Justice : France Inter lourdement condamnée pour le licenciement de Stéphane Guillon

Partager l'article
Vous lisez:
Justice : France Inter lourdement condamnée pour le licenciement de Stéphane Guillon
Stéphane Guillon
Stéphane Guillon © Maxime Bruno/Canal+
En tout, le groupe de Jean-Luc Hees devra verser plus de 210.000 euros à l'humoriste, licencié en juin 2010.

En juin 2010, Radio France a licencié Stéphane Guillon, son salarié en charge d'une chronique humoristique durant la matinale de France Inter. L'humoriste avait alors attaqué le groupe radiophonique public, estimant que ce licenciement était abusif.

Le Conseil des prud'hommes de Paris a donné raison à Stéphane Guillon en condamant Radio France à verser 150..000 euros d'indemnités pour licenciement injustifié, « sans causes réelles et sérieuses », révèle lemonde.fr. « Stéphane Guillon obtient également 41..981,70 euros d'indemnités de licenciement ; 11..581,16 euros pour le préavis de licenciement ; 5..790,58 euros d'indemnités de requalification ; 1..158,11 euros pour les congés payés et 1..500 euros pour ses frais de justice. En tout, le licenciement de l'humoriste pourrait donc coûter la coquette somme de 212..011,55 euros à Radio France », précisent nos confrères.

Jean-Luc Hees, le patron de Radio France, avait justifié sa décision par les débordements de son salarié sur l'antenne de France Inter : «  J'ai essayé de lui expliquer ce qu'était le sens de l'honneur. Il ne m'a pas compris et m'a répondu que je n'avais pas de sens de l'humour. Ca ne me convient pas. J'ai une responsabilité, je l'assumerai quelque soit ce que pensent les gens des conditions de ma nomination ». En effet, de nombreux observateurs ont indiqué que ce licenciement était l'oeuvre de Nicolas Sarkozy : peu friand des chroniques de Stéphane Guillon, il aurait exigé son renvoi lorsqu'il a nommé Jean-Luc Hees à la tête de Radio France au printemps 2009.

Rappelons enfin que Nicolas Sarkozy a lui même changé le mode de nomination des dirigeants de France Télévisions et Radio France. Alors qu'il s'agissait auparavant de l'une des missions du CSA, c'est le Président de la République qui nomme dorénavant les PDG des entreprises audiovisuelles publiques.

Stéphane Guillon
Stéphane Guillon
"Content d'avoir de tes nouvelles" : Stéphane Guillon répond à son tour à Thierry Ardisson
"Consternant, lamentable" : Stéphane Guillon se paye Raquel Garrido et Thierry Ardisson
Attaqué par Nicolas Dupont-Aignan, Stéphane Guillon s'en prend aux médias
Stéphane Guillon dézingue Yannick Noah, Twitter et Les Enfoirés
Voir toute l'actualité sur Stéphane Guillon
Autour de Stéphane Guillon
l'info en continu
Football : Les commentaires des stations locales de France Bleu disponibles sur le site de "L'Equipe"
Internet
Football : Les commentaires des stations locales de France Bleu disponibles sur le...
Michel Cymès réclame le retour de son émission "Ça ne sortira pas d'ici" sur France 2
TV
Michel Cymès réclame le retour de son émission "Ça ne sortira pas d'ici" sur...
Audiences : Record historique pour Pascal Praud et Jean-Marc Morandini sur CNews
Audiences
Audiences : Record historique pour Pascal Praud et Jean-Marc Morandini sur CNews
Tirage au sort et poules : "The Voice All-stars" inaugure des règle inédites pour sa demi-finale samedi
TV
Tirage au sort et poules : "The Voice All-stars" inaugure des règle inédites pour...
"Le meilleur pâtissier" : Une candidate jette son gâteau à la poubelle, Cyril Lignac et Mercotte consternés
TV
"Le meilleur pâtissier" : Une candidate jette son gâteau à la poubelle, Cyril...
Elisabeth Badinter : "'Le Monde' a de toute évidence adopté l'idéologie 'woke' et intersectionnelle"
Presse
Elisabeth Badinter : "'Le Monde' a de toute évidence adopté l'idéologie 'woke' et...