Temps de parole : Jean-Michel Aphatie s'insurge contre "une bêtise française incroyable"

Partager l'article
Vous lisez:
Temps de parole : Jean-Michel Aphatie s'insurge contre "une bêtise française incroyable"
Jean-Michel Aphatie © WAT
Invité de "La Médiasphère" sur LCI, Jean-Michel Aphatie a poussé un coup de gueule contre l'égalité du temps de parole des candidats à la présidentielle pendant la dernière phrase de la campagne.

Le temps de parole des candidats à l'élection présidentielle ? Un vrai problème pour les journalistes et les programmateurs d'émissions politiques à la télévision. Après Laurent Ruquier et son compteur dans "On n'est pas couché" sur France 2, Jean-Michel Aphaties'est violemment opposé à la loi du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel obligeant l'égalité totale du temps de parole et du temps d'antenne des candidats à la présidentielle dès le 9 avril prochain et ce pendant la dernière phase de la campagne.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique

"J'ai quatre "Grand Jury" qui sont concernés par cette période d'égalité. Partis comme on est, je suis incapable de les programmer. La réglementation pendant un mois va nous conduire à déprogrammer un espace politique hebdomadaire. C'est de la folie" s'est-il insurgé . Présente en plateau, Christine Kelly, une des membres du CSA n'a pu qu'acquiescer face à l'avis du chroniqueur politique du Grand Journal de Canal + et de RTL. "C'est vrai et on l'a dit" déclare-t-elle alors.

Mais qu'importe l'avis de Christine Kelly, Jean-Michel Aphatie n'en démord pas. "Je voudrais qu'il y ait une révolte, des manifestations de journalistes, qu'on aille devant le siège du conseil constitutionnel. Je voudrais tout ça. Pour dire que nous sommes dans une bêtise française incroyable" lâche-t-il avant d'annoncer : "je pense que je vais violer la loi pendant un mois".

puremedias.com vous propose de (re)découvrir la séquence ci-dessus.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus fort que "Stuber"
Box-office
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus...
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à 22h55 le mardi 6 août sur M6
TV
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à...
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
SVOD
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
TV
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna Noguerra ce soir sur TF1
Programme TV
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna...
Vidéos Puremedias