What For ("Popstars") : Nicolas révèle combien il a gagné grâce au groupe

Partager l'article
Vous lisez:
What For ("Popstars") : Nicolas révèle combien il a gagné grâce au groupe
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
Invité de "Toute une histoire", Nicolas Vitiello dévoile ses gains grâce aux What For © Dailymotion
Sur le plateau de "Toute une histoire", Nicolas Vitiello, ex-membre du groupe What For créé en 2002, est revenu sur l'après-"Popstars".

Un album, deux singles et puis s'en va. En 2002, après sa victoire dans la deuxième édition de "Popstars" sur M6, le groupe What For a connu un succès éphémère mais néanmoins important grâce au single "Plus haut" et à l'unique album du groupe, écoulé à plus de 300.000 exemplaires. Seulement, en raison de problèmes relationnels entre les membres, Monia, Erika, Cyril et Nicolas ont rapidement mis fin au groupe. Le couple Cyril-Erika a tenté de percer en duo, Everton, sans y parvenir. Nicolas, lui, n'a pas rencontré le succès en solo tandis que Monia, malgré sa participation aux "Anges de la téléréalité" sur NRJ 12, n'a pas réussi à faire parler d'elle musicalement.

À lire aussi
"Je n'ai rien contre Aya Nakamura et sa réussite" : Critiqué sur les réseaux sociaux après une interview sur BFMTV, Matt Pokora s'explique
Musique
"Je n'ai rien contre Aya Nakamura et sa réussite" : Critiqué sur les réseaux...
Après son carton à l'Eurovision, "Mon Amour" de Slimane intègre le top 100 des chansons les plus écoutées dans le monde
Musique
Après son carton à l'Eurovision, "Mon Amour" de Slimane intègre le top 100 des...
"Non, je n'ai pas fait de malaise !" : Lénie explique pourquoi elle manquait à l'appel samedi lors de la tournée de la "Star Academy"
Musique
"Non, je n'ai pas fait de malaise !" : Lénie explique pourquoi elle manquait à...

"Je savais que ça n'allait pas durer"

Depuis, Nicolas a abandonné sa carrière musicale et s'est lancé dans la comédie, au théâtre puis à la télévision, dans la série "Dreams" sur NRJ 12. Hier après-midi, Nicolas Vitiello était l'invité de Sophie Davant dans "Toute une histoire" sur France 2 pour une émission sur ces interprètes d'un tube. L'occasion pour Nicolas de révéler qu'il n'avait pas du tout pour ambition de devenir chanteur. "Je rêvais de devenir acteur. Je prenais des cours de chant pour améliorer ma diction, ma voix... Et puis Popstars était passé par là (...) Deux mois après, j'étais dans le groupe" a-t-il expliqué.

Néanmoins, le jeune homme n'a pas particulièrement apprécié l'engouement autour des What For. "Je l'ai très mal vécu. J'ai toujours trouvé ça futile et comme j'étais comédien, pour moi, ce métier, c'était un jeu, c'était de la farce, on s'amuse, on rigole... Ce n'était pas un métier pour lequel on devait se prendre la tête et là, ça devenait un petit peu trop lourd. On me disait que j'étais le meilleur. Je savais très bien que ça n'allait pas durer éternellement et que ça allait être très dur de rebondir derrière ce tube. J'en avais énormément conscience et ça m'a fait pas mal déprimer sur le coup" a continué Nicolas Vitiello.

"J'ai gagné beaucoup"

Malgré tout, Nicolas a pu largement vivre de son passage dans "Popstars" et dans les What For et n'a pas caché le montant gagné grâce à sa courte carrière musicale. "J'ai su le gérer. J'ai gagné beaucoup. J'ai gagné 100.000 euros avec l'album. Je ne l'ai pas gaspillé car, évidemment, les impôts en prennent une grosse partie mais ça m'a permis d'être libre. Ca m'a permis de faire des choix importants dans ma carrière" a déclaré ce jeune homme d'origine modeste qui a profité de son exposition pour réfléchir à un passage à la comédie. Une somme qu'avait déjà déclaré avoir gagné Monia, assurant toutefois s'être fait "un peu arnaquer pour ce qui est des images, photos."

What For
What For
Après les L5 sur TF1, M6 reforme... les What For !
Chimène Badi de retour après trois ans d'absence (son)
l'info en continu
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi") réagit à l'arrivée de Cyril Féraud dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi")...
"Arrêtez de faire de la manipulation !" : Aymeric Caron et Olivier Truchot s'écharpent sur BFMTV en évoquant le conflit à Gaza
TV
"Arrêtez de faire de la manipulation !" : Aymeric Caron et Olivier Truchot...
Audiences : Plus de 540.000 viewers devant la défaite de l'équipe de France en Kings World Cup sur la chaîne Twitch d'Aminematue
Audiences
Audiences : Plus de 540.000 viewers devant la défaite de l'équipe de France en...
Audiences access 20h : Enorme chute d'Anne-Sophie Lapix sous les 3 millions de téléspectateurs sur France 2
Audiences
Audiences access 20h : Enorme chute d'Anne-Sophie Lapix sous les 3 millions de...
Audiences pré-access : "C à vous" et Anne-Elisabeth Lemoine au million sur France 5, "Le Juste Prix" en forme sur M6, "Roland-Garros" booste France 3
Audiences
Audiences pré-access : "C à vous" et Anne-Elisabeth Lemoine au million sur France...
Audiences : "Parents à perpétuité", téléfilm choc avec Natacha Lindinger sur France 2, a-t-il mis fin à la domination de "Will Trent" sur TF1 ?
Audiences
Audiences : "Parents à perpétuité", téléfilm choc avec Natacha Lindinger sur...