Sport : Cinq gérants de sites piratant Canal+, beIN Sports et RMC Sport condamnés

Partager l'article
Vous lisez:
Sport : Cinq gérants de sites piratant Canal+, beIN Sports et RMC Sport condamnés
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Kylian Mbappé
Kylian Mbappé © Abaca
Le principal accusé a été condamné à une peine de 12 mois d'emprisonnement, dont six fermes.

Des pirates condamnés. Dans un communiqué publié aujourd'hui, Canal+ se félicite de la condamnation par la justice de cinq Français "pour reproduction, communication et mise à disposition illégales sur le web de très nombreux programmes et évènements sportifs en direct, en provenance des principaux diffuseurs de sport français et étrangers".

À lire aussi
"Un coup de pression qui coûte de l'argent" : Hugo Clément attaqué pour diffamation après une chronique sur France Inter
Justice
"Un coup de pression qui coûte de l'argent" : Hugo Clément attaqué pour...
Festival de Cannes : Delphine Ernotte visée par une plainte pour "détournement de fonds" et "abus de confiance"
Justice
Festival de Cannes : Delphine Ernotte visée par une plainte pour "détournement de...
"The Mandalorian" : L'actrice Gina Carano poursuit Disney pour licenciement abusif, Elon Musk finance sa défense
Justice
"The Mandalorian" : L'actrice Gina Carano poursuit Disney pour licenciement...
Judith Godrèche annonce porter plainte contre le réalisateur Benoît Jacquot pour "viols avec violences sur mineure"
Justice
Judith Godrèche annonce porter plainte contre le réalisateur Benoît Jacquot pour...

Les cinq individus concernés géraient une vingtaine de sites pirates, dont "beinsport-streaming.com", et se rémunéraient via la publicité. Les neuf sites les plus fréquentés avaient attiré plus de 7,5 millions de visiteurs uniques de 2014 à 2017, selon une estimation citée à l'audience. Les événements sportifs piratés concernaient aussi bien le football que le basket ou le rugby et ces piratages auraient généré pas moins de 230.000 euros de revenus publicitaires entre 2014 à 2018. Canal+, qui s'était portée partie civile, réclamait 29,9 millions d'euros de dommages et intérêts. A ce procès, beIN Sports et RMC Sport étaient également parties civiles.

Condamnations clémentes

Le tribunal correctionnel de Rennes a finalement condamné le principal accusé, un homme âgé de 46 ans, à une peine de 12 mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. Un informaticien de 43 ans a été condamné à six mois de prison avec sursis. Les trois autres accusés ont écopé d'une amende de 5.000 euros avec sursis. Des condamnations plutôt clémentes alors que les prévenus risquaient jusqu'à 10 ans de prison ferme et 750.000 euros d'amende.

Dans son communiqué, le groupe Canal+ a néanmoins salué une "avancée importante dans la lutte contre la diffusion frauduleuse portant atteinte aux droits de propriété intellectuelle des ayants droit et des diffuseurs officiels". Depuis plusieurs années, la filiale de Vivendi dénonce le piratage comme un véritable fléau frappant l'ensemble de l'écosystème sportif. "N'oublions pas qu'une baisse du piratage induirait un gain de 500.000 abonnés et génèrerait 40 millions d'euros supplémentaires de chiffre d'affaires permettant de soutenir le cinéma français et renforcerait notre capacité à acheter de nouveaux droits sportifs", avait par exemple soutenu Maxime Saada, patron du groupe Canal+, lors d'une audition au Sénat en juin 2018.

l'info en continu
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16 ans se hisse au sommet du classement mondial et cumule 12 millions de vues
SVOD
Audiences Netflix : 3 jours après sa sortie, un film déconseillé aux moins de 16...
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour animer une émission dans la veine d''On n'demande qu'à en rire'
TV
"On va en discuter" : Cyril Hanouna propose à Laurent Ruquier de rejoindre C8 pour...
"Maison de retraite" avec Kev Adams, "Top Gear France" avec Vilebrequin, "Simon Coleman"... Les temps forts de la télévision du 9 au 15 mars 2024
Programme TV
"Maison de retraite" avec Kev Adams, "Top Gear France" avec Vilebrequin, "Simon...
"Je ne soutiens pas cette décision" : Nora Hamzawi s'insurge contre la sortie du nouveau film de Jacques Doillon dont elle est l'héroïne
Cinéma
"Je ne soutiens pas cette décision" : Nora Hamzawi s'insurge contre la sortie du...
Éliminée de "Koh-Lanta" 2024, Alicia révèle être atteinte de la mucoviscidose : "Les médecins me donnaient mes cachets le matin"
TV
Éliminée de "Koh-Lanta" 2024, Alicia révèle être atteinte de la mucoviscidose :...
France 2 déprogramme en urgence "Affaire Conclue", "Tout le monde à son mot à dire" et "N'oubliez pas les paroles" ce mercredi
TV
France 2 déprogramme en urgence "Affaire Conclue", "Tout le monde à son mot à...