Sites "pièges à clics" : Facebook change (encore) l'algorithme de son fil d'actualité

Partager l'article
Vous lisez:
Sites "pièges à clics" : Facebook change (encore) l'algorithme de son fil d'actualité
<span>Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook </span>
Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook © Abaca
L'entreprise de Mark Zuckerberg entend ainsi lutter contre les sites "pièges à clics"

Facebook n'en finit pas de faire la chasse aux posts "pièges à clics". Une fois encore, le célèbre réseau social a annoncé hier qu'il s'apprêtait à modifier l'algorithme gérant notre fil d'actualité. Objectif : réduire le nombre d'articles dit "clickbait" (appâts à clics en français).

À lire aussi
Pascal Praud : &quot;France Inter, c&#039;est de la propagande !&quot;
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de &quot;Plus belle la vie&quot; remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
&quot;Bourdin Direct&quot; : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

Dans un post publié sur son blog, Facebook explique ainsi répondre à une demande pressante de ses utilisateurs qui se plaignent de la trop forte présence de ces contenus parasites. "Les gens nous ont dit spécifiquement qu'ils voulaient voir moins de publication avec des titres destinés à attirer les clics", explique la firme. Et d'ajouter : "Avec cette mise à jour, les gens verront moins d'histoires destinées à attirer les clics, et davantage d'histoires qu'ils veulent avoir plus haut dans leur fil d'actualité".

"Et ce qui suit est incroyable"

Avec cette nouvelle offensive, Facebook cible en réalité deux types d'articles. D'abord, ceux dont les titres omettent volontairement de mentionner les "infos nécessaires" à la compréhension. Ensuite, la firme vise aussi les titres qui exagèrent sciemment pour tromper les gens et les encourager ainsi à cliquer sur un lien renvoyant vers un article publié ailleurs. Et Facebook de donner un exemple fictif (ou presque) : "Il a mis de l'ail dans ses chaussures avant de se coucher et ce qui suit est incroyable".

Par le passé, Facebook avait déjà tenté de réduire l'apparition dans les fils d'actualité de ses utilisateurs des liens sur lesquels ces derniers cliquaient mais ne restaient pas, préférant revenir presque immédiatement sur le réseau social. Une action aux résultats insuffisants, visiblement.

Sur le même thème
l'info en continu
Thierry Ardisson (P1) : &quot;Les pionniers de l&#039;ORTF ont inventé la télévision moderne&quot;
Interview
Thierry Ardisson (P1) : "Les pionniers de l'ORTF ont inventé la télévision...
Audiences access 20h : Arnaud très suivi, &quot;C&#039;est Canteloup&quot; en forme, &quot;28 minutes&quot; en hausse, &quot;TPMP&quot; stable
Audiences
Audiences access 20h : Arnaud très suivi, "C'est Canteloup" en forme, "28 minutes"...
Audiences access 19h : Carole Gaessler leader en forme, A-E Lemoine leader talks, Cyril Hanouna au plus haut
Audiences
Audiences access 19h : Carole Gaessler leader en forme, A-E Lemoine leader talks,...
Audiences : &quot;Alice Nevers&quot; leader devant &quot;9-1-1&quot;, carton pour &quot;La reine des neiges&quot; sur W9, catastrophe pour TFX
Audiences
Audiences : "Alice Nevers" leader devant "9-1-1", carton pour "La reine des...
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Interview
Thierry Ardisson invité spécial de puremedias.com demain
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Sport
Free revendique près de 500.000 abonnés à son service autour de la Ligue 1
Vidéos Puremedias