"Cash Investigation" : Elise Lucet embarrasse fortement le patron de Huawei France

Partager l'article
Vous lisez:
"Cash Investigation" : Elise Lucet embarrasse fortement le patron de Huawei France
Elise Lucet dans "Cash Investigation" © Dailymotion
Hier soir dans "Cash Investigation" sur France 2, Elise Lucet a interrogé à la dérobée le patron France de la marque chinoise de téléphonie mobile sur le travail d'enfants dans l'usine de l'un de ses sous-traitants.

Nouvelle séquence très "cash" hier soir sur France 2. L'émission "Cash Investigation" (Premières Lignes) se penchait sur les méthodes de fabrication de nos téléphones portables. Elle a notamment révélé - images à l'appui - que certains sous-traitants des grandes marques de téléphonie mobile employaient des enfants dans leurs usines en Chine. Des enfants qui sont en outre soumis à des conditions de travail particulièrement difficiles. Les journalistes de "Cash Investigation" ont ainsi pu interviewer une ouvrière de 13 ans travaillant dans une usine chinoise de fabrication d'écrans de téléphones portables. Cette dernière a expliqué travailler 13 heures par jour, souvent de nuit et ce, 28 jours par mois. Parmi les marques de téléphone en contrat avec ce sous-traitant, le chinois Huawei.

À lire aussi
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
TV
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
TV
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos prêtés à Emmanuel Macron (MAJ)
Politique
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos...

Les équipes de "Cash Investigation" ont tenté à plusieurs reprises, par les biais traditionnels, d'obtenir des explications de la part de l'entreprise de téléphonie. Sans succès. En désespoir de cause, la présentatrice de "Cash Investigation", Elise Lucet, a finalement décidé de provoquer une rencontre avec le patron de Huawei France, François Quentin, à l'occasion d'un déjeuner auquel il participait. La journaliste a ainsi fondu sur le dirigeant dès la fin du repas, l'interrogeant sur les conditions de travail dans les usines de ses sous-traitants. Visiblement surpris par l'irruption de la journaliste de France 2, François Quentin a refusé de répondre à ses questions.

"Je ne sais pas de quoi vous parlez"

"Je ne peux rien vous dire. Je ne sais pas de quoi vous parlez" a-t-il simplement rétorqué, demandant à Elise Lucet de lui montrer une pièce d'identité puis sa carte de presse. Devant l'obstination de la journaliste qui lui montrait la photo d'une ouvrière de 13 ans, François Quentin a préféré quitter les lieux, poursuivie par la présentatrice du 13H de France 2 malgré les tentatives d'arrêt de l'entourage du dirigeant. "Je ne suis pas au courant donc je ne peux pas commenter" a-t-il simplement glissé avant de s'engouffrer dans sa voiture. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Rappelons qu'hier, "Cash Investigation" a enregistré de très bons scores en réunissant 3,6 millions de personnes et 14,7% du public, soit une hausse de plus d'un million de téléspectateurs par rapport au précédent numéro diffusé début octobre et qui était consacré à l'industrie du tabac.

Elise Lucet
Elise Lucet
"Journalistes de merde" : Elise Lucet et son équipe insultées à l'Assemblée générale de Carrefour
"Cash Investigation" : La justice française juge "irrecevable" la plainte de l'Azerbaïdjan
"Cash Investigation" de retour sur France 2 le 7 novembre
Lidl répond à "Cash Investigation" : "Le reportage diffusé ne reflète pas la réalité"
Voir toute l'actualité sur Elise Lucet
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Sardine

Ah ben quand même ! C'était pourtant pas compliqué à comprendre.



frozzimad

le domaine artistique est le seul domaine où les enfants peuvent faire des prestations ...
Evidemment rien à voir avec un travail en usine (28 jours par mois faut il le rappeler) et une règlementation très stricte qui leur est appliquée.
C'est l'exception qui confirme la règle (interdiction du travail des enfants)



La Sardine

Mais c'est faux! Vous ne pouvez pas affirmer qu'en France la loi interdit le travail des enfants. Je viens de vous en faire la démonstration.



Kaamoulox

Et hormis vous focaliser sur l'attitude d'Elise Lucet, que pensez-vous du mépris, de l'arrogance et du déni qu'affichait dans ce reportage le patron de Huawei France, François Quentin ?



tamo

Si si....



Kaamoulox

Ce n'est pas parce que l'exploitation des enfants par de grands groupes industriels et ses sous-traitants ne constitue pas une révélation en soit, qu'il faut pour autant cesser de dénoncer et de combattre ces faits scandaleux.

Que l'on soit en 2014 ou non.



Decphi

Le patronat dans toute sa splendeur.
Arrogance, déni, mépris puis représailles.
Pire qu'une caricature.
Bravo Madame Lucet, continuez



frozzimad

vous ne comprenez pas cette expression donc...



tamo

Un reportage de près d'1h30 pour une piqure de rappel, c'est un peu comme sortir un bazooka pour exterminer une mouche ^^



frozzimad

Bien oui, le travail dans ce qu'il y a de pénible.
Ce que vous citez (les figurations ou jeux de comédie dans l'audiovisuel) ne fait que confirmer cette REGLE



frozzimad

lol ; et vous raisonnez comme si ce que vous connaissez doit être forcément connu des générations après vous...
Bein détrompez vous ; on le voit par ex pour le sida, la génération des années 80 (on y revient) a bien intégré les dangers et les préventions qui découlent de cette maladie, tandis que les jeunes générations tendent à prendre ce sujet à la légère.
Une piqûre de rappel n'est jamais inutile.



tamo

Euh... moi je ne suis pas journaliste et donc mon avis n'est pas propagé à des millions de gens. Le constat sur Lucet "donneur de leçon" n'est qu'un constat... je ne donne pas la leçon là. Et de toute manière, tu peux croire ce que tu veux, ça ne me fait ni chaud ni froid. Cette arrogance française n'est pas un constat de "Tamo" mais un constat partagé dans le monde entier... sauf comme d'habitude en France...



tamo

Nous autres français, nous sommes Champions du Monde de la Moralisation à tout va et du "Donnage" de leçon ! Putain mais pathétique ! Ce côté chevaleresque qu'elle tente de se donner est à gerber. Regarder plutôt un Complément d'Enquête ou un Spécial Investigation, là au moins, il y a des journalistes qui font leur boulot sans pour autant se la jouer redresseur de tords !



tamo

La problématique de gestion des prestataires et sous-traitant ! Rien de nouveau, ni sur les constats ni sur les dérives.



tamo

De façon caricaturale, c'est une bonne émission pour la partie des français qui croient encore vivre dans les années 80 et qui semblent découvrir le fonctionnement de pans entiers de l'économie et de la politique. Le lobby des cigarettes, mais quel sujet ARDU et polémique ! C'est sûr que l'on ne peut obtenir que l'approbation des téléspectateurs avec un tel sujet loooooool ! Pareil pour le travail des enfants, ce n'est rien de plus qu'un copié collé des reportages des années 90 sur Nike et ses usines asiatiques ! Et là c'était une réelle découverte pour le grand public. Là certainement pas on est en 2014 bordel !



tamo

Oui bien sûr. Et je suis pour l'exploitation des enfants. Caricature, démagogie de votre commentaire, ça ne m'étonne pas. Désolé de ne pas tomber dans l'adoration d'Elise Lucet pour une émission qui ne vaut pas tant d'éloges en 2014 ! "WOUAHAHAHOU LE LOBBYING EXISTE" "WOUAHAHAH LE BUT DES CIGARETTIERS EST DE VENDRE DES CLOPES QUI TUENT"..... Vive la France lol.... Et ne parlons pas de la mise en scène du reportage qui se voulait faussement moderne



tamo

Si tu le dis !



tamo

Le reportage sur le lobbying des cigarettiers, je maintiens, ridicule. Qu'a-t-on appris lors de ce doc ? RIEN. Et ceux qui ont appris quelque chose c'est qu'ils ignorent comment fonctionne le monde depuis de longues années...

Et oui, les reportages d'investigations sur les chaines hertziennes étaient bien plus poussés et donc bien plus intéressants avant. C'est un constat



tamo

Le rôle d'un patron n'est pas de répondre à n'importe qui, journaliste ou pas, lui assénant des questions à la sortie d'une réunion. Certainement pas !



tamo

Erreur sur Enquêtes Exclusives je voulais citer Lundi Investigation (RIP) et surtotu Spécial Investigation sur C+ ! Bien évidemment pas Enquêtes Exclusives de BdlV !!!



La Sardine

Aucune comparaison possible en effet, personne ici ne dit le contraire. Je répondais strictement à votre affirmation plus haut : "La loi interdit le travail des enfants".



frozzimad

Comparer le travail en usine 28 jours par mois 10'a 12 h par et payé une misère avec le travail d'acteur ou figurant dans l'audiovisuel au règlement strict n'a aucun intérêt ... CQFD donc



La Sardine

Que voulez vous dire par CQFD puisque je vous démontre qu'on peut faire travailler des enfants dans le milieu du spectacle en France. Certains ont gagné beaucoup d'argent récupérable dès l'age de 18 ans je crois.



frozzimad

CQFD



Coline

Travail d'investigation remarquable. C'est une femme comme Elise qu'il nous faudrait à la tête de l'Etat. Elle a l'étoffe d'une grande dame et avec elle je pense sincèrement que "transparence" ne resterait pas qu'un mot de propagande électorale. Un nouveau parti "Transparence et Solidarité" redonnerait enfin une dynamique à tous ceux qui aujourd'hui, ont perdu tout espoir d'une vie meilleure.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Une journée à LCI : Dans les coulisses d'une chaîne d'information au combat
TV
Une journée à LCI : Dans les coulisses d'une chaîne d'information au combat
"Personne n'y avait pensé" remplace "Harry" : "Sébastien Folin ne m'en veut pas" assure Cyril Féraud
TV
"Personne n'y avait pensé" remplace "Harry" : "Sébastien Folin ne m'en veut pas"...
L'année médias 2017 vue par... Laurent Mariotte
TV
L'année médias 2017 vue par... Laurent Mariotte
Nelson Monfort : "On veut encore de moi pour quelques années"
Interview
Nelson Monfort : "On veut encore de moi pour quelques années"
Laure Laune ("Incroyable talent" 2017) : "Je ne voulais pas faire cette émission"
Interview
Laure Laune ("Incroyable talent" 2017) : "Je ne voulais pas faire cette émission"
Tex viré de France 2 : Jean-Yves Lafesse dénonce le silence des humoristes
TV
Tex viré de France 2 : Jean-Yves Lafesse dénonce le silence des humoristes
Ce soir que regardez-vous ?
71
Votes
Koh-Lanta
Je regarde
62
Votes
Les petits meurtres...
Je regarde
49
Votes
Dutronc, la vie malgré...
Je regarde
13
Votes
5
Votes
La maison France 5
Je regarde
4
Votes
Handball
Je regarde
3
Votes
Les Chevaliers du fiel...
Je regarde
3
Votes
Soeur Thérèse.com
Je regarde
2
Votes
Ali Baba et les 40...
Je regarde
1
Votes
Un enfant disparaît
Je regarde
0
Votes
Il a déjà tes yeux
Je regarde
0
Votes
Enquête d'action
Je regarde
0
Votes
Super Nanny
Je regarde
0
Votes
Le zap des héros
Je regarde
0
Votes
Les contes de Grimm
Je regarde