Sondage sur Marine Le Pen : Libération explique avoir voulu "alerter"

Partager l'article
Vous lisez:
Sondage sur Marine Le Pen : Libération explique avoir voulu "alerter"
Marine Le Pen
Marine Le Pen © Abaca
Libération publie ce lundi une tribune et s'explique sur le sondage contesté concernant Marine Le Pen, qui avait fait la Une du journal il y a quelques semaines. Le quotidien assume et maintient sa position.

Libération persiste et signe. Dans son édition du jour, le quotidien publie une tribune dans laquelle il revient sur le sondage contesté concernant Marine Le Pen, qui avait fait la Une du journal il y a quelques semaines - juste avant celle sur le mariage gay - qui avait également défrayé la chronique. Assumant pleinement ses choix, la rédaction s'explique sur la méthodologie employée, ses motivations et revient au passage sur la fameuse faute d'orthographe publiée en Une.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

"Libération assume pleinement le choix éditorial"

"30% des Français n'exclueraient pas de voter Marine Le Pen". Voilà ce qu'on pouvait lire le 9 janvier à la Une du journal Libération. Si le chiffre 30% interpelle et surprend alors pour son caractère saisissant, il suscite également des doutes sur sa véracité, puisque le détail de l'étude dans les pages intérieures du journal semble le contredire. Accusé de "forcer le trait" par certains, le quotidien explique : "Libération assume pleinement le choix éditorial (...) que d'autres enquêtes, conduites par d'autres instituts pour d'autres médias, ont depuis confirmé", revenant au passage en introduction sur la faute d'orthographe qui avait également fait beaucoup parler - "exclueraient" au lieu de "excluraient" : "mille excuses sur la forme" assume aussi à ce sujet la rédaction du journal.

Libération voulait "alerter"

Le quotidien revient également sur la méthodologie employée dont la Commission des sondages "ne conteste nullement la fiabilité" : "Un échantillon exceptionnel de 2000 personnes a été constitué (représentatif de la population française), permettant de réduire les marges d'erreur applicables aux sous-échantillons des publics affichant une proximité avec Marine Le Pen ou avec le FN." Libération justifie également cette Une polémique par l'"inquiétude" suscitée par l'accession à la tête du FN de Marine Le Pen, qui peut "profondément modifier le rapport des électeurs à ce parti et aux idées qu'il défend." Un acte politique de la part du journal donc, mêlé à une envie d'informer ses lecteurs : "Libération continuera à mobiliser les outils qui sont les siens pour informer. Et alerter." conclut ainsi le quotidien.

Sur le même thème
l'info en continu
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
France Télévisions réagit aux déclarations de Clémentine Sarlat sur son départ de "Stade 2"
Exclusivité
France Télévisions réagit aux déclarations de Clémentine Sarlat sur son départ de...
"C à vous" : Le duplex d'Eddy Mitchell perturbé par son chat
TV
"C à vous" : Le duplex d'Eddy Mitchell perturbé par son chat
Le confinement vu par... Marie Portolano
Confinement
Le confinement vu par... Marie Portolano
Clémentine Sarlat sur son départ de France Télévisions : "J'allais à 'Stade 2' en pleurant"
TV
Clémentine Sarlat sur son départ de France Télévisions : "J'allais à 'Stade 2' en...
Le confinement vu par... Vincent Cerutti
Confinement
Le confinement vu par... Vincent Cerutti
Vidéos Puremedias