Sébastien Demorand ("Masterchef") est mort

Partager l'article
Vous lisez:
Sébastien Demorand ("Masterchef") est mort
Sébastien Demorand
Sébastien Demorand © Abaca
Le chroniqueur culinaire qui a fait les belles heures de l'émission de TF1 était âgé de 50 ans.

Un trublion du goût s'en est allé. Comme le rapporte "Le Point", le chroniqueur culinaire Sébastien Demorand s'est éteint ce mardi à l'âge de 50 ans des suites d'une longue maladie. Il avait été un des visages les plus populaires du concours de cuisiniers amateurs de TF1 "Masterchef" quatre saisons durant entre 2010 et 2013 aux côtés d'Yves Camdeborde, Frédéric Anton et Amandine Chaignot, qui avait rejoint le trio gagnant lors de la saison 4. Avant cette expérience télévisuelle, Sébastien Demorand avait contribué au guide Gault & Millau.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"La cuisine, c'est l'histoire d'une vie !"

Dans une interview accordée à puremedias.com en 2013, Sébastien Demorand avait confié à la fois son amour pour la cuisine et pour l'émission à laquelle il contribuait. "La cuisine, c'est l'histoire d'une vie ! On peut passer notre vie à parler cuisine et à la découvrir. On a des rencontres avec des amateurs passionnés, des téléspectateurs à qui on a des choses à dire et à transmettre et on a nous-même des rencontres à faire. Pourquoi voulez-vous qu'on soit lassés ?", s'étonnait-il. En 2011, le professionnel avait même participé à la version américaine du programme.

Après son départ de "Masterchef", celui qui avait une formation de journaliste et avait assuré par le passé des chroniques sur RTL toujours dans le domaine culinaire, avait ouvert son propre restaurant à Paris, "Le Bel Ordinaire". Il s'était associé à Cyrille Rossetto et à son frère Nicolas Demorand, journaliste sur France Inter. On devait également à cet homme à la personnalité excentrique l'invention en 2004 du terme "bistronomique", contraction de "bistrot" et de "gastronomique", un mot entré depuis dans le langage courant.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias