RT France mise en demeure par le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
RT France mise en demeure par le CSA
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Russia Today
Russia Today © DR
La chaîne russe francophone a été épinglée pour manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue.

Premier rappel à l'ordre. Depuis décembre 2017, la chaîne russe RT France est disponible sur les box Free et depuis quelques mois sur celles de l'opérateur Orange. La chaîne qui revendique près de 2 millions de visiteurs uniques mensuels sur son site internet a lancé de nouvelles émissions, notamment des débats sur des questions de société. A l'occasion de la Coupe du monde de football en Russie, la chaîne francophone a d'ailleurs mis en place un dispositif spécifique.

À lire aussi
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...
Épinglé lui-aussi par l'Arcom sur son traitement de Crépol, Pascal Praud se permet de critiquer Patrick Cohen sur CNews
TV
Épinglé lui-aussi par l'Arcom sur son traitement de Crépol, Pascal Praud se permet...
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un éliminé surprise
TV
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un...

Des témoignages ne correspondant pas aux traductions

Réuni en séance plénière ce jeudi, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé de mettre en demeure RT France pour des manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue dans le journal télévisé du 13 avril dernier de 11h. Ce JT était essentiellement consacré à la situation en Syrie.

Les Sages ont pris cette décision à la suite "d'une instruction ayant donné lieu à une procédure contradictoire avec RT France". "Au cours de ce journal a été diffusé un sujet intitulé 'Attaques simulées' contestant la réalité des attaques à l'arme chimique dans la région syrienne de la Ghouta orientale et attribuant au groupe 'Jaysh al Islam' l'initiative d'une mise en scène des effets des attaques sur la population", a précisé le CSA. Le gendarme de l'audiovisuel a observé que la traduction orale de témoins syriens ne correspondait en rien à ce qu'ils exprimaient à l'antenne. Enfin, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a jugé que le traitement de la situation en Syrie était déséquilibré, "sans que les différents points de vue aient été exposés".

"Derrière la loi anti-'fake news', il y a une volonté de bafouer la liberté d'expression"

C'est la première fois que le CSA intervient auprès de cette jeune chaîne. Auparavant, la chaîne RT France semblait principalement craintive face à la future loi anti-"fake news", déposée par les parlementaires et actuellement examinée à l'Assemblée nationale. "Nous allons tout faire pour protéger nos droits (...) Nous attendons d'avoir le texte final précis. Et nous vérifierons qu'il est bien conforme au droit", assurait Xenia Fedorova, la patronne de la chaîne russe, aux "Echos" en avril dernier, avant de lancer : "Mon opinion personnelle est que derrière cette loi, que l'on pourrait qualifier d'anti-RT, il y a une volonté de bafouer la liberté d'expression. Nous-mêmes sommes victimes de désinformation". Elle avait également prévenu qu'une fermeture de RT France "pourrait conduire la Russie à prendre des mesures équivalentes contre des chaînes de télévision françaises et des journalistes français".

Conseil supérieur de l'audiovisuel
Conseil supérieur de l'audiovisuel
Diversité à la télévision : Bonnet d'âne pour les chaînes info
L'Arcom exhorte YouPorn et RedTube à bloquer leur accès aux mineurs dans un délai de 15 jours
Florian Philippot réclame plus de temps de parole, le CSA estime sa demande injustifiée
Anti-vaccins traités de "connards" par Thierry Moreau : Le CSA ne relève aucun manquement de RMC
Voir toute l'actualité sur Conseil supérieur de l'audiovisuel
Autour de Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • France Télévisions
  • France 3
  • CNews
  • C8
  • Arte
  • France 5
  • NRJ 12
  • TMC
  • TFX
  • France 4
  • Aurélie Filippetti
  • Christine Kelly
  • Françoise Laborde
  • Médiamétrie
  • CStar
l'info en continu
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
Amazon Prime : Cette série numéro 1 dans 104 pays booste les ventes des jeux vidéo qui l'ont inspirée
SVOD
Amazon Prime : Cette série numéro 1 dans 104 pays booste les ventes des jeux vidéo...
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
Séries
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
"Mauvais joueurs" : ALP ("Koh-Lanta") lance sur Netflix son nouveau jeu de survie présenté par Claude Dartois
SVOD
"Mauvais joueurs" : ALP ("Koh-Lanta") lance sur Netflix son nouveau jeu de survie...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...
Audiences Netflix : En une semaine, cette mini-série française cartonne et s'inscrit dans le top 5 mondial
Plateforme
Audiences Netflix : En une semaine, cette mini-série française cartonne et...