TF1 sanctionnée : Jean-Pierre Pernaut fustige la décision du CSA

Partager l'article
Vous lisez:
TF1 sanctionnée : Jean-Pierre Pernaut fustige la décision du CSA
Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut © TF1/Chevalin
Au lendemain de la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel de sanctionner TF1 après la diffusion de conversations entre Mohamed Merah et les forces de l'ordre, Jean-Pierre Pernaut a critiqué le comportement du CSA sur Twitter.

La réaction du Conseil supérieur de l'audiovisuel après la diffusion d'un enregistrement d'une partie des échanges entre Mohamed Merah et la police dans le magazine de TF1 "Sept à Huit" dimanche soir fait polémique.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"
Interview
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"

Dès la diffusion du reportage, certaines familles des sept victimes de ce terroriste français ont fait part de leur colère et de leur émotion. Les Sages du CSA se sont emparés du dossier dès lundi, regrettant que ces enregistrements aient été rendus publics, leur président se déclarant "profondément choqué". "Il n'était pas acceptable qu'on puisse se moquer ainsi de la douleur des familles", a indiqué Michel Boyon.

Finalement, hier, le CSA a adressé une mise en garde à la Une pour "non respect du pluralisme des points de vue". Même s'il s'agit de la plus légère des sanctions dans l'arsenal de l'autorité, cette décision de sanctionner TF1 est largement dénoncée dans les rangs des journalistes. Après le Syndicat national des journalistes, l'hebdomadaire Le Point ou encore Michèle Cotta, Jean-Pierre Pernaut a, lui aussi, pris position contre l'avis du CSA.

Dans un message posté par Twitter, le présentateur du 13 Heures et directeur adjoint de l'information de TF1 lâche : "Est-ce à une administration (CSA) de dire à des journalistes ce qu'ils ont le +droit+ ou pas de diffuser ou de publier ?". Notons toutefois que le Conseil supérieur de l'audiovisuel n'est pas une administration mais, selon la Loi, une "autorité administrative indépendante" chargée de contrôler le respect de la législation par les télévisions françaises.

Sur le même thème
l'info en continu
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
SVOD
Kheiron : "J'aimerais beaucoup faire une suite de 'Brutus vs César'"
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de 'Valeurs Actuelles'"
Presse
Jean-Luc Mélenchon : "'Marianne' et 'Charlie Hebdo' sont devenus les bagagistes de...
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
TV
Jean-Pierre Elkabbach : "J'essaie de faire mon métier en toute neutralité"
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau, "Trouvez l'intrus" au plus bas
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en grande forme, le Tour à un haut niveau,...
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort Boyard" se finit au plus bas
TV
Audiences : "Meurtres en Pays Cathare" large leader devant "The Voice Kids", "Fort...
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
TV
"C à vous" : Fabrice Luchini veut incarner Didier Raoult au cinéma
Vidéos Puremedias