on est pas rendu^^.
Là de l'excès de zèle y'en a des deux côtes.



mmalicorne

Non il ne s agit pas dans ce cas d un simple outrage.



antipseud0

Il ne s'agit pas d'un outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique, mais de violences. Elle encourt une peine d'emprisonnement de trois ans ferme. Article 433-5. Si c'est la rébellion commise en réunion qui est retenue, elle risque deux ans.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias