Sur BFMTV, "la règle est de ne pas montrer de corps, même sous des draps"

Partager l'article
Vous lisez:
Sur BFMTV, "la règle est de ne pas montrer de corps, même sous des draps"
A Nice, le temps de recueillement.
A Nice, le temps de recueillement. © Abaca
La polémique sur le traitement médiatique de l'attentat de Nice ne désemplit pas.

Quatre jours après l'attentat de Nice ayant fait 84 victimes, certains médias sont toujours pointés du doigt pour le traitement offert aux téléspectateurs le soir du drame. Première visée, France 2, qui a diffusé le témoignage d'un homme à côté d'un cadavre sous un drap présenté comme celui de sa femme. La chaîne a dès le lendemain présenté ses excuses. Alexandre Kara, directeur de la rédaction du groupe public, assure à l'AFP que les équipes appelées en urgence pour couvrir l'événement "n'étaient pas rodées aux procédures".

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...

Dans le viseur aussi, LCI et iTELE qui ont relayé par erreur une rumeur de prise d'otages le soir de l'attentat. Le CSA a dès vendredi matin appelé l'ensemble des médias à "la prudence et la retenue, protectrices de la dignité humaine et de la douleur des personnes". Le Conseil va étudier toutes les images diffusées par les médias français et pourrait prononcer des sanctions. Pas de dérapage à déplorer du côté de BFMTV, première chaîne info très suivie ces derniers jours. "La plupart des images qu'on a reçues le 14 juillet montraient des corps jonchant la Promenade des Anglais. Ca part directement à la poubelle, a expliqué à l'AFP le directeur général de BFMTV, Hervé Béroud. La règle est de ne ne pas montrer de corps, même sous des draps".

La presse écrite s'embarrasse moins avec la dignité des victimes. Dans son numéro en kiosques ce lundi, Paris Match publie des clichés insoutenables prises juste après l'attaque. On y voit des dizaines de corps à terre, certains avant d'être recouverts par des draps blancs. "Le poids des mots et le choc des photos" étalé sur "32 pages spéciales", annonce l'hebdomadaire à sa Une.

l'info en continu
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir du 1er février
TV
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir...
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France 2
Séries
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France...
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
Audiences
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
TV
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
TV
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
Vidéos Puremedias