RFI et France 24 privées "de façon définitive" de diffusion au Mali

Partager l'article
Vous lisez:
RFI et France 24 privées "de façon définitive" de diffusion au Mali
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Suite à un bug, RFI publie par erreur plusieurs nécrologies de personnalités vivantes © Abaca
France Médias Monde, maison mère de RFI et France 24, dénonce une "décision infondée et arbitraire" et fait savoir qu'elle utilisera "toutes les voies de recours possibles".

RFI et France 24 n'émettront plus au Mali. La Haute autorité de la communication du pays a confirmé, ce mercredi, la suspension, en vigueur depuis le 17 mars dernier, des deux médias français. "Le régulateur malien vient de prononcer une décision qui prive de façon définitive RFI et France 24 de leur autorisation de diffusion au Mali, et par là-même les Maliens de leur droit à s'informer librement", a déploré le groupe France Médias Monde, maison mère de RFI et France 24, dans un communiqué.

À lire aussi
"Réfléchissez aux e-mails que vous envoyez" : Taclée sur son physique, une présentatrice canadienne recadre un téléspectateur en direct
International
"Réfléchissez aux e-mails que vous envoyez" : Taclée sur son physique, une...
Guerre Israël-Hamas : L'AFP "condamne avec la plus grande fermeté" la frappe qui a gravement endommagé son bureau de Gaza
International
Guerre Israël-Hamas : L'AFP "condamne avec la plus grande fermeté" la frappe qui a...
RSF annonce la libération du journaliste Mortaza Behboudi après 284 jours de détention en Afghanistan
International
RSF annonce la libération du journaliste Mortaza Behboudi après 284 jours de...

France Médias Monde va utiliser "toutes les voies de recours possibles"

Face à cette décision qu'elle considère "infondée et arbitraire", France Médias Monde a "fait savoir son intention d'utiliser toutes les voies de recours possibles". Juridiquement, le groupe dirigé par Marie-Christine Saragosse retient en premier lieu "un vice de procédure" dans la coupure "brutale, unilatérale le 17 mars, préalable à toute mise en demeure et/ou toute sanction". La mise en demeure n'a, en effet, été notifiée aux deux médias que le 28 mars.

Le groupe "engage aussi une action en diffamation en France et au Mali, à la suite de la publication du communiqué du 16 mars 2022 ayant annoncé la suspension de ses médias, dans lequel le gouvernement malien compare les agissements supposés de RFI et France 24 'aux pratiques et au rôle tristement célèbres de la radio Mille collines'". Cette radio a encouragé le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994.

France Médias Monde entend, en conclusion, bien poursuivre "sa mission d'informer" et "continuera à traiter l'actualité du Mali, qui intéresse l'Afrique toute entière comme le reste du monde, et notamment la communauté malienne en France". "Au Mali, toutes les solutions techniques seront déployées pour rendre accessibles RFI et France 24 aux Maliens et aux Maliennes qui souhaitent continuer à suivre une information libre, experte et ouverte sur le monde", insiste le groupe.

"Des accusations infondées"

La junte malienne avait décidé, dans la nuit du 16 au 17 mars 2022, de suspendre les deux chaînes du groupe France Médias Monde, "sur le réseau FM pour RFI et par les opérateurs qui distribuent la télévision sur place pour France 24", a précisé le groupe à l'AFP. RFI restait, toujours selon le groupe, néanmoins "accessible par 'ondes courtes', un moyen technique très utilisé en Afrique notamment par les populations éloignées des grandes villes", tout comme France 24 "par réception satellitaire directe".

Leur tort, selon le gouvernement, aurait été de rapporter de "fausses allégations" d'exactions commises par l'armée malienne. Le gouvernement fait référence à un reportage diffusé les 14 et 15 mars, dans lequel RFI a donné la parole à des victimes présumées d'exactions commises par l'armée malienne et le groupe privé russe Wagner. France Médias Monde avait réagi par la suite en déplorant que cette décision du Mali avait été prise sur la base "d'accusations infondées".

Escalade des tensions entre Paris et Bamako

Cette privation de diffusion de RFI et France 24 par les autorités maliennes est un signe supplémentaire de l'escalade des tensions entre Paris et Bamako. Sur fond de crise diplomatique avec Bamako, Paris a annoncé en février le retrait de ses soldats déployés au Mali, opération devant être achevée cet été.

La France a appelé ce jeudi la junte au pouvoir au Mali à "reconsidérer" sa décision après la suspension définitive de l'autorisation de diffusion dans ce pays des médias français RFI et France 24, faisant part de sa "vive préoccupation".

l'info en continu
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter les Jeux Olympiques de Paris 2024
TV
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter...
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
TV
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat avec la FFF... Tout savoir sur le dispositif de TF1 pour l'Euro 2024
Sport
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat...
"Le rêve d'être animateur télé trottait dans ma tête" : Théo Curin réagit à son arrivée surprise à la présentation de "Slam" sur France 3
TV
"Le rêve d'être animateur télé trottait dans ma tête" : Théo Curin réagit à son...
"Le RN ne vous aidera pas" : Squeezie s'engage contre l'extrême-droite dans une lettre ouverte publiée sur Instagram
YouTubeurs
"Le RN ne vous aidera pas" : Squeezie s'engage contre l'extrême-droite dans une...