Quenelle dans "Le Petit Journal" : Canal+ mise en garde

Partager l'article
Vous lisez:
Quenelle dans "Le Petit Journal" : Canal+ mise en garde
"Le Petit Journal", le 11 novembre 2013.
"Le Petit Journal", le 11 novembre 2013. © DR
Le CSA, constatant que l'émission était enregistrée, estime que Yann Barthès aurait dû réagir a priori.

Plusieurs semaines avant l'immense polémique autour de l'interdiction des spectacles de Dieudonné, un spectateur s'était introduit mi-novembre dans le public du "Petit Journal" de Yann Barthès pour réaliser le geste controversé de la quenelle. A l'enregistrement, les équipes de l'émission n'avaient rien vu. Mais face aux relais sur les réseaux sociaux, Yann Barthès y était revenu dès le lendemain, dénonçant "un geste limite, insidieux et très réfléchi (...) une intrusion visuelle nauséabonde".

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

Le CSA s'en est mêlé, constatant que "le présentateur n'a pas réagi alors que la diffusion de l'émission n'a pas eu lieu en direct mais une heure après son enregistrement, laissant ainsi les téléspectateurs observer l'auteur de ce geste que celui-ci a pratiqué à l'antenne à treize reprises".

Pas de sanction

Le gendarme de la télévision rappelle donc à Canal+ que l'article 7 de sa convention prévoit que "la société est responsable du contenu des émissions qu'elle diffuse et qu'elle (...) veille dans ses émissions (...) à ne pas encourager des comportements discriminatoires en raison de la race, du sexe, de la religion ou de la nationalité et à promouvoir les valeurs d'intégration et de solidarité qui sont celles de la République (...)".

Malgré les excuses de Yann Barthès le lendemain de la diffusion, "le Conseil a considéré que la diffusion de ces images constituait un manquement à ces stipulations et aux principes dont elles font application et a décidé de mettre en garde le groupe Canal+ contre le renouvellement de tels manquements". Un avertissement donc, sans sanction.

Sur le même thème
l'info en continu
Thierry Ardisson (P1) : "Les pionniers de l'ORTF ont inventé la télévision moderne"
Interview
Thierry Ardisson (P1) : "Les pionniers de l'ORTF ont inventé la télévision...
Audiences access 20h : Arnaud très suivi, "C'est Canteloup" en forme, "28 minutes" en hausse, "TPMP" stable
Audiences
Audiences access 20h : Arnaud très suivi, "C'est Canteloup" en forme, "28 minutes"...
Audiences access 19h : Carole Gaessler leader en forme, A-E Lemoine leader talks, Cyril Hanouna au plus haut
Audiences
Audiences access 19h : Carole Gaessler leader en forme, A-E Lemoine leader talks,...
Audiences : "Alice Nevers" leader devant "9-1-1", carton pour "La reine des neiges" sur W9, catastrophe pour TFX
Audiences
Audiences : "Alice Nevers" leader devant "9-1-1", carton pour "La reine des...
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Interview
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Sport
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Vidéos Puremedias