Saint-Martin dénonce un reportage "à charge" d'"Enquête exclusive" sur M6

Partager l'article
Vous lisez:
Saint-Martin dénonce un reportage "à charge" d'"Enquête exclusive" sur M6
"Enquête exclusive"
"Enquête exclusive" © M6
La collectivité de l'île pointe du doigt les "clichés" et les "contre-vérités" d'un sujet de l'émission de Bernard de La Villardière.

L'émission pointée du doigt. Dans un courrier adressé à M6 mardi, que l'AFP s'est procuré, la collectivité de Saint-Martin, via son président Daniel Gibbs, dénonce un reportage "à charge" diffusé début septembre dans "Enquête exclusive" sur M6. Le programme incarné par Bernard de La Villardière évoquait les pillages, l'immigration, la pauvreté et également l'insécurité sur l'île française.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...

"Des contre-vérités" portant "atteinte à l'intégrité" de Saint-Martin

Le responsable politique regrette "le traitement de l'information partial et en de nombreux points erronés de l'émission", estimant que le reportage, baptisé "Saint-Martin, un paradis aux deux visages", était "construit sur des clichés et des contre-vérités flagrantes" portant "atteinte à l'intégrité de l'île" et "l'honneur des Saint-Martinois". Selon Daniel Gibbs, ces images "nuisent très fortement à l'image de (son) territoire dont l'économie est basée à 90% sur le tourisme".

"Si j'ai bien compris la recette et le fonds de commerce de cette émission à sensation élaborée pour des impératifs d'audimat sur la triptyque habituelle (sexe, drogue, insécurité), je ne peux accepter de la part d'une chaîne nationale de l'envergure de M6 qu'elle puisse laisser véhiculer (...) de fausses informations sur un territoire d'Outre-mer français", poursuit le président de la collectivité de Saint-Martin, qui indique avoir répondu à Bernard de La Villardière lors du tournage de l'émission pour "lui expliquer la réalité du territoire et ses difficultés".

Daniel Gibbs se désole de ce type de reportage qui, selon lui, ternit l'image de la presse : "C'est précisément à cause de ce type de documentaire dévalorisant et tronqué (...) que nous perdons confiance dans l'objectivité et la capacité de la presse à produire un travail pertinent et juste". Ainsi, il suggère à la chaîne d'envoyer de nouveau des journalistes pour "tourner un format de même durée sur la résilience de Saint-Martin", afin de "contrebalancer ce reportage à charge sans intérêts aucun, sinon celui de nuire".

"A aucun moment il n'y a eu volonté de ternir l'image de Saint-Martin"

De son côté, la production de ce numéro d'"Enquête exclusive" a répondu point par point aux critiques adressées, via une lettre que puremedias.com a pu consulter. "Il est utile de préciser qu'il était nécessaire et juste à nos yeux de consacrer l'intégralité d'une émission à Saint-Martin, après les événements climatiques qui ont touché l'île il y a maintenant plus d'un an", a débuté la production, ajoutant : "Là, où certains grands médias n'y ont consacré qu'un court format, ou s'y sont intéressés que très ponctuellement après le passage du cyclone, nous avons fait le choix d'y dédier une émission entière et de diffuser son contenu un an plus tard."

La production a expliqué que plusieurs sessions de tournages ont eu lieu, avec un écart parfois de six mois. "Nous concevons que les images et propos filmés notamment lors de la première session de tournage aient pu avoir (...) un impact fort et par conséquent, toucher beaucoup de Saint-Martinois", a-t-elle poursuivi, soulignant que ces images "révèlent une réalité qui peut paraître crue mais qui est bien le reflet d'une île qui a subi à l'époque une double peine, celle d'une destruction naturelle sans précédent et d'actes de pillages qui ont été vécus comme un 'deuxième Irma'". Après être revenu en détails, chiffres à l'appui, sur ces faits, "Enquête exclusive" a conclu : "A aucun moment il n'y a eu volonté de ternir l'image de Saint-Martin, mais de s'intéresser à cette île, le contexte n'étant pas malheureusement le plus joyeux quand on évoque un ouragan d'une telle puissance et ses conséquences."

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Box office story

C'est pareil à Madagascar



Antros Chain

Voilà Mme j'ai corrigé ma faute.
Après faut pas nier l'évidence.



Toléradié

Une chaîne fasciste.



Toléradié

Bien ta haine ?



José

Note à la rédaction.
Il serait plus judicieux de faire un article lorsqu'un enquête exclusive ne provoque pas de remoud auprès d'une autorité locale…
J'ai l'impression qu'il y a toujours un maire, un président de conseil général ou un député qui pousse une gueulante juste après la diffusion d'un reportage.



Il n'y en a qu'une

Ces parasites pullulaient dans la Nouvelle-Calédonie des années 70-80 et notamment vers le littoral. Une situation telle qu'à Bourail, un peu plus de la moitié des bâtiments leur appartenait. Curieusement, bon nombre d'entre eux ont déguerpi peu avant ou peu après l'accord de Nouméa en 1988.
Maintenant qu'ils n'ont plus que Saint-Martin et Saint-Barth pour ce genre de magouilles, c'était évident qu'ils allaient se regrouper dans ces îles sans se soucier des aléas climatiques.



Karima Atlaoui

Vivement qu'il arrête la télé et se lance en politique celui-là. Son temps d'antenne sera enfin décompté de celui du FN.



Karima Atlaoui

Le pire c'est de se ballader avec un Bescherelle. Ça a dû vous arriver apparemment.



Antros Chain

En fait il faut toujours dire que tout va bien comme ça tout le monde ne dira que du bien de l'émission.
Il faut quand même être vraiment stupide pour croire que se balader avec des chaines en or, un beau costume, avoir son Iphone X dans la main et ses airpods à 1H du matin à Bobigny c'est très dangereux. Enfin tout le monde sait qu'on peut se promener dans le 93 avec son argent dans les mains et en sortir indemne.



Toléradié

C'est un scandale, il faut envoyer Sainte-Élise Lucet de toute urgence.
Ah, on me souffle dans l'oreillette qu'elle craint pour sa sécurité...



FIAConsulting

La partie néerlandaise, est sous la coupe de Crime Inc.



FIAConsulting

Ben si, Bernard raconte que des conneries. Pourquoi ne parle t-il pas des "métropolitains" qui s'installent sur l'île, ne payent pas leurs impôts, n'ont généralement pas d'assurance, montent des combines dès qu'ils en ont l'occasion et viennent ensuite pleurer devant les caméras pour réclamer des aides qui peuvent défier l'entendement. (750 000 euros pour une boulangerie. Source. journal de 20h TF1 du 6 septembre)



Eyacoulator

Nanard a d'ailleurs un tas d'admirateurs fachos. Tu dois certainement en faire partie.



Jon75

C'est une bonne émission par moment.



Il n'y en a qu'une

Saint-Martin subit surtout le combo lourdeur administrative + absence de politique claire d'urbanisme qui retardent la reconstruction des bâtisses.
À Sint Maarten, ils ont déjà retapé une grande partie de leur territoire même si tout n'est pas très net derrière vu la permissivité du côté hollandais-qui-ne-l'est-plus.



Benjamin Sabords

J'y ai vécu quelques mois et je confirme malheureusement.. Il y a des zones de non droit et y passer notamment la nuit tombée est à ses risques et périls. Et il y a toujours eu un écart important entre la partie française et celle néerlandaise entre trafic et fraudes en tout genre.



blt

Hier et la semaine derniere ,France Ô a concacre des reportages sur la région autour ou d'autres îles ont été évacuer ,les populations ont tout perdu
Après c'est que les touristes reviennent et que l'économie profite a tous



Toléradié

Et elle n'était bien évidemment pas la seule dans ce cas.



bigtv

C'est une bonne moyenne ...



Toléradié

J'avais une copine qui vivait à Saint-Martin. Elle a quitté l'île après avoir constaté qu'elle se faisait cambrioler en moyenne 3 à 4 fois par an.
De rien.



Toléradié

C'est-à-dire ?



Eyacoulator

C'est en effet le fonds de commerce de cette émission. Nanard est passé maître dans l'art du racolage. Jean-Marc, il va falloir que tu fasses attention, l'ami.



bigtv

Je ne pense pas que Bernard raconte que des conneries ...



Barry

Vu le nombre de "reportages" depuis 2005, il doit y avoir à présent de quoi monter une class action, non ?



Toléradié

♥️ Bernard ♥️



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Programme TV
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator" au plus bas
Cinéma
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator"...
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur NRJ 12
Programme TV
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur...
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
Séries
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
Vidéos Puremedias