Suite à des menaces, NRJ ferme ses locales aujourd'hui

Partager l'article
Vous lisez:
Suite à des menaces, NRJ ferme ses locales aujourd'hui
Par Marion Lécuyer Journaliste
NRJ
NRJ
La direction a demandé aux salariés de ses antennes locales de rester chez eux après avoir reçu des menaces.

Il n'y aura pas d'informations aujourd'hui sur les antennes locales du groupe NRJ. La direction a demandé à l'ensemble des salariés de ces antennes de rester chez eux suite à des menaces qui ont circulé hier sur les réseaux sociaux, selon l'AFP.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

Quelques jours après les attentats survenus à Paris, la direction préfère ne prendre aucun risque. Dans une lettre interne que l'AFP s'est procurée, elle indique avoir "saisi les autorités judiciaires" même si elle pense à un canular. "Il semblerait qu'il s'agisse d'une plaisanterie de très mauvais goût. Néanmoins, nous avons pris la décision de dispenser d'activité et donc de présence dans les locaux, l'ensemble des collaborateurs."

Plusieurs journalistes et animateurs des antennes locales du groupe NRJ ont confirmé à l'AFP que leur direction leur avait demandé de rester chez eux aujourd'hui. "La musique peut être diffusée depuis Paris. Il n'y aura pas de décrochage régional d'information le matin ou d'émissions l'après-midi", a expliqué à l'AFP un animateur resté anonyme.

l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...