Zaz s'explique après ses propos sur la "légéreté" de Paris sous l'Occupation

Partager l'article
Vous lisez:
Zaz s'explique après ses propos sur la "légéreté" de Paris sous l'Occupation
Zaz revient sur ses propos sur la "légéreté" de Paris sous l'Occupation
Zaz revient sur ses propos sur la "légéreté" de Paris sous l'Occupation © Abaca
La chanteuse évoque une "succession" de mots "sans doute maladroite".

Zaz sort du silence. Sur son compte Facebook, la chanteuse a réagi hier soir à la polémique grandissante sur ses propos évoquant la "légéreté" de Paris sous l'Occupation. "Même si je ne suis pas historienne, je sais que cette sombre période de notre histoire n'est ni une période de liberté, ni encore de légèreté, sauf pour les armées d'occupation et les collabos pour lesquels je n'ai aucune sympathie" affirme-t-elle ainsi, évoquant une "succession" de mots "sans doute maladroite".

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

"En dépit de cette situation, la vie continuait"

"Je voulais et veux simplement exprimer qu'en dépit de cette situation, la vie continuait" poursuit l'interprète de "Je veux" et d'"Eblouie par la nuit", prenant pour exemple le "magnifique film" "La vie est belle". "Je regrette que certains esprits polémistes aient cru bon les relayer de manière malsaine, plutôt que d'affûter leur talent de plumitif à l'encontre de prises de position plus douteuses, ou de sympathisants extrémistes de tous bords dont je ne fais pas 'Paris'" termine ainsi celle qui vient de publier un album de reprises de chansons autour de la capitale.

 

Tout au long du week-end, Zaz a été au centre d'une polémique après un entretien accordé à nos confrères de Pure Charts. "En France, j'ai l'impression qu'on se focalise un peu trop sur les choses négatives, alors qu'à côté de ça il y a beaucoup de personnes qui réinventent la société et proposent d'autres choses (...) A Paris, sous l'Occupation, il y avait une forme de légèreté. On chantait la liberté alors qu'on ne l'était pas totalement. Pour moi, c'est ça Paris. C'est là où tout est possible, là où on innove" déclarait-elle.

Des propos qui lui ont valu un article à charge samedi dans Libération, le quotidien dénonçant "des propos déplacés et faux". "La légèreté était sans doute le lot des dignitaires nazis, pour qui Paris était la ville des cabarets, des restos chics et des petites femmes" taclait ainsi Libération, reprochant à Zaz un "trou de mémoire".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
jany-ognol2

Regarde-toi

Et regarde ce que tu fais maintenant

Prends du recul un instant

Et vérifie que tu vas bien



Backpacker

Elle s'explique mais ne s'excuse pas si vous avez bien lu. Et au passage "pan" dans la gueule des "plumitifs"! Magnifique réponse tout en intelligence Zaz.



tamo

C'est très bien POUR VOUS ! Continuez à réduire des faits historiques à votre petite vision tirée uniquement de vos expériences personnelles. Paris même à cette époque, même en prenant 200 000 personnes comme chiffre référence, ce n'était pas le "gay paris" ! Peut être pendant l'entre deux guerres mais certainement pas à cette époque. Et oui, je préfère les histoires et la vision d'un ancien résistant plutôt que la vision d'artistes de l'époque ! Nos visions sont tout autant subjectives, mais chez l'Histoire de mon côté. Vous, vous avez les exceptions qui confirment la règle...



jany-ognol2

Càd?



karpis

Une grande partie de la France a quand même collaboré. Ce qui est facile de critiquer après coup, en 2014. Pour certains c'était ça ou la mort. Et ce n'est pas le sacrifice de Moulin et des autres qui a fait cesser la guerre. Même si le geste était beau... mais inutile

On verra où sont les "héros" si cette horreur se reproduit. Aujourd'hui on aurait encore plus de collabos. Alors arrêtons de nous la jouer avec "l'intouchable" fierté française de la seconde guerre.

Et si les arrogants français à moustache et monocle n'avaient pas humilié et ruiné l'Allemagne après la première guerre mondiale, peut-être même que le nazisme n'aurait pas fait surface.

Même si avec des "si"....



norbertgabriel

Mais à l'époque certains avaient 20 ans et n'étaient pas connus du tout, ils faisaient la manche dans la rue pour certains, si c'est pas du petit peuple... Et c'est les gens des rues qui leur donnaient des sous.. Le petit peuple...



norbertgabriel

Vous savez lire? Ces gens dont je parle, je les ai vus, on a passé du temps ensemble, je les ai enregistrés, certains filmés, ce sont des témoins aussi fiables que votre grand père, et il y en a pas mal, certains sont vivants en 2014, Maria Pacôme, par exemple qui avait dans les 20 ans en 43-44, Danièle Delorme; dont les convictions ne sont pas équivoques, Yves Robert est mort, mais en 1999-2000 il était très clair avec ses souvenirs.. J'en ai 5 ou 6 autres de cette génération...



norbertgabriel

Vous un mot de 3 lettres vous irait assez bien..



otello

ce que les français sont éruptifs et manipulable tout devient polémique...c'est consternant, un jour ça se retournera contre les merdias..ca commence déjà, beaucoup de comédiens de chanteurs de certains politiques ne veulent plus parler dans les merdias..tout est disséqué interprété, polémiqué tout est manipulé et les français gobent comme des toutous tous ce que les merdias disent ou exhortent..moi j'ai une réaction inverse plus les merdias accusent manipulent traficotent moins je les croit est les respecte,,ils ont des comportements primaires..ce pays est bouffe par l’intolérance de certains,bouffes par la pensée unique bouffes par la haine de l(autre



jany-ognol2

Elle est nazie



frozzimad

Encore une polémique montée de toutes pièces par les Merdias ; bein oui ma pauv' dame, c'est la crise, il faut vendre y compris du torchon par palettes entières ...
J'avais très bien compris le premier message de Zaz, elle n'aurait pas dû se justifier. Quitte à y laisser des plumes...

Je veux bien croire que pendant la guerre, dans certaines grandes villes, les gens y compris les ennemis en territoires occupés s'adonnaient à des divertissements...
Je ne comprends pas cette polémique.

Un tour sur le net (wikipédia) avec la recherche, la vie à Paris sous l'Occupation donne totalement raison à Zaz dès sa première déclaration.



caline27

entièrement d'accord avec vous



dj

qu'est-ce que cette fausse polémique ? Tout homme ou femme un tant soit peu curieux sait ou devrait savoir que l'humain pour se protéger en période dure ou période de malheur arrive à créer une forme de légèreté pour se protéger et ne pas sombrer. Elle n'a rien dit de plus ni de moins . Elle ne dit pas , l'occupation , la guerre s'était géniale qu'est-ce qu'on se marrait , non , juste l'homme a créé une forme de légèreté dans ses chansons pour s'en sortir , pour ne pas se noyer. Ce midi , Carmen Maria Vegas parlait de son spectacle sur Mistinguet et le Casino de Paris , c'était également pendant un conflit en 1918 sous les bombes , et là aussi c'est une forme de légèreté pour ne pas sombrer. Arrêtez maintenant on ne peut plus rien dire , il faut suivre la pensée unique de quelques pseudo- "intellectuels" intégristes et coincés ; cela suffit !



tamo

Mauvaise foi ! Donc vous, vous pouvez nous rapportez des histoires et des propos que l'on doit prendre pour argent comptant, et quand moi je cite des propos rapportés par des gens ayant aussi vécu cette époque, avec une preuve à l'appui de l'identité de la personne que je cite, ça ne sert à rien ? Et vous me balancez un "et alors?" Mais quelle condescendance de votre part



tamo

Vous parlez de tout... sauf des parisiens lambda ! Vous ne parlez certainement pas du "petit" peuple



l-oeil-de-moscou2

Je ne comprends pas où elle veut en venir...



norbertgabriel

C'est comme votre fac similé de lettre, ça prouve quoi ? que votre aïeul a été résistant? Et alors? Il y avait néanmoins plus de 200 cinés bien remplis tous les jours... Idem pour les cabarets... Où les musiciens étaient bien payés ...



norbertgabriel

Ce sont des musiciens de jazz, connus dans le milieu qui ont joué à Paris, dans ces années,avec Django, avec Montand, avec Piaf, avec des contrats, des programmes officiels, des cachets qui ont été validés pour des caisses de retraite; des documents que j'ai consultés avec eux pour vérifier des détails sur les dates. On les retrouve pour certains dans les livres de Simone Signoret, dans les souvenirs d'Yves Robert, et j'ai les enregistrements de ces témoignages, vérifiés et recoupés, alors votre histoire de tigre... ça va bien.



Yoram L.

je ne commente pas vos propos, seulement ceux de Zaz relatés dans l'article ci-dessus! ...la vie continuait" poursuit l'interprète .../... prenant pour exemple le "magnifique film" "La vie est belle"...



l-oeil-de-moscou2

Tu parles de ces historiens qui n'ont jamais vécu pendant l'occupation ? C'est sûr qu'ils ont une légitimité supérieure à celle de Zaz.
Et que vient faire Patrick Buisson dans cette affaire ?



christine-jingand2

Mais dans quelle société vit-on, où il faut se justifier de tout ce qu'on dit ??? ça devient ridicule ! non, pire, ça devient inquiétant ...



l-oeil-de-moscou2

Personne n'a dit que La Vie est belle était un instantané de l'époque. Si je l'ai pris comme exemple, c'est tout simplement parce qu'il avait suscité des réactions totalement incompréhensibles, voire décalées par rapport au message positif qu'il véhiculait. Il m'est donc tout à fait permis de penser que ceux qui sont incapables de comprendre les propos de ZAZ sont les mêmes qui considéraient jadis le film de Benigni comme porteur d'une idéologie nauséeuse.



tamo

SI ce sont les mêmes types de témoins que pour le tigre de Seine et Marne... :x



tamo

Elle a commis une erreur historique comme certains historiens n'ont pas manqué de lui faire remarquer. Si vous, sur ce forum, vous êtes plus à mène de nous parler de la "vérité historique" que les historiens, très bien. Ah si, l'historien Patrick Buisson devrait être d'accord avec vous



l-oeil-de-moscou2

Contrairement à toi, je viens d'expliquer la manière dont j'appréhendais les propos de Zaz. Je te repose donc ma question : en quoi Zaz a-t-elle commis une erreur en s'exprimant de la sorte ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Parents mode d'emploi" non reconduit sur France 3
TV
"Parents mode d'emploi" non reconduit sur France 3
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
TV
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
TV
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
TV
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour "20h30 le samedi"
TV
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour...
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand show de l'humour"
TV
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand...
Vidéos Puremedias