Koh-Lanta 10x12 : "Manger du riz cru ? Pour moi, c'est du cannibalisme"

Partager l'article
Vous lisez:
Koh-Lanta 10x12 : "Manger du riz cru ? Pour moi, c'est du cannibalisme"
Wafa (Koh-Lanta Vietnam)
Wafa (Koh-Lanta Vietnam) © ALP / A. ISSOCK
L'épisode est assez peu intéressant cette semaine, jusqu'à ce que Kunlé et Claude commettent l'impardonnable, une trahison que Denis Brogniart ne se prive pas de mentionner au conseil. Résumé d'un épisode qui se termine en beauté !

C'est sans Véronique que les cinq derniers aventuriers rentrent du conseil, mais après les tensions, le retour est difficile : le feu s'est éteint suite aux fortes pluies de l'après-midi. Mais Philippe s'en moque, il rallumera un feu dès le lendemain sans souci. Bon, il oublie de prendre en compte que le bois sera sans doute humide... Et il ne se doute pas non plus que la nuit des aventuriers sera interrompue par deux tortues qui viennent pondre JUSTE à côté du camp et qui les couvrent de sable. L'une d'elles semble particulièrement fan de Claude, soit dit en passant, et ça n'amuse pas beaucoup le candidat, qui menace de la faire finir au barbecue. Ambiance.

« Je vais vomir »



Du coup, le lendemain matin, le réveil est TRES difficile, et ce ne sont pas des conditions idéales pour refaire du feu. Tout le monde croit en Philippe, à commencer par Philippe lui-même. Il s'y met donc avec Kunlé, Claude et Laurence, mais rien n'y fait. « Laurence est trop faible, je veux pas être machiste mais bon... faut des bras », lâche Claude. Eh oui, c'est encore la faute de Laurence ! Du côté du jury final, pas de problème de feu, et c'est résignés que Marine et Abdellah accueillent Aurélie. Cette dernière raconte les dernières péripéties, les excuses de Laurence, ce qui fait beaucoup, beaucoup rire Marine. « Je vais vomir », lâche-t-elle.

Pendant ce temps, Véronique est de retour sur le camp, et elle va très bien. Denis en profite pour remuer le couteau dans la plaie de Philippe et l'interroge sur le feu. « On est épuisé, on n'y arrive pas », répond Philippe. La doyenne, elle, explique que la page est tournée pour elle et attend qu'on vienne lui poser des questions - si on en a. Mais pour l'heure, elle et les autres aventuriers sont convoqués au jeu de confort, en forme ou non. A la clé : moelleux au chocolat et poire. Pour le gagner, un parcours d'obstacle au cours duquel il faudra constituer une échelle et planter une étoile en haut d'un mât.

La poire de la discorde



Et c'est Philippe qui l'emporte, mais il se sacrifie et offre la poire aux cinq autres candidats. Et Claude, généreux qu'il est, mange quasiment la moitié de la poire. Toutes les filles le lui reprochent, mais Kunlé dit que ce n'est pas grave et Claude confirme. Wafa est agacée et le ton monte. Claude se justifie en disant qu'il passe cinq heures chaque jour dans l'eau à chercher du poisson, un argument qui ne convainc pas Wafa. Mais Philippe récupère un deuxième cadeau : un matelas, un drap et un oreiller. Et cette fois, c'est pour lui. Véronique, pas du tout opportuniste, s'exclame « C'est génial ». Sacrée Véro !

Philippe est donc considéré comme un saint, tandis que Claude est la cible de quelques attaques. Et Véro, pas hypocrite pour un sou, applaudit Wafa pour avoir dit ce qu'elle pense. Un conseil qu'elle devrait s'appliquer, peut-être... ? La nuit se passe dans le froid mais sans trop d'encombre, et le lendemain matin est synonyme d'épreuve d'immunité. Il s'agit d'une simple épreuve d'équilibre et Véro tombe à la première manche. La doyenne est en larmes, forcément. Et finalement, face à Philippe, c'est Claude qui s'impose. De retour sur le camp, Véro est à nouveau en larmes et son numéro fonctionne : elle attendrit les autres candidats.

Philippe le cannibale



L'après-midi est passée à tenter de faire du feu, mais malgré les efforts des candidats, c'est toujours sans résultat. Philippe faisait tant le malin la veille... Mais Claude s'en moque : il a faim et part à la pêche pour manger du poisson cru. Wafa ne comprend pas son obsession pour la nourriture. « Manger du riz cru ? Pour moi, c'est du cannibalisme ». Hum hum. Oui, c'est presque ça, Wafa ! Claude pêche finalement un poisson, et pour éviter qu'il ne l'embête et bouge trop, le candidat lui croque la tête et la recrache ! Puis il enlève la peau avec les dents, avant de manger le poisson. Comme un animal. Du jamais vu dans Koh-Lanta !!

La journée du lendemain est à nouveau consacrée à la pêche : Claude part à nouveau pêcher et mange du riz cru pour se donner des forces, un nouveau signe de l'égoïsme du candidat, qui ne plaît pas du tout aux filles. « Faut arrêter de penser qu'à soi », lâche Wafa. Pendant ce temps, Claude et Kunlé découvrent une nouvelle île et partent à la cueillette de bananes et de coco. Mais le duo décide de se réserver une bonne partie de ses trouvailles et de ne revenir qu'avec quelques fruits. A deux, ils mangent donc 15 bananes ! Raison officielle : elles s'écraseraient dans leur sac. Ils rentrent donc avec six noix de coco, mais elles sont pleines d'eau et ne nourriront personne. Dommage !

« Enfoirés ! »



L'heure du conseil sonne, et Denis ne manque pas de se moquer un peu de Philippe, si sûr de savoir faire du feu. Philippe répond qu'il est très affaibli, et qu'il n'a jamais été aussi mal de sa vie. Denis annonce que pour remédier à la situation, il donne deux allumettes aux aventuriers. S'ils avaient assez d'énergie, ils sauteraient de joie. Denis met ensuite sur le tapis l'attitude de Claude vis-à-vis de la nourriture. Pour Véronique, c'est un manque de respect, et Wafa ajoute que c'est un comportement égoïste. Le ton monte et Claude ne veut rien entendre. Denis en remet une couche en évoquant la poire croquée presque en entier par Claude. « Je m'en suis pas rendu compte sur le moment », répond Claude. Mais bien sûr.

Et ce n'est pas tout. Innocemment, Denis Brogniart évoque les bananes que Claude et Kunlé ont mangé sans les ramener aux autres. « Enfoirés ! », lâche Laurence. « On s'en fout de la gueule des bananes ! », ajoute-t-elle quand les deux aventuriers tentent de se justifier. Véronique se dit « triste, déçue ». Face à Denis, Claude remet un peu sur Kunlé la faute de ne pas avoir dit aux autres qu'il y avait des bananes. Philippe, qui s'est sacrifié pour la poire (on va commencer par le savoir !) est furieux, Wafa « tombe des nues ». « Je culpabilise grave », finit par dire Claude. C'est dans cette atmosphère tendue qu'a lieu le vote. Mais malgré ces révélations, avec trois voix contre elle, et une seule contre Kunlé, c'est Laurence qui est éliminée.

A retenir de l'épisode
*C'est souvent le cas quand on approche de la fin, il ne se passe pas grand-chose dans cet épisode, entre la pêche et le feu... On s'ennuierait presque.
*Denis Brogniart n'a pas tout à fait tort quand il dit que les filles sont ingrates. Effectivement, Claude est le seul à se bouger pour trouver de la nourriture. Mais Claude est aussi très, très loin d'être parfait, et il se montre particulièrement égoïste dans cet épisode. Jamais une bonne idée, surtout quand on se souvient que c'est le jury final qui vote.
*Le mot du jour de Denis (eh oui, il est de retour !) est l'adjectif "goguenard", qu'il utilise pour décrire Claude et Kunlé après que ceux-ci ont mangé leurs 16 bananes. Goguenard signifie blagueur, gouailleur, moqueur, narquois, taquin.
*Le retournement de veste interminable de Véronique continue dans cet épisode, puisque la doyenne est de nouveau meilleure amie avec Laurence, qu'elle accusait la semaine dernière de l'avoir dupée. Hum hum.
*Un ENORME bon point pour Denis Brogniart, grand acteur et redresseur de torts.

Koh-Lanta - Saison 10
Koh-Lanta - Saison 10
"Koh-Lanta" télé-réalité la plus rémunératrice à la rentrée
Philippe de "Koh-Lanta" est "déçu" quand des femmes gagnent l'émission
Koh-Lanta 10x14 : "Le rêve arrive au bout du but"
Koh-Lanta 10x13 : "C'est une forme de malhonnêteté"
Voir toute l'actualité sur Koh-Lanta - Saison 10
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens économiquement pour nous"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens...
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la Charité'"
TV
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la...
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews et LCI
TV
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews...
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
Radio
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
Programme TV
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
TV
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
Vidéos Puremedias