Thomas Hollande : "Il n'y a pas la même ferveur qu'il y a cinq ans avec Ségolène Royal"

Partager l'article
Vous lisez:
Thomas Hollande : "Il n'y a pas la même ferveur qu'il y a cinq ans avec Ségolène Royal"
Thomas Hollande
Thomas Hollande © Abaca
Dans une interview au Parisien, le fils de François Hollande et Ségolène Royal se confie sur la campagne présidentielle de son père, mais également celle de sa mère il y a cinq ans.

Il était resté plutôt discret jusqu'à présent sur la campagne présidentielle de son père. Aujourd'hui, Thomas Hollande, fils aîné de François Hollande et de Ségolène Royal, sort du silence et livre dans les colonnes du Parisien / Aujourd'hui en France son analyse de la campagne en cours. Pour lui, l'engouement n'est pas le même qu'en 2007.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les élèves dès lundi
TV
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

"Même si je note que les meetings sont pleins, il n'y a pas la même ferveur, le même engouement. Il y a cinq ans, les gens venaient déjà convaincus aux meetings de Ségolène Royal. Là, je parlerais plutôt de curiosité" confie celui qui fait partie de l'équipe Web de la campagne de son père, à titre bénévole. Il avoue également que, contrairement à sa mère en 2007, François Hollande n'a pas encore réussi à s'installer dans "les quartiers populaires".

"Je suis blindé après ce qu'a subi Ségolène Royal"

Thomas Hollande souligne également que la campagne est moins violente qu'il y a cinq ans. Concernant les insultes dont a été victime son père, il explique qu'il est "blindé après ce qu'a subi Ségolène Royal en 2007". Il souligne aussi la bonne entrée en campagne de Nicolas Sarkozy bien que, contrairement à la précédente élection présidentielle, il n'ait pas "de thèmes forts" ou de "cap".

Enfin, s'il est le seul des quatre enfants du candidat socialiste à s'être engagé dans la campagne, Thomas Hollande ne compte pas poursuivre dans cette voie. "Après l'élection, je me reconcentrerai sur mon métier d'avocat. Je n'ai pas envie de mener une carrière en politique. Si je le faisais, on dirait que c'est grâce à mes parents" affirme-t-il, en concluant par "Je veux réussir ma vie professionnelle par moi-même".

François Hollande
François Hollande
Discours d'Eric Zemmour : François Hollande déplore "une banalisation du pire" dans les médias
François Hollande raillé pour ses dédicaces à Leclerc : Son PDG prend la défense de l'ancien président
"Au Tableau !" : François Hollande poursuit son marathon médiatique sur C8
Audiences : François Hollande fait chuter le "20 Heures" de France 2
Voir toute l'actualité sur François Hollande
Autour de François Hollande
  • Aurélie Filippetti
Sur le même thème
l'info en continu
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Séries
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Confinement
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard Philippe sur le coronavirus
Audiences
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard...
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
TV
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Confinement
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C l'hebdo'
TV
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C...
Vidéos Puremedias