Un journaliste de BFMTV chahuté par des chauffeurs de taxi

Partager l'article
Vous lisez:
Un journaliste de BFMTV chahuté par des chauffeurs de taxi
Les chauffeurs de taxi en colère contre les reporters de BFMTV. © Dailymotion
Lors d'un duplex, un journaliste de BFMTV a été pris à partie par des chauffeurs de taxi en grève qui ont protesté contre le traitement de leur profession par la chaîne d'info en continu.

Le duplex est un exercice à risques pour les journalistes. Igor Sahiri en a donné une nouvelle fois l'exemple ce matin. En duplex depuis la porte Maillot à Paris pour couvrir le mouvement de grève des chauffeurs de taxi, le journaliste de BFMTV n'a pas pu aller au bout de son intervention.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Entouré par des chauffeurs très remontés et un gendarme mobile, il a d'abord peiné à prendre l'antenne au bon moment. Durant le moment de silence, les téléspectateurs ont pu entendre un chauffeur de taxi le prendre à partie concernant le traitement réservé à sa profession sur BFMTV. "Sur BFM, j'ai entendu que les taxis étaient assis sur un magot. Un magot mais c'est quoi le délire ?" a-t-il lancé hors du champ de la caméra.

Igor Sahiri a finalement pris l'antenne en évoquant dans sa première phrase "une opération escargot surprise" des taxi parisiens. Il n'en fallait pas plus pour provoquer la colère des chauffeurs à ses côtés. Tous ont alors protesté en disant que l'opération n'était pas "une surprise", n'hésitant pas à se mettre dans le champ de la caméra pour le faire savoir.

"Nous avons encore le droit de faire notre métier"

Le présentateur en plateau de la matinale de BFMTV, Christophe Delay, a alors décidé de mettre fin au duplex. "Il est impossible que nous puissions travailler dans ces conditions-là. Igor Sahiri ne peut pas opérer sereinement" a-t-il expliqué à l'antenne. Affirmant son désaccord avec la position des chauffeurs sur la nature inattendue de l'opération escargot de ce matin, Christophe Delay a conclu : "Nous avons encore le droit de faire notre métier en racontant ce que nous constatons". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias