Sally Field descend "The Amazing Spider-Man", dans lequel elle jouait !

Partager l'article
Vous lisez:
Sally Field descend "The Amazing Spider-Man", dans lequel elle jouait !
Sally Field dans "The Amazing Spider-Man 2"
Sally Field dans "The Amazing Spider-Man 2" © Sony Pictures
L'actrice n'a pas franchement été emballée par le long métrage porté par Andrew Garfield.

Le reboot "The Amazing Spider-Man" et sa suite n'ont pas autant fédéré que la trilogie "Spider-Man" de Sam Raimi. Dévoilé en 2012, le film porté par Andrew Garfield et Emma Stone a été plutôt bien accueilli par la critique et le public, mais avec 758 millions de dollars de recettes, le long-métrage a fait moins bien que les trois films emmenés par Tobey Maguire. Sa suite, "The Amazing Spider-Man 2", a été moins bien reçue et a terminé sa course à 709 millions, poussant Sony à s'allier à Marvel et à rebooter une nouvelle fois sa franchise. Le nouveau Spider-Man, désormais campé par Tom Holland, sera dévoilé dans "Captain America : Civil War".

À lire aussi
"Nox" : Nathalie Baye héroïne de la nouvelle série de Canal+
Stars
"Nox" : Nathalie Baye héroïne de la nouvelle série de Canal+
Victoria Beckham dans un vrai-faux "Carpool Karaoke" avec James Corden
Stars
Victoria Beckham dans un vrai-faux "Carpool Karaoke" avec James Corden
Demi Moore décroche un rôle récurrent dans "Empire"
Stars
Demi Moore décroche un rôle récurrent dans "Empire"
Comment M6 prépare son "SNL" avec Gad Elmaleh
Stars
Comment M6 prépare son "SNL" avec Gad Elmaleh

"10 kilos de merde"

Et une voix vient de s'ajouter aux spectateurs déçus par le film de Mark Webb, sorti en 2012. Une voix qui connaît très bien le film puisqu'elle y a participé : Sally Field. L'actrice américaine, oscarisée en 1979 pour le film "Norma Rae", y campait la tante May de Peter Parker. Et au micro de l'animateur radio Howard Stern, la comédienne a descendu en flèche le projet, regrettant l'écriture très superficielle des personnages.

"C'est très difficile de trouver un personnage en trois dimensions", a-t-elle ainsi assuré, avant d'employer un langage plus fleuri. "On peut essayer autant qu'on veut, mais on ne peut pas faire entrer 10 kilos de merde dans un sac de 5 kilos", a-t-elle ainsi lâché.

"On savait que ce serait son dernier film"

Pourquoi donc Sally Field s'est-elle lancée dans ce projet, dans ce cas ? Si elle avoue que les blockbusters et les films de super-héros ne sont "pas vraiment son genre de films", la comédienne a une très bonne raison d'avoir tout de même voulu y participer. "Mon amie Laura Ziskin était la productrice, et nous savions que ce serait son dernier film. Et elle a été ma première partenaire dans la production, et c'était un être humain remarquable", a-t-elle ainsi avoué. Laura Ziskin, qui avait aussi travaillé sur les trois "Spider-Man" de Sam Raimi, est décédée le 12 juin 2011 des suites d'un cancer du sein.

Sally Field
Sally Field
Sally Field : "ABC n'a jamais soutenu 'Brothers & Sisters'"
Autour de Sally Field
  • Calista Flockhart
  • Emily VanCamp
  • Eric Christian Olsen
l'info en continu
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Ophélie Meunier "menacée" et placée sous protection avant diffusion
TV
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Ophélie Meunier "menacée" et placée sous...
"Le journal du dimanche" recrute Catherine Nay, voix d'Europe 1
Presse
"Le journal du dimanche" recrute Catherine Nay, voix d'Europe 1
Concentration des médias : Echange tendu entre Maxime Saada et David Assouline sur CNews "chaîne d'opinion"
Politique
Concentration des médias : Echange tendu entre Maxime Saada et David Assouline sur...
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon accuse Cyril Hanouna de ne pas avoir respecté ses engagements
TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon accuse Cyril Hanouna de ne pas avoir respecté...
Salto : La plateforme française compterait 500.000 abonnés payants
SVOD
Salto : La plateforme française compterait 500.000 abonnés payants
Demi-finale de l'Euro de handball : Pourquoi Philippe Gardent ne commentera finalement pas le match sur TF1
Sport
Demi-finale de l'Euro de handball : Pourquoi Philippe Gardent ne commentera...