S'estimant boycotté par les radios généralistes, Booba déplore "une forme de racisme"

Partager l'article
Vous lisez:
S'estimant boycotté par les radios généralistes, Booba déplore "une forme de racisme"
Booba sur France Inter © Abaca/France Inter
Le rappeur était l'invité de "Boomerang" ce matin sur France Inter.

Ce n'est pas le Duc des radios. Ce matin, le rappeur Booba était l'invité de l'émission culturelle "Boomerang" présentée par Augustin Trapenard sur France Inter. Dès le début de l'interview, le chanteur des Hauts-de-Seine a confié être boycotté par les radios généralistes qui refusent de diffuser ses titres, notamment en raison de ses textes très crus. "Vous sentez-vous mal aimé ? Mal entendu ?", a demandé le présentateur.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

"C'est quand même déplorable..."

"Ca ne va pas aussi loin que ça. Déjà, ça me fait sourire. Ensuite, je trouve ça déplorable. Ca confirme ce que je dis dans mes textes depuis bien longtemps. Il y a une volonté de ne pas mettre les gens comme moi en avant et de ne pas leur donner leur médaille quand ils la méritent", a répondu Booba. Et de lâcher : "C'est une forme de racisme !". "Vous avez beaucoup souffert de racisme 'musicalement' dans votre industrie ?", a interrogé Augustin Trapenard. "Oui, depuis le début !", a lancé le rappeur.

Il a ensuite nuancé ses propos : "Enfin, du racisme... J'ai dû être en indépendant parce qu'on refusait de me signer en maison de disque, de par mes propos justement". Booba a confié être "touché" par ce boycott des radios : "C'est quand même triste ! C'est comme si j'étais champion du monde mais on ne me donne pas ma médaille. Je ne monte pas sur le podium. Je suis fier parce que je sais ce que je vaux... C'est quand même déplorable...". Et d'enchaîner : "Comment je peux être numéro 1 du top en France tous chanteurs confondus et être nulle part ?". L'animateur de "Boomerang" lui a rappelé que ses titres étaient diffusés sur France Inter. "Bien sûr, mais je parle en général", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Booba
Booba
"Quel mépris" : Booba agacé par les propos de William Leymergie sur son livre
Disques : Booba écrase Louane et Sinik, OMI et Major Lazer au coude-à-coude
"Charlie Hebdo" : Booba répond à Luz et Laurent Ruquier via un dessin
Voir toute l'actualité sur Booba
Autour de Booba
Sur le même thème
l'info en continu
"C que du kif" : Un bug technique empêche Cyril Hanouna de prendre l'antenne à l'heure
TV
"C que du kif" : Un bug technique empêche Cyril Hanouna de prendre l'antenne à...
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
SVOD
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
Quel lecteur de Puremedias êtes-vous ?
Quel lecteur de Puremedias êtes-vous ?
Alexia Laroche-Joubert ("Koh-Lanta") : "Un surcoût sanitaire de 60.000 euros pour la finale"
Interview
Alexia Laroche-Joubert ("Koh-Lanta") : "Un surcoût sanitaire de 60.000 euros pour...
Tony Vairelles veut lancer une "Star Academy" du football à la télévision
TV
Tony Vairelles veut lancer une "Star Academy" du football à la télévision
"La Chanson de l'Année" : Nouveau lieu et retour au direct pour Nikos Aliagas sur TF1
TV
"La Chanson de l'Année" : Nouveau lieu et retour au direct pour Nikos Aliagas sur...
Vidéos Puremedias