Vivendi et Mediaset au bord du divorce

Partager l'article
Vous lisez:
Vivendi et Mediaset au bord du divorce
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Conclu en avril dernier, le rachat par Vivendi du bouquet italien de télévision payante Mediaset Premium semble sur le point de tomber à l'eau.

Le "Netflix européen" est plus compliqué à bâtir que prévu. Comme le rapporte Le Figaro aujourd'hui, le rachat par Vivendi de Mediaset Premium est en effet en passe de tomber à l'eau. Dévoilé en avril dernier, le deal prévoyait que le géant français des médias prenne le contrôle à 100% de la télévision payante appartenant à Mediaset, l'empire médiatique de la famille Berlusconi. L'opération devait s'élever à près de 800 millions d'euros. En échange, Mediaset obtenait 3,5% du capital de Vivendi, en devenant ainsi le deuxième actionnaire.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Différends significatifs dans l'analyse des résultats"

Trois mois plus tard, rien ne va plus entre les ex-futurs mariés. Dans un communiqué publié hier, Vivendi annonce avoir fait part le 21 juin dernier par courrier aux dirigeants de Mediaset de "différends significatifs dans l'analyse des résultats de sa filiale de télévision payante Mediaset Premium". Le groupe de Vincent Bolloré aurait ainsi découvert que le bouquet payant italien était en moins bonne forme que prévu. Vivendi précise dans la foulée avoir fait "une proposition à Mediaset pour trouver un nouvel accord en des termes différents".

Selon Mediaset, Vivendi voudrait investir directement dans la maison mère de Mediaset Premium. Le groupe média italien révèle ainsi que Vivendi veut bien maintenir l'échange de participation de 3,5% entre les deux entreprises mais au lieu de prendre 100% de Mediaset Premium, propose désormais de racheter seulement 20% de la télévision payante, et de monter à environ 15% dans Mediaset sur trois ans, à travers une obligation convertible. Une solution que la famille Berlusconi ne semble pas avoir l'intention de valider, précisant qu'aucune négociation n'était en cours avec Vivendi.

"Mediaset est fermement déterminée à faire valoir ses droits"

Dans ses communiqués, très violents, Mediaset ne cache pas sa surprise face au changement de discours du groupe français, balayant ses arguments. "Vivendi a eu l'opportunité d'analyser les comptes et les prévisions de Mediaset Premium bien avant de signer l'accord engageant" d'avril dernier, souligne l'Italien. Il est vrai que la mauvaise santé financière du bouquet de télévision est connue puisque ce dernier a perdu 85 millions d'euros l'an passé, et 63 millions d'euros rien qu'au premier trimestre 2016.

Mediaset a indiqué qu'il réunirait son conseil d'administration jeudi pour prendre "officiellement position sur ladite proposition et sur la très grave communication" de Vivendi. "Mediaset est fermement déterminé à faire valoir ses droits", a précisé le groupe italien.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
norbertgabriel

Non? Le divorce ne s'est donc pas passé en toute amitié comme cela a été dit? On nous aurait menti ?



bernard59

Lu effectivement sur différentes sources fiables.
Licenciée comme... une domestique (Charline Vanhoenacker avait peut-être raison).



simple-remarque69

Maitena Biraben virée pour faute grave saisit les Prud’hommes ? Info ou Intox ?



simple-remarque69

En fait, je pense aussi aux salariés un peu oublié dans l'histoire d'égo et gros sous... guéguerre....



ElRom16

Que les deux requins se "mangent" entre eux, personne ne pleurera sur leur sort.



Fabien K.

La presse a raison de titrer sur Mediaset et Berlusconi "un colosse aux pieds d'argile" ! Ce malin de Bolloré a senti la faiblesse et ça ne pardonne pas ! (Si c'était pas prévu à l'avance: Un pied dans la porte et ensuite on danse, un pas en avant, deux pas en arrière.) Mediaset est très mal donc Vivendi en profite: Quoi de plus logique ?



Michel Licorde

Jeu, (media)Set et Match !



propofol

Ah ben oui, Bolloré a beau être un requin, Berlusconi en est un autre, et qui a raison de se méfier.



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Géraldine Gendre nouvelle productrice du feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Géraldine Gendre nouvelle productrice du feuilleton de...
TF1 va adapter le jeu "Spin the Wheel"
TV
TF1 va adapter le jeu "Spin the Wheel"
Audiences access 20h : Record pour le "20 Heures" de TF1, "Quotidien" leader talks, "Un si grand soleil" faible
Audiences
Audiences access 20h : Record pour le "20 Heures" de TF1, "Quotidien" leader...
Audiences access 19h : Carole Gaessler, Anne-Elisabeth Lemoine et Yann Barthès au top
Audiences
Audiences access 19h : Carole Gaessler, Anne-Elisabeth Lemoine et Yann Barthès au...
Audiences : Carton pour France/Turquie sur M6, "Coup de foudre" au plus bas, C8 au million
Audiences
Audiences : Carton pour France/Turquie sur M6, "Coup de foudre" au plus bas, C8 au...
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Vidéos Puremedias