Top Chef 2012, épisode 7 : Julien éliminé, Tabata "a les crottes de nez qui arrivent"

Partager l'article
Vous lisez:
Top Chef 2012, épisode 7 : Julien éliminé, Tabata "a les crottes de nez qui arrivent"
Ils ne sont plus que sept mais M6 nous a malgré tout infligé encore 3h d'émission ce soir. Une émission trop longue, too much et un Norbert qui n'a pas déçu ses fans et ses détracteurs. Retrouvez notre résumé détaillé.

La moitié de la saison de "Top Chef 2012" est déjà derrière nous et il ne nous reste plus que sept candidats encore en lice, pas forcément nos préférés il faut bien le reconnaître. Ce soir, après le départ de Denny la semaine dernière, les candidats vont tenter de se qualifier d'office pour la semaine prochaine mais parmi ceux qui échoueront, certains iront cuisiner pour les spectateurs de la tournée "Génération 90" au Zénith d'Amiens - ainsi que pour quelques stars présentes. Larusso face à Ghislaine Arabian, on ne demande qu'à voir ça ! Et pour commenter l'émission, on se donne rendez-vous un peu avant 21h.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Le tirage du loto il est pas bon !"

21h05. Au menu de la première épreuve... le chorizo ! Noémie panique déjà. "Le porc, je n'en mange pas et je n'en cuisine pas...", avoue la jeune femme. Oops ! L'épreuve est complexe : les sept candidats vont travailler en deux équipes et en relai et ils vont devoir cuisiner trois recettes en 1h30 ! Mais ils sont sept et seuls six vont pouvoir y participer par esprit d'égalité. Noémie et Carl, désignés chefs d'équipe, vont chercher les ingrédients et entamer leur première recette. Noémie y va à l'intuition : "je me base sur l'odeur, la texture, mais est-ce que ça va suffire ?", explique-t-elle, cuisinant du rouget (il lui a dit "cuisine-moi", alors forcément !).

21h15. En coulisses, Norbert, beau joueur, veut bien prendre la suite de Noémie parce qu'elle s'est battue, même s'il peut pâtir du plat de la jeune femme. Carl, lui, a fini avant les 30 minutes et passe le relai à Cyrille. "Ca prouve que je fais partie des meilleurs", lance Cyrille. Pas faux mais bon, pas forcément besoin de s'envoyer des fleurs de la sorte, si ? Noémie, elle, continue après les 30 premières minutes pour finir son plat, puis vient chercher Tabata. La jeune femme est surprise d'être choisie, autant que Julien et Norbert d'ailleurs. "Le tirage du loto il est pas bon", se lamente Norbert. La solidarité féminine, Norbert !

"Il restait le nul et Julien et on choisissait le nul !"

21h28. Retour pub. Tabata fait un plat trop ambitieux en termes de temps selon ses collègues qui l'observent en coulisses. Jean, lui, se morfond : "je pense qu'ils ne vont pas me choisir parce que j'ai moins d'affinitiés...". Pourtant, quand Cyrille termine son plat - en avance sur le chronomètre - il court et passe le relais à Jean ! "J'ai super confiance, je vais tabasser, je vais éclater tout", lance Jean, toujours aussi humble. Tabata, elle, déborde sur le temps et choisit... Julien, qui se morfondait lui aussi. "Au lycée dans les équipes de foot on ne me choisissait jamais. Il restait le nul et Julien et on choisissait le nul", expliquait-il quelques secondes plus tôt.

21h35. Norbert, pas choisi, hésite : soit on le croit trop dilettante, soit au contraire les autres le croient trop dangereux. Tabata, elle, a une explication plus simple : selon elle, Julien avait plein d'idées dans la tête, pas Norbert. Julien, aussi humble que Jean, ne panique et sait ce qu'il fait. "Je vais faire gagner les deux petites et je veux l'immunité", lance-t-il. En tout cas, la recette de Julien est simple et il finit même avec Jean, qui avait pourtant plusieurs minutes d'avance.

"Je suis désolée, je suis une arnaque !"

21h41. Au moment de la dégustation, l'équipe rouge (Carl, Cyrille et Jean) séduit les jurés - des spécialistes du chorizo et Cyril Lignac, même si le plat de Jean "manque de travail" selon l'un d'eux. "Ca ne fait pas un plat à part entière" selon un autre. En coulisses, Jean bout contre ces anti-légumes qui "ne se rendent pas compte" de la quantité de travail. Toujours la faute des autres avec Jean... Quand vient le tour des noirs, surprise : le plat de Noémie remporte tous les suffrages ! "Je suis désolée, je suis une arnaque", s'amuse la candidate en coulisses.

21h45. Le plat de Tabata, lui, n'est pas aussi bien accueilli, trop minimaliste. Quant à celui de Julien, le jury semble conquis... ce qui vaut la victoire aux noirs ! Et des trois plats, Cyril Lignac décide d'offrir l'immunité à... Noémie !

21h49. On ne peut pas cuisiner une fois pour mille personnes, mais on peut cuisiner mille fois pour une personne. Ou l'inverse. En tout cas, ce soir, les six candidats non-immunisés (bye Noémie !) vont cuisiner 1.000 bouchées pour les spectateurs du concert Génération 90 à Amiens - ainsi que certains artistes comme Larusso, Benny B et les Worlds Apart. Au menu, des ingrédients du Nord : maroilles, anguilles, confiture de lait et haricots de Soissons ! Tabata va travailler avec Norbert et Carl tandis que Jean, Julien et Cyrille collaboreront dans l'autre équipe. Ils ont quatre heures.

"Faut pas faire trop exotique, c'est des mecs du Nord !"

21h54. "Faut pas faire trop exotique, c'est des mecs du Nord", lance Julien quand ses coéquipiers veulent faire trop compliqué. De l'autre côté, gros désaccord entre Tabata et les deux autres, qui ne veulent pas l'écouter et veulent commencer avant même de définir le menu. Le calme revient mais comme apparemment l'épreuve n'est pas assez difficile, Ghislaine Arabian vient annoncer un défi supplémentaire : chaque membre de l'équipe va devoir cuisiner un plat en plus des bouchées : un galopin pour Tabata, Carl et Norbert, un welsh pour les autres.

22h13. Retour pub. Ghislaine explique aux deux équipes la recette et leur laisse ensuite dix minutes à peine. "Là, pour le coup, elle m'emmerde", lâche Norbert. La tension est à son comble : le moins bon de chaque équipe ira en dernière chance à l'issue de la journée - mais devra malgré tout continuer à travailler encore 3h30 avec ses deux coéquipiers. Au bout de dix minutes, le verdict tombe : Julien, encore une fois sûr de lui, se plante et avoue avoir du mal à continuer l'épreuve. "C'est comme courir avec une jambe dans le dos", explique-t-il. Euh... Et dans l'autre équipe, c'est Tabata qui signe le moins bon plat.

"Elle a les crottes de nez qui arrivent !"

22h20. La jeune femme continue à travailler... "J'ai pas envie de parler", explique-t-elle à ses coéquipiers. "Elle commence à avoir les crottes de nez qui arrivent", analyse Norbert. De son côté, Julien veut gagner avec son équipe, même si lui va forcément perdre et se compare au héros de "Gladiator" campé par Russell Crowe. OK...

22h25. "C'est Larusso !" s'exclame un candidat quand la chanteuse débarque en cuisine. "Oh punaise" lance Ghislaine Arabian, un "punaise" qui vient du coeur. Puis, c'est fou rire en coulisses quand Carl se met à chanter Benny B ! "Je ne vais plus pouvoir faire d'enfants, c'est terminé" lance Carl, conscient de ce moment de honte. "Je prends des myrtilles, je leur jette dans la bouche, allez sucez ça !", lance Norbert qui fait un numéro de séduction à Larusso - et Benny B. C'est la femme de Norbert qui va apprécier. Et à côté, pendant ce temps, il n'y a plus que Tabata qui bosse alors qu'elle a déjà perdu... !

22h32. Le chrono arrive à zéro et les deux équipes sont... très sures d'elles. Pour changer. La dégustation commence, les jurés sont en désaccord sur presque tous les plats ! Mais il faut attendre le début du spectacle pour découvrir le verdict et en coulisses, Norbert et Julien n'en peuvent plus quand Indra s'approchent d'eux... Les candidats sont ensuite appelés sur la scène, aux côtés de Charly et Lulu. Là encore, on a du mal à tenir Norbert et Julien. Et ils apprennent que le public a voté pour... la pub bien sûr !

L'épreuve de l'avant-dernière chance

22h50. Amiens a donc choisi Jean, Cyrille et Julien. "On a l'impression d'être des rockstars", s'emballe Jean. Julien un peu moins, puisqu'il ira en dernière chance. Pendant que Jean et Cyrille assistent au concert, les quatre autres candidats s'affrontent en coulisses. Et je comprends donc qu'à 22h52, on n'est pas encore à la dernière chance mais à la "deuxième épreuve"... OK... Julien choisit Norbert comme coéquipier et Tabata et Carl les affrontent donc. Ils vont devoir cuisiner pour Larusso, Benny B et les Worlds Apart, qui vont commander le plat de leur choix ! Scampis à la crème pour Benny B, canard au miel et aux épices pour les Worlds Apart et saumon (très, très cruit !) et choux pour Larusso.

22h56. Du côté de Julien et Norbert, enfin un peu de lucidité ? "Il y avait un cerveau mais quatre bras", lance Julien. Ou alors il veut dire qu'ils étaient sur la même longueur d'ondes... ? Julien, en tout cas, prépare "du grand Julien". Comme d'habitude vous me direz. "Deux têtes vaut vieux que une tête", affirme pour sa part Tabata, qui n'a pas forcément tort même si la grammaire est discutable, je vous l'accorde. Et les deux têtes ont une bonne idée pour le saumon très cuit : des rillettes. Ce sera bien cuit mais pas sec.

"On aurait dit la culotte de Madonna"

23h00. Très condescendant, Julien parle de Norbert comme s'il n'était pas là juste à côté de lui. "Norbert il travaille super bien quand il est encadré", lance-t-il. Et pour les Worlds Apart, il ajoute une épice qu'il ne connaît pas. "Ca va décoller le slip", le prévient Norbert. Et quand le public sort du concert, Norbert ne se sent plus : "Allez les biloutes !". En face, Tabata reprend sans cesse Carl : morceaux coupés trop fins, trop de poivre... "On jouera après avec eux", tempère pour sa part Carl. Pour Christian Constant, Norbert est "le Johnny Hallyday de la cuisine". Je ne commenterai ni en bien ni en mal cette sortie du chef Constant.

23h11. Fin de l'épreuve. Julien lance son tablier à la foule. "On aurait dit la culotte de Madonna", explique le candidat. On touche le fond.

23h12. La dégustation commence : Larusso aime les rillettes au saumon de Tabata, les chefs aussi. Le saumon très cuit de Norbert, lui, est "trop cuit" pour la chanteuse. Christian Constant trouve le plat "pas trop mal". "C'est pas bon, c'est trop cuit" tranche pour sa part Jean-François Piège. On passe aux scampis de Benny B : le plat de Carl et Tabata manque un peu de finesse, celui de Julien et Norbert est trop vieillot niveau dressage. Quant au canard des Worlds Apart, ce n'est pas assez épicé pour le boys band et ça manque de sauce et d'assaisonnement pour les chefs. En face, le groupe regrette le manque de sauce et les chefs pointent du doigt le manque d'imagination.

23h12. Rappel à l'ordre - sympathique - de Jean-François Piège aux candidats qui se sont "un peu pris pour des stars" : "J'espère que vous retomberez vite les pieds dans vos casseroles et que vous vous reconcentrerez". Norbert et Julien, c'est à vous qu'il s'adresse. Au moment du verdict, les artistes ont voté pour Norbert et Julien. Christian Constant pour Tabata et Carl ! Jean-François Piège tranche donc et vote lui aussi pour Tabata et Carl. "La rillette était sublime", lui lance le chef. Pourtant, ENCORE UNE FOIS, Julien et Norbert étaient SURS de gagner. Au bout d'un moment, ils retiennent de leurs erreurs ou jamais ?

"T'as envie de me niquer ?"

23h25. Non, il n'est pas trop tard pour démarrer une nouvelle épreuve ! Pour l'occasion de cette dernière chance, Norbert a décidé de se raser la tête - sauf la crête et les pattes... - pour "montrer à Julien que Norbert donne tout". "T'as envie de me niquer ?", lui demande Juien. A propos de son état d'esprit bien sûr. Quoique. "On n'est pas là pour se rouler des pelles", ajoute le candidat. On est un peu perdu là ! Et le pauvre Norbert est tout ému...

23h28. Bon, c'est pas tout ça, mais il faut cuisiner maintenant : les deux candidats ont une heure pour concocter un dessert à base de fruits. Norbert pousse des grognements d'animaux pour se motiver mais avoue que le dessert en soi ne l'emballe pas. Julien, lui, a mis un badge créé par Noémie en forme de piments. "Ca va te piquer au cul", prévient-il Norbert. Cette épreuve devrait être interdite aux moins de 16 ans... "Je t'aime forever" lui lance un peu plus tard Norbert. Au point de se sacrifier ? "J'ai freiné, par amitié je suis capable de tout, j'ai volontairement renoncé à mettre le dessert en valeur", lance le candidat. "Si je pars aujourd'hui, je sais qu'il y aura un peu de moi en Julien".

23h41. On passe ENFIN à la dégustation. Le dessert de Julien ne brille pas. Norbert a bien fait de ne pas trop mettre son dessert en valeur apparemment ! Le banana slip du candidat n'emballe pas non plus le jury... "Ils n'ont pas donné ce qu'ils ont l'habitude de nous faire goûter", analyse Christian Constant. Les jurés font part de leur déception aux candidats et annoncent que Norbert est sauvé. Julien s'en va. Norbert est au bord des larmes. Son auto-sabotage n'aura pas suffi.

Le débrief de l'épisode 7 de "Top Chef 2012"

- Les candidats ne sont plus que 7 (enfin 6 maintenant), ça n'a plus aucun sens de faire tant d'épreuves. Les plats pour les "stars" des années 90 auraient très bien pu - et dû ! - servir de dernière chance. La part d'audience OK, mais le plaisir du téléspectateur devrait compter un peu, non ?

- Du coup, à 23h30, on a beaucoup moins de tolérance pour la mise en scène de l'amitié à toute épreuve de Norbert et Julien avec musique dramatique. C'est trop dégoulinant.

- Et Norbert qui nous annonce qu'il se sacrifie pour son pote qu'il veut "voir heureux"... Sérieusement ? C'est vraiment too much...

- Au final, un bon épisode mais pas transcendant et beaucoup de longueurs. Les candidats sont deux fois moins nombreux qu'au début mais l'émission dure toujours presque aussi longtemps. C'est ridicule.

- Du côté positif, bonne idée pour l'épreuve relais avec un côté un peu stratégique en début d'émission. Et quel plaisir de voir Noémie l'emporter face à tous ces candidats sûrs d'eux et qui l'auraient laissé se planter s'ils avaient pu - à l'exception de Norbert, il faut l'avouer.

- Au classement des têtes à claque, Jean, Julien et Norbert sont en tête. Cyrille a gagné des places, on ne le connaissait pas comme ça.

- Et niveau reconversion, Noémie, s'il te plaît : reste fidèle à la cuisine, le design de pin's, ce n'est pas pour toi...

Sur le même thème
l'info en continu
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Roland Garros à huis clos : Nelson Monfort dérange par erreur une rencontre sur le court
Sport
Roland Garros à huis clos : Nelson Monfort dérange par erreur une rencontre sur le...
Ségolène Royal rejoint LCI
TV
Ségolène Royal rejoint LCI
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze mois d'absence
TV
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze...
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur France 2
TV
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur...
Vidéos Puremedias