Public Sénat s'excuse après avoir traité de "ringards" des sénateurs

Partager l'article
Vous lisez:
Public Sénat s'excuse après avoir traité de "ringards" des sénateurs
C'est le bandeau affiché à l'antenne qui a créé la polémique.
C'est le bandeau affiché à l'antenne qui a créé la polémique. © DR, Public Sénat
La chaîne Public Sénat s'est excusée officiellement auprès du président du Sénat, Jean-Pierre Bel. En cause, un bandeau diffusé hier à l'antenne et traitant de "ringards" les sénateurs défendant le cumul des mandats.

Opération "excuses" aujourd'hui pour Gilles Leclerc, le président de Public Sénat. Hier, lors du journal de 22h présenté par Sonia Mabrouk, sa chaîne a en effet accompagné un de ses débats sur le cumul des mandats d'un bandeau intitulé : "Cumul des mandats, les 'ringards' à l'offensive".

À lire aussi
Twitch : Samuel Etienne s'improvise conseiller en communication d'Anne Hidalgo en plein direct
Politique
Twitch : Samuel Etienne s'improvise conseiller en communication d'Anne Hidalgo en...
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"
Politique
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx...
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son pouvoir
Politique
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son...

Un qualificatif s'appliquant aux parlementaires défendant le cumul des mandats et que certains n'ont visiblement pas goûté, comme le rapporte le Huffington Post. Plusieurs sénateurs ont ainsi vivement critiqué le choix de la chaîne qui est, rappelons-le, financée par le Sénat lui-même. A l'image de François Fortassin, sénateur radical de gauche (RDSE), qui s'est indigné aujourd'hui : "Nous pouvons demander à une chaîne que nous finançons qu'elle nous respecte". D'autres parlementaires comme le sénateur UMP François-Noël Buffet, ont, quant à eux, demandé au président de la chambre haute, Jean-Pierre Bel, d'exiger un "droit de réponse" à la chaîne. D'autres comme David Assouline ont au contraire invoqué "la liberté de la presse" et ont rappelé que "Public Sénat n'est pas l'organe officiel du Sénat". "Laissons donc les opinions s'exprimer !", a-t-il plaidé.

"Un regrettable incident"

Jean-Pierre Bel a finalement fait savoir aujourd'hui à ses sénateurs que Gilles Leclerc avait reconnu une "une maladresse dépourvue d'intention critique mais qui, sortie de son contexte, pouvait effectivement susciter des réactions". Le président de la chambre haute a précisé que le patron de Public Sénat n'entendait "pas laisser sans suite ce regrettable incident".

Rappelons que le Sénat discute actuellement d'une loi restreignant le cumul des mandats pour les députés et les sénateurs. Ces derniers, représentants des collectivités territoriales, sont très largement des cumulards et mènent une vaste offensive pour faire échouer ce texte dans leur hémicycle.

l'info en continu
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
Radio
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
"Grey's Anatomy" : TF1 lance la 17e saison ce soir
Programme TV
"Grey's Anatomy" : TF1 lance la 17e saison ce soir
"L'amour est dans le pré" : 12 nouveaux et un ancien participant à découvrir dès le lundi 14 février sur M6
Programme TV
"L'amour est dans le pré" : 12 nouveaux et un ancien participant à découvrir dès...
Twitch : Samuel Etienne s'improvise conseiller en communication d'Anne Hidalgo en plein direct
Politique
Twitch : Samuel Etienne s'improvise conseiller en communication d'Anne Hidalgo en...
"Ozark", "Archive 81"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine sur Netflix ?
SVOD
"Ozark", "Archive 81"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine...
César 2022 : "Illusions perdues", "Annette" et "Aline" grands favoris, "Bac nord" et "Boîte noire" en embuscade
Cinéma
César 2022 : "Illusions perdues", "Annette" et "Aline" grands favoris, "Bac nord"...