"Pékin Express, duos de choc" épisode 3 : "C'est la pire gamelle de toute ma vie"

Partager l'article
Vous lisez:
"Pékin Express, duos de choc" épisode 3 : "C'est la pire gamelle de toute ma vie"
Par Charles Decant Rédacteur en chef

Rédacteur en chef de puremedias.com, Charles Decant est diplômé de Sciences Po Paris. Après un passage chez Universal Music, il a rejoint l'aventure puremedias.com en 2007 et se spécialise notamment dans...

"Pékin Express, duos de choc"
"Pékin Express, duos de choc" © Patrick ROBERT/M6
C'est à Delhi qu'a lieu cette troisième épreuve, et en ville, c'est souvent plus dur qu'à la campagne. Chutes en série, hôtels de rêve pour certains et stress et sprints pour d'autre, une fois encore, on ne s'ennuie pas une minute.

Cette troisième étape de Pékin Express va être très rythmée, puisqu'elle sera composée de trois épreuves d'immunité. Dès qu'une équipe l'emporte, elle arrête la compétition, mais les autres continuent. Et les trois dernières s'affronteront dans un sprint final. Arrivés derniers, mais sauvés la semaine dernière, Isabelle et Christian ont droit à un nouveau handicap : ils vont devoir cirer les chaussures d'un Indien chacun - rien de comparable au « panier de merde » de l'épreuve précédente.

« Oh putain, c'est dégueulasse »



Après une pré-épreuve au cours de laquelle Sandrine manque de décapiter Emmanuel, qui ne remarque rien, Taïg et Chloé sont les premiers à trouver un véhicule, direction Delhi. Et la première épreuve a des allures de Top Chef : les candidats vont devoir récupérer les ingrédients d'un poulet au curry, puis rejoindre un hôtel prestigieux où ils devront le cuisiner. Mais pas n'importe quel poulet, un "poulet Pékin Express", qui va être tué sous les yeux des candidats. Autant dire que l'abattage est une épreuve en soi, comme le découvrent Stéphane Plaza et Sandrine Corman, venus défendre une association de... protection des animaux. « Oh putain, c'est dégueulasse », lâche Sandrine, tandis que Stéphane assiste, choqué, au vidage du poulet : « Oh putain, il lui vide le cul là ! ».

Puis, direction le riz, et avant de pouvoir le récupérer, les candidats doivent deviner combien de grains il y a dans un récipient de 60 grammes. S'ils se trompent de plus de 10%, ils seront immobilisés pendant 30 minutes. Et tour à tour, chaque équipe échoue. Finalement, Emmanuel et Albert sont les premiers arrivés et déclenchent le compte à rebours d'une heure. Il leur faut reproduire le cury du chef de l'hôtel, sous les yeux de Stéphane Rotenberg, qui présente non seulement Top Chef, mais aussi Le Combat des régions du Dîner presque parfait. Sandrine Corman, elle, se retrouve candidate, elle qui a co-présenté Top Chef avec lui.

« Arrête de faire le zouave ! »



Alors qu'elle et Stéphane Plaza arrivent à leur tour, Sandrine Corman chute à terre. « Je pense que c'est la pire gamelle de toute ma vie », dit-elle. Stéphane rit, puis réalise que sa coéquipière est vraiment blessée. Mais l'animatrice de M6 se reprend vite, direction la cuisine en plein air. Mais alors qu'elle donne les directives, Stéphane Plaza multiplie les gaffes. Riz trop salé, blagues... « Arrête de faire le zouave ! », lui lance Sandrine. Et quand, au bout d'une heure, l'épreuve se termine, Alain et Jeanne, eux, ne sont même pas arrivés à l'hôtel. Les plats des autres équipes sont alors goûtés par un jury local, qui choisit Taïg et Chloé, qui étaient pourtant surs de perdre.

Les deux candidats passent la nuit à l'hôtel, pendant que les autres partent taper aux portes. Et en ville, on le sait, c'est toujours plus difficile qu'à la campagne de trouver un toit. Et si certains s'en sortent finalement, Isabelle et Christian et Alain et Jeanne essuient refus sur refus, et ce pendant plus de deux heures, poussant la production à les loger, « pour raisons de sécurité ». Le lendemain, la course reprend et l'épreuve est beaucoup moins complexe : après avoir trouvé des indices dans un grand parc, les candidats doivent rejoindre Stéphane Rotenberg. La course est tout de même mouvementée, mais ce sont Stéphane et Sandrine qui s'imposent. Direction l'hôtel, tandis que les autres candidats reprennent la course.

Le sprint final ? Un marathon final !



Direction Old Fort en auto-stop, où les candidats doivent apprendre à compter en hindi, puis reconstituer un casse-tête, avant de retrouver Stéphane Rotenberg. Mais alors qu'ils sont en route, Emmanuel de Brantes et Albert de Paname doivent s'arrêter : Emmanuel se sent mal et appelle le médecin de la course. Ce sont Frédéric et Victoria qui arrivent premiers, pendant que le médecin indique qu'Emmanuel peut reprendre la course sans crainte. Un simple malaise vagal. Et ça tombe bien, car le sprint final démarre pour les trois dernières équipes, avec deux étapes qui permettront aux équipes de trouver l'endroit où les attend Stéphane Rotenberg.

Les premiers arrivés auprès de l'animateur sont Alain et Jeanne, devant Albert et Emmanuel, malgré les soucis de ce dernier. Du coup, ce sont - à nouveau ! - Isabelle et Christian qui sont derniers, et cette fois, l'épreuve est bel et bien éliminatoire.

A retenir de l'épisode
- Difficile de dire s'ils jouent (au moins un peu) la comédie, étant habitués aux caméras, mais Stéphane Plaza et Sandrine Corman sont absolument parfaits dans ce troisième épisode. Drôles, francs, ne se prenant pas au sérieux... Les candidats idéaux !
- Voitures, poussière, chaleur, transpiration, mouches... L'épisode est une belle pub pour le tourisme à Delhi. « Tout était gris, tout était sale, c'est dur », résume Chloé, tandis que pour Jeanne, c'est tout simplement... « l'enfer ». Rien que ça.
- L'anglais selon Stéphane Plaza, leçon 3. Le poulet se dit « the poulet ! », et le cheval se prononce... « the chevol », of course !
- Un grand merci au monteur d'avoir répété trois fois les chutes du pauvre Alain Bouzigues, tombé deux fois en trois minutes.

Pékin Express
Pékin Express
"Pékin Express" 2024 : Quel binôme a gagné la saison 18 du jeu de M6 ?
"Pékin Express" 2024 : On connaît (enfin) la date de diffusion de la finale du jeu d'aventure de M6
"J'ai honte !" : Une candidate de "Pékin Express" 2024 prétend être la chanteuse italienne Laura Pausini pour convaincre un Vietnamien de l'accueillir chez lui
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
Voir toute l'actualité sur Pékin Express
l'info en continu
"Toute la TV en live et en replay au même endroit" : Après TF1+ et M6+, Canal+ lance à son tour son offre de TV et de streaming
Business
"Toute la TV en live et en replay au même endroit" : Après TF1+ et M6+, Canal+...
Canal+ va continuer de diffuser le rugby : Le groupe s'empare des droits du Top 14 et de la Pro D2 jusqu'en 2032
TV
Canal+ va continuer de diffuser le rugby : Le groupe s'empare des droits du Top 14...
Lagardère (Vincent Bolloré) annonce avoir trouvé un protocole d'accord préliminaire pour la vente de "Paris Match" à LVMH (Bernard Arnault)
Business
Lagardère (Vincent Bolloré) annonce avoir trouvé un protocole d'accord...
"Ça me choque terriblement" : Estelle Denis pousse un coup de gueule à propos des porteurs de la flamme olympique
TV
"Ça me choque terriblement" : Estelle Denis pousse un coup de gueule à propos des...
"Le Festival de Cannes brutalise les journalistes" : Augustin Trapenard "heurté par le dispositif" de l'événement
TV
"Le Festival de Cannes brutalise les journalistes" : Augustin Trapenard "heurté...
"Secret Story" 2024 : Qui sont les nominés de la semaine ? Cassandra a-t-elle vraiment été éliminée ?
TV
"Secret Story" 2024 : Qui sont les nominés de la semaine ? Cassandra a-t-elle...