Réussite ou déception ? Que vaut "Infiltré(e)" la série événement de France 2 avec Audrey Fleurot et Thierry Neuvic ?

Partager l'article
Vous lisez:
Réussite ou déception ? Que vaut "Infiltré(e)" la série événement de France 2 avec Audrey Fleurot et Thierry Neuvic ?
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision dès son plus jeune âge. Télévore et curieux de nature, il peut se passionner pour une saison de “The Voice”, un documentaire, un débat dans “C ce soir” ou une compétition sportive. Autre terrain de jeu : les réseaux sociaux.
Bande-annonce de la mini-série "Inflitré(e)" avec Audrey Fleurot et Thierry Neuvic © France 2
France 2 démarre ce lundi la diffusion de cette mini-série en six épisodes de 52 minutes écrite et produite par une partie de l'équipe derrière "Un village français". puremedias.com l'a vu en avant-première. Voici notre avis.

Il est flic. Elle, chimiste. Une drogue de synthèse va les mener au coeur d'une sombre enquête... Après la mort de la baby-sitter de son fils, causée par une nouvelle drogue destructrice, le commissaire Max Vernet (Thierry Neuvic) va monter une infiltration pour démanteler la filière de production (et de distribution) derrière ce nouveau poison qui commence à faire des ravages dans la population française. Après avoir rencontré Aurélie (Audrey Fleurot), chimiste et mère célibataire, ce dernier va lui proposer de devenir la taupe de son service et d'intégrer le trafic mené par un mystérieux et charismatique Jesus. Voici le pitch d' "Infiltré(e )" la nouvelle mini-série dont France 2 débute la diffusion ce lundi 25 septembre 2023.

À lire aussi
"Quand la production a 'merdé'..." : Claudia Tagbo révèle les véritables raisons qui l'ont poussé à quitter la série "Le crime lui va si bien" sur France 2
Séries
"Quand la production a 'merdé'..." : Claudia Tagbo révèle les véritables raisons...
Netflix dégaine aujourd'hui une nouvelle série française ambitieuse et addictive avec Marina Foïs
Séries
Netflix dégaine aujourd'hui une nouvelle série française ambitieuse et addictive...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"The Boys" : Prime Video a (enfin) dévoilé la date de sortie de la très attendue saison 4
Séries
"The Boys" : Prime Video a (enfin) dévoilé la date de sortie de la très attendue...

Audrey Fleurot convainc, l'histoire moins

Produite, écrite et réalisée par une partie de l'équipe de "Un village français" (le producteur Emmanuel Daucé, le scénariste Frédéric Irvine et le réalisateur Jean-Philippe Amar), cette mini-série en six épisodes marque le retour d'Audrey Fleurot sur le service public. "On avait très envie de retravailler ensemble. Quand finalement ils m'ont présenté le projet ce n'est pas sur le fond mais plus sur l'envie de re-collaborer avec ces gens que j'ai dit oui", nous a expliqué la star de "HPI" lors d'un point presse organisé au 25e Festival de la Fiction de La Rochelle.

"Évidemment, l'idée de jouer deux personnages me plaisait beaucoup. J'aime bien incarner des personnages qui jouent des personnages. J'étais contente de travailler pour France Télévisions aussi. Mais finalement ce n'est pas l'histoire qui m'a spécialement fait venir mais plus cet ensemble de choses". Alors que vaut vraiment cette mini-série événement de la rentrée de France Télévisions ?

Sur le papier, les planètes semblaient alignées pour que France Télévisions propose le thriller de l'automne. Il n'en sera malheureusement rien. Certes portée par deux acteurs principaux convaincants (Audrey Fleurot et Thierry Neuvic) "Inflitré(e)" se révèle être un polar classique qui multiplie les genres quitte parfois à nous perdre. "'Infiltré(e)' a aussi la volonté d'être un divertissement avec ses rebondissements, ses cliffhangers et ses moments de comédie", explique ainsi Emmanuel Daucé dans le dossier de presse de la saga. Malheureusement, à force de multiplier les incohérences et les rebondissements extravagants, le projet perd en intensité et en crédibilité.

A LIRE AUSSI : "Ils se sont censurés par rapport à nous" : Audrey Fleurot cash sur la version américaine de "HPI"

Ajoutez à cela des personnages parfois caricaturaux (coucou Nikita le grand méchant de l'histoire ou encore Picard, le substitut du procureur qui ne pense qu'à manger sa blanquette de veau tous les jours à la même heure) et vous vous retrouvez avec un thriller pas vraiment convaincant. Dommage.

l'info en continu
Les Enfoirés 2024 : Voici la liste de toutes les chansons du concert
TV
Les Enfoirés 2024 : Voici la liste de toutes les chansons du concert
"C'est une histoire de gros sous..." : Arthur Dupont regrette l'arrêt brutal des "Petits meurtres d'Agatha Christie" sur France 2
TV
"C'est une histoire de gros sous..." : Arthur Dupont regrette l'arrêt brutal des...
"C'est un risque que nous prenons" : Maxime Saada assume "pleinement les débordements" de Cyril Hanouna dans "TPMP"
TV
"C'est un risque que nous prenons" : Maxime Saada assume "pleinement les...
"Les Enfoirés 2024" : Ycare, Santa, Yvon Demol, Gaëtan Roussel... Qui sont les 6 nouvelles recrues de la troupe ?
TV
"Les Enfoirés 2024" : Ycare, Santa, Yvon Demol, Gaëtan Roussel... Qui sont les 6...
"C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la campagne de LFI utilisant l'image Nathalie Saint-Cricq
TV
"C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la...
Santa nouvelle recrue des Enfoirés : "J'ai été prise d'émoi de les voir reprendre ma chanson 'Popcorn salé'"
Interview
Santa nouvelle recrue des Enfoirés : "J'ai été prise d'émoi de les voir reprendre...