Twitch : La streameuse Maghla dénonce les vagues de sexisme dont elle est victime

Partager l'article
Vous lisez:
Twitch : La streameuse Maghla dénonce les vagues de sexisme dont elle est victime
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Extrait de "Popcorn" présenté par Domingo sur Twitch © Maghla/Twitch
La streameuse Maghla a publié une série de tweets dans laquelle elle pointe les vagues de sexisme dont elle est victime sur la plateforme Twitch.

Un énorme ras-le-bol. Hier soir, sur Twitter, la streameuse Maghla a rédigé une série de tweets pour dénoncer les vagues de sexisme dont elle fait l'objet sur diverses plateformes, de Twitch à Reddit, en passant par Discord. Après un live avec ses viewers lundi, la créatrice de contenus découvre que des internautes ont fait des "clips" sur Twitch, en pointant sa tenue avec des propos dégradants. Par exemple, l'une des vidéos est intitulée "Décolleté seins luisant Miam".

À lire aussi
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le journaliste Julien Pain, "faussement accusé de violences" sur les réseaux sociaux
Internet
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le...
"Choquée" et "en colère" : Scarlett Johansson accuse Open AI d'avoir copié sa voix pour ChatGPT, la société dément mais suspend son utilisation
Internet
"Choquée" et "en colère" : Scarlett Johansson accuse Open AI d'avoir copié sa voix...
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France Télévisions, s'attaque au compte Destination Ciné sur X
Internet
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France...

"Bande de détraqués"

"Je vais vriller", a-t-elle écrit, avec une capture d'écran de l'un des clips. Et d'ajouter : "Y'en a plein. Mais vous n'avez jamais vu de meufs, bande de détraqués ? Des années que je m'empêche de mettre ce que je veux en live parce que flemme des remarques (et ce n'est pas normal). Aujourd'hui, je n'avais pas envie de mettre un gros t-shirt sur ma tenue du jour. Bah, bravo les gars, toujours un plaisir".

A ces messages, un internaute a répondu par des propos déplacés : "La panoplie de toutes les twitcheuses pour faire des vues, mais ça s'offusque". Ce à quoi elle a rétorqué : "Je n'ai pas attendu d'avoir des décolletés pour avoir une carrière. Je suis H24 en oversize mais ça vous arracherait la gueule à certains de reconnaître que vous avez des soucis avec les meufs". "Franchement, je ferme H24 ma gueule sur ce sujet mais je mets un décolleté sur des mois et des mois. Y'a pas à être autant à côté de la plaque", a ajouté Maghla.

"Des montages également sur des corps d'actrices porno"

"Fatiguée" de la situation, la streameuse a décidé de faire une mise au point afin d'expliquer à ses abonnés ce qu'elle vit. "Des années que je streame et j'ouvre ma gueule sur 10% maximum du problème, parce qu'apparemment faut ignorer pour que ça passe", a-t-elle commencé, dans un nouveau thread. Et de poursuivre : "Dans la vie de tous les jours, je m'habille en oversize parce que j'aime bien, mais je mets aussi des crop-top ou des décolletés. Très souvent, je me change avant mon live parce que flemme des remarques mais également d'autres choses. Bienvenue à vous dans ce je vis H24".

Maghla a ainsi posté un tweet par site sur lequel elle reçoit des insultes sexistes. Sur Reddit, par exemple, elle a montré "les pages entières de gens", qui font du jeu de rôle sexuel "en se faisant passer" pour elle : "Ils ont fait des 'topics' (sujets, ndlr) entiers sur un bout de peau qui dépasse ou de trucs qu'ils trouvent hot, alors que vraiment il y a rien. Des montages également sur des corps d'actrices porno".

"Le forum est alimenté tous les jours"

Elle a aussi dévoilé comment sur des forums des internautes malveillants font des montages photos et vidéos d'elle afin de la mettre en scène dans des actes sexuels. "Il y a des centaines de pages de gens qui se branlent sur mes photos et les postent. Littéralement. Egalement des montages encore et encore. Et les commentaires peuvent aller du 'Je la viole' à 'Je vais la pénétrer cette chienne', etc... Le forum est alimenté tous les jours", a indiqué la créatrice de contenus forte de près de 700.000 abonnés sur Twitch.

"Il y a des Discord dédiés aux fausses nudes et des mecs qui se branlent sur les streameuses avec des partages de screens de lives, de faux montages et de jeux de rôle sexuels. Il y a des sections, des sous-sections... C'est riche", a enchaîné Maghla, racontant recevoir des "dickpicks à gogo" et "des messages privés sales en mode 'Je te viole'" sur les réseaux sociaux. Et sur Twitch, si elle a souligné avoir "beaucoup de gens adorables", elle s'est désolée de "toujours devoir bannir par dizaine", "quand (elle) a le malheur d'avoir un décolleté" ou "parfois juste les épaules et les bras visibles".

"Ca me dégoûte"

Elle a confié qu'elle pourrait "parler de ces sujets pendant des heures tellement il y a à dire". "Entre des photos de sperme sur des photos à moi, des montages de ma tête sur des actrices qui prennent trois 'teubs', des insultes, des menaces dès que montre un peu de peau", a énuméré Maghla. Et d'insister : "Plus je montre de peau, plus je perds de la santé mentale en fait. Et je fais tout pour esquiver ces gens-là. Ca me dégoûte que des gens viennent bite en main".

Maghla a rappelé que "ce qu'elle vit", "toutes les streameuses le vivent" : "On ferme notre gueule H24 parce qu'on prend aussi des 't'as percé par ton corps, parce que t'es une meuf, t'es belle', alors que derrière, on prend les contenus au quotidien dont on se passerait bien". Et d'avouer que se "replonger cinq minutes" dans ces messages qu'elle reçoit "l'a dégoutée".

l'info en continu
"J'étais sous le choc" : Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui annonce la probable récidive de son cancer
TV
"J'étais sous le choc" : Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui...
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter les Jeux Olympiques de Paris 2024
TV
Après "Les Apprentis champions" sur W9, Patrick Montel rejoint RTL pour commenter...
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
TV
Amir devient acteur pour une série de TF1, "La belle et le boulanger"
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat avec la FFF... Tout savoir sur le dispositif de TF1 pour l'Euro 2024
Sport
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat...
"Le rêve d'être animateur télé trottait dans ma tête" : Théo Curin réagit à son arrivée surprise à la présentation de "Slam" sur France 3
TV
"Le rêve d'être animateur télé trottait dans ma tête" : Théo Curin réagit à son...