Sarkozy, Bolloré, Bergé, Pigasse : Eric Fottorino balance sur les pressions subies lorsqu'il dirigeait "Le Monde"

Partager l'article
Vous lisez:
Sarkozy, Bolloré, Bergé, Pigasse : Eric Fottorino balance sur les pressions subies lorsqu'il dirigeait "Le Monde"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Eric Fottorino dans "Quotidien"
Le patron des revues "Le 1" et "America" était l'invité de "Quotidien" hier soir sur TMC.

Eric Fottorino balance. Le patron de presse à l'origine des revues "Le 1", "America" et "Zadig" était hier l'invité de Yann Barthès dans "Quotidien" sur TMC. Alors qu'il est l'un des rares à lancer des titres de presse papier aujourd'hui, celui qui fut le patron du "Monde" de 2007 à 2011 a donné sa vision de la presse, qu'il conçoit désormais sans publicité ni "actionnaire puissant". Eric Fottorino a ainsi décrit le rôle néfaste que peut jouer un ^puissant actionnaire d'un groupe de presse, s'appuyant notamment sur son expérience en tant que patron du "Monde".

À lire aussi
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...

"Avoir des actionnaires puissants fait qu'à des moments, on vous attache", a-t-il ainsi estimé, donnant ensuite des exemples. "Au moment des élections présidentielles, tout actionnaire - même si vous croyiez qu'il était endormi - se réveille. Il se réveille parce qu'il faut être derrière untel ou untel", a raconté Eric Fottorino. "Il y avait quelques instructions, entre Matthieu Pigasse et Pierre Bergé, sur le candidat à soutenir. En 2012, il y avait un candidat qui était possiblement Dominique Strauss-Kahn. Je peux vous dire que les nouveaux actionnaires avaient quelques idées sur quel était le bon candidat pour 'Le Monde', que 'Le Monde' devait soutenir", a-t-il ajouté à propos de la période où il dirigeait le célèbre quotidien.

Quand Nicolas Sarkozy voulait que "Le Monde" soit vendu à Arnaud Lagardère

Eric Fottorino a ensuite estimé que les actionnaires des journaux se servaient d'eux comme d'un outil "d'influence" et de "dissuasion" vis-à-vis de leurs concurrents. Celui qui est aussi écrivain a alors raconté une nouvelle anecdote. "Quand j'étais encore directeur du 'Monde', nous avions un partenariat industriel avec le groupe Bolloré sur 'Direct Matin' qui était son journal gratuit. Quand Raphaëlle Bacqué (célèbre journaliste du 'Monde', ndlr) m'a un jour apporté une page sur les ports africains de Bolloré, je peux vous dire qu'il s'est passé quelques petites choses assez croustillantes mais très désagréables", a relaté Eric Fottorino, précisant qu'un "homme de main" de Vincent Bolloré dirigeant "Direct Matin" à l'époque s'était opposé à cette publication, sans succès puisque l'article avait été publié.

Au cours de cet entretien, Eric Fottorino a aussi révélé avoir à l'époque "dit non" au président Nicolas Sarkozy, qui souhaitait que "Le Monde" soit vendu à Arnaud Lagardère. Et de raconter qu'en l'espace de quelques semaines suite à cette prise de position, trois clients de l'imprimerie du groupe Le Monde, "le groupe Bolloré, le groupe Les Echos de Bernard Arnault et le groupe Lagardère d'Arnaud Lagardère", avaient subitement décidé de ne plus faire appel aux services de l'imprimerie du journal dirigé par Eric Fottorino, mettant ainsi en péril sa situation financière. "En un mois, j'ai perdu trois clients. Ils ne nous ont pas attaqués sur le plan éditorial mais sur le plan industriel", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence à partir de 08'13.

Eric Fottorino
Eric Fottorino
"Zadig" : Le nouveau trimestriel d'Eric Fottorino en kiosques dès aujourd'hui
Eric Fottorino : "L'indépendance du '1' est gravement menacée"
France Télévisions : Eric Fottorino ne participera pas au Tour de France 2017
Voir toute l'actualité sur Eric Fottorino
l'info en continu
"NCIS" : Paramount+ va lancer un spin-off de la série culte, Cote de Pablo et Michael Weatherly de retour
TV
"NCIS" : Paramount+ va lancer un spin-off de la série culte, Cote de Pablo et...
"C'est violent..." : Denis Brogniart révèle ce qu'il se passe pour les aventuriers de "Koh-Lanta" juste après leur élimination
TV
"C'est violent..." : Denis Brogniart révèle ce qu'il se passe pour les aventuriers...
"Scènes de ménages" : Un an après sa disparition, M6 va rendre hommage à Marion Game
TV
"Scènes de ménages" : Un an après sa disparition, M6 va rendre hommage à Marion...
"Quand on veut des followers..." : Accusé de viol par Yanis Marshall, Bruno Vandelli réagit dans "Face à Hanouna" sur C8
TV
"Quand on veut des followers..." : Accusé de viol par Yanis Marshall, Bruno...
"Je n'ai pas la carte" : Jeanfi Janssens affirme que l'émission "Quotidien" sur TMC ne veut pas le recevoir
TV
"Je n'ai pas la carte" : Jeanfi Janssens affirme que l'émission "Quotidien" sur...
"L'investigation ne plaît jamais aux personnes concernées" : Face aux attaques virulentes contre "Complément d'enquête", Alexandre Kara réagit
TV
"L'investigation ne plaît jamais aux personnes concernées" : Face aux attaques...