Vaccin à tester en Afrique : SOS Racisme saisit le CSA après les propos polémiques d'un médecin sur LCI

Partager l'article
Vous lisez:
Vaccin à tester en Afrique : SOS Racisme saisit le CSA après les propos polémiques d'un médecin sur LCI
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Echange entre deux médecins sur LCI le mercredi 1er avril 2020. © LCI
Le médecin a depuis présenté ses excuses.

SOS Racisme annonce saisir le CSA. Mercredi après-midi, le professeur Camille Locht, directeur de recherche à l'Inserm, était en duplex sur LCI afin d'évoquer la piste du vaccin BCG afin de lutter contre la propagation de la maladie Covid-19 dans le monde. Des tests doivent prochainement été réalisés dans divers pays comme l'Australie, les Pays-Bas, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

À lire aussi
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve d'orientation ?
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve...
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à changer de campement
TV
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à...
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de vous" : Comment Guy Lagache a fâché Poutine avec un de ses reportages
TV
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de...
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du Festival de Cannes
TV
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du...

"Si je peux être provocateur"

Au cours de son intervention, présent en plateau, le professeur a été interrogé par Jean-Paul Mira, chef de la réanimation à l'hôpital Cochin de Paris : "J'ai compris que c'était pour empêcher l'apparition de la maladie pour des sujets sains ou pour éviter chez des patients la sévérité. Le problème est qu'on est en confinement avec des gens ultra-protégés quand ils sont exposés. (...) Il va falloir un nombre considérable de malades pour voir une différence, non ?". Ce à quoi Camille Locht a répondu : "C'est un travail qu'on est en train de faire. (...) On va établir un chiffre (du nombre de malades, ndlr) pour avoir des valeurs statistiques convenables. Vous avez parfaitement raison. Actuellement, d'autres mesures de prévention sont mises en place comme les masques. (...) Il faut que cette étude soit à grande échelle, dans plusieurs pays étrangers et il faut se coordonner avec le même protocole."

"Si je peux être provocateur. Est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n'y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimations ? D'ailleurs, comme c'est fait pour certaines études pour le Sida. Ou chez les prostituées. On essaye des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées et ne se protègent pas", a enchaîné Jean-Paul Mira. "Vous avez raison. On est en train de réfléchir en parallèle à une étude en Afrique pour faire ce même type d'approche avec le BCG et un placebo. Je pense qu'il y a un appel d'offres qui va sortir. Ca n'empêchera pas qu'on réfléchisse à une étude en Europe et en Australie", a ajouté Camille Locht. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

SOS Racisme attend de la chaîne "qu'elle revienne sur cette séquence autrement que pour la valider"

Relayée sur les réseaux sociaux, la séquence a provoqué l'indignation auprès de nombreux internautes et personnalités. Le Parti socialiste, par la voix de son Premier secrétaire Olivier Faure, a condamné cette "provocation" qualifiée de "raciste" : "L'Afrique n'est pas le laboratoire de l'Europe. Les Africains ne sont pas des rats". Le Strass, syndicat des travailleurs et travailleuses du sexe, a également dénoncé la séquence et appelé les internautes à saisir le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Dans un communiqué hier soir, SOS Racisme s'est "indigné des propos tenus par les deux médecins sur LCI", qui sont "tombés d'accord à l'antenne sur le projet d'utiliser les Africains comme cobayes pour tester des vaccins contre le virus Covid-19". "L'association a saisi le CSA qui a accusé réception de notre démarche, tout comme elle a pu s'entretenir avec la direction de la chaîne", a précisé SOS Racisme, qui attend "de LCI qu'elle revienne sur cette séquence autrement que pour la valider" et "des deux médecins concernés des excuses". Contacté par l'AFP, le CSA a confirmé avoir été saisi.

Une séquence "tronquée" qui fait "l'objet d'interprétations erronées"

L'Inserm, institut dans lequel travaille Camille Locht, a réagi également hier en précisant que la vidéo circulant sur les réseaux sociaux était "tronquée" et qu'elle fait dès lors "l'objet d'interprétations erronées". "Des essais cliniques visant à tester l'efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19 sont (...) sur le point d'être lancés dans les pays européens et en Australie. S'il y a bien une réflexion autour d'un déploiement en Afrique, il se ferait en parallèle de ces derniers. L'Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue des recherches car la pandémie est globale", a expliqué l'Inserm.

Contacté par "Le Huffington Post", Jean-Paul Mira a quant à lui "nié toute forme de racisme" et s'est dit profondément heurté par de telles accusations. "L'Afrique est touchée mais il y a peu de tests effectués pour le prouver (...) Il me semblait alors intéressant qu'en plus de la France et de l'Australie, un pays africain puisse participer à cette étude dont je n'avais jamais entendu parler avant l'émission", a-t-il précisé. Et d'ajouter : "Depuis quatre semaines, je me bats contre le Covid-19. Le virus n'a pas de haine. Nous allons le vaincre car nous sommes unis dans les hôpitaux. Seule cette solidarité me permet d'être débout ce soir". Dans un communiqué ce vendredi, Jean-Paul Mira présente "ses excuses", "parce que ces propos ne reflètent en rien ce que je suis, ce que je fais au quotidien, depuis maintenant 30 ans". Contactée par l'AFP, LCI ne commente pas et renvoie aux réponses de l'Inserm et de Jean-Paul Mira.

LCI
LCI
"Désespérant et tellement insultant" : Mohamed Bouhafsi dénonce les propos d'Abnousse Shalmani tenus sur LCI sur les écolières musulmanes
Audiences dimanche : BFMTV, affectée par une panne, et LCI, portée par le conflit Iran-Israël, partagent le leadership de l'info, CNews 3e
Élections américaines : Sur quelle chaîne regarder le Super Tuesday en France ?
"Le petit stress du début" : Vanessa Matagne applaudie par Jean-Baptiste Boursier et l'équipe de la matinale de LCI pour sa première météo
Voir toute l'actualité sur LCI
l'info en continu
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve d'orientation ?
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve...
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à changer de campement
TV
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à...
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de vous" : Comment Guy Lagache a fâché Poutine avec un de ses reportages
TV
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de...
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du Festival de Cannes
TV
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du...
"Un souci d'agenda" : Youri Djorkaeff ne commentera finalement pas l'Euro 2024 sur TF1
TV
"Un souci d'agenda" : Youri Djorkaeff ne commentera finalement pas l'Euro 2024 sur...
Euro 2024, "Star Academy", Mohamed Bouhafsi... Les temps forts à la télévision du 8 au 14 juin 2024
Programme TV
Euro 2024, "Star Academy", Mohamed Bouhafsi... Les temps forts à la télévision du...