Au Pays-Bas, "De Telegraaf" revient sur celui que les Hollandais ont placé en tête