Une loi pour renforcer l'indépendance des médias à l'ère Bolloré-Drahi

Partager l'article
Vous lisez:
Une loi pour renforcer l'indépendance des médias à l'ère Bolloré-Drahi
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Patrick Bloche en 2009
Patrick Bloche en 2009 © Abaca
Avec l'appui du gouvernement, le député PS Patrick Bloche vient de dévoiler une proposition de loi voulant renforcer la liberté, l'indépendance et la transparence dans les médias.

Patrick Bloche ne va sans doute pas se faire que des amis dans le PAF. Hier, le président PS de la commission de la Culture de l'Assemblée nationale a dévoilé une ambitieuse proposition de loi "visant à renforcer la liberté, l'indépendance et le pluralisme des médias". Préparée en "étroite collaboration" avec le ministère de la Culture et adoptée avant-hier par le groupe socialiste, cette dernière se veut une réponse au vaste mouvement de concentration actuellement à l'oeuvre dans les médias, de la reprise en main de Canal+ par Vincent Bolloré à l'émergence de "l'empire Patrick Drahi".

À lire aussi
CNews : Un ex-journaliste politique rallie Emmanuel Macron
Politique
CNews : Un ex-journaliste politique rallie Emmanuel Macron
"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites" : Ségolène Royal ne digère pas son éviction de BFMTV
Politique
"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites" : Ségolène Royal ne...
Conflit TF1-Canal+ : La ministre de la Culture intervient auprès de la chaîne cryptée, Maxime Saada lui répond
Politique
Conflit TF1-Canal+ : La ministre de la Culture intervient auprès de la chaîne...
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel
Politique
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel

Mieux protéger les journalistes des pressions

Première priorité de cette proposition de loi : mieux protéger les journalistes des pressions de leur direction. Le texte prévoit ainsi de graver dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse le principe selon lequel "tout journaliste a le droit de refuser toute pression, de refuser de signer un article, une émission, partie d'émission ou une contribution dont la forme ou le contenu auraient été modifiés à son insu ou contre sa volonté". Un journaliste ne pourra plus "être contraint à accepter un acte contraire à son intime conviction professionnelle".

En écho aux récentes polémiques touchant Canal+, le texte veut aussi généraliser les comités d'éthique dans l'ensemble des radios et télévisions nationales "diffusant des émissions d'information politique et générale". Les nouvelles structures seront chargées de veiller à "l'honnêteté, l'indépendance, le pluralisme de l'information et des programmes". Ils pourront s'autosaisir mais surtout être "consulté(s) pour avis" par tout un chacun, "une disposition qui fera sans doute débat" selon Patrick Bloche. Les comité d'éthique devront aussi signaler au CSA tout dérapage et rendre public leur bilan annuel.

Des comités d'éthique véritablement indépendants

Alors que l'indépendance du nouveau comité d'éthique de Canal+ a été récemment remise en cause, le législateur veut désormais s'assurer de la fiabilité de leur composition. Ne pourra ainsi être membre d'un comité d'éthique d'une chaîne de télévision, une personne qui a eu, "pendant ses fonctions et dans un délai de trois ans avant sa nomination", un quelconque intérêt ou lien avec la chaîne, l'un de ses actionnaires, ou une quelconque société dans laquelle la chaîne ou un actionnaire détient une participation. "Soit on respectera ces dispositions et on sera dans la légalité. Soit on ne les respectera pas et on sera dans l'illégalité", souligne Patrick Bloche. A bon entendeur, salut.

La composition et les modalités de fonctionnement de ces comités d'éthique seront gravées dans le marbre des conventions signées entre les chaînes privées et le CSA. Ce dernier veillera au respect des principes d'honnêteté, d'indépendance et de pluralisme à l'occasion des renouvellements des conventions de chaînes ou lors de l'attribution de nouvelles autorisations à émettre.

Les actionnaires des journaux bientôt tous connus ?

La proposition de loi de Patrick Bloche veut enfin lever le voile sur les actionnariats des organes de presse particulièrement opaques pour l'instant. Si elle est adoptée telle quelle, la proposition de loi forcera ainsi les journaux à dévoiler publiquement chaque année l'identité de leurs actionnaires et la part qu'ils détiennent dans la société de presse. Si elle est véritablement mise en oeuvre, cette disposition pourrait réserver de nombreuses surprises...

Patrick Bloche s'attend à un débat "chaud" autour de sa proposition de loi. "Ca va un peu remuer. Certains vont bientôt se mettre en mouvement pour obtenir la modification de certaines dispositions", prédit-il. Plusieurs groupes comme Canal+ et NextRadioTV (BFMTV, RMC) ont en tout cas déjà fait part de leur volonté d'être entendus prochainement par les parlementaires dans ce dossier. Alors que le texte devrait être déposé la semaine prochaine sur le bureau de l'Assemblée nationale, Patrick Bloche espère boucler sa première lecture devant la Chambre basse "avant le printemps".

Patrick Bloche
Patrick Bloche
Patrick Bloche : "Je dis 'Résistez' à la rédaction d'iTELE"
Patrick Bloche (PS) veut étendre la redevance télé aux résidences secondaires
Le socialiste Patrick Bloche nommé au conseil d'administration de France Télévisions
Voir toute l'actualité sur Patrick Bloche
l'info en continu
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France 2
TV
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France...
Audiences Youtube : Joyca casse la baraque en se baignant dans une piscine d'insectes
Audiences
Audiences Youtube : Joyca casse la baraque en se baignant dans une piscine d'insectes
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
Interview
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
"Astrid et Raphaëlle" : Quel bilan pour la saison 3 de la série policière à succès de France 2 ?
Audiences
"Astrid et Raphaëlle" : Quel bilan pour la saison 3 de la série policière à succès...
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la coupure de ses chaînes
Business
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la...
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous" après une séquence polémique
TV
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous"...